L’heure est à la déclaration de patrimoine pour les redevables de l’impôt sur la fortune ! Découvrez comment bien remplir la délicate « 2042-IFI », dédiée à cet impôt.

Les redevables de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) doivent déclarer leur patrimoine dans les mêmes conditions que les revenus, c’est-à-dire en ligne avant la date limite du 8 juin pour les derniers départements. Ils doivent joindre une 2042-IFI à leur déclaration de revenus.

Comment évaluer son patrimoine ?

Vous êtes concerné si votre patrimoine immobilier net a une valeur supérieure à 1 300 000 euros. Pour le savoir, il faut additionner la valeur de tous vos actifs immobiliers. Il peut s’agir de biens détenus directement (maisons, appartements, terrains…) ou via des parts de société (SCPI, SCI...). Dans le cas d’un bien qui ne vous appartient pas complètement (indivision), vous retenez la valeur de votre quote-part. Vous déduisez ensuite le passif, essentiellement les emprunts dont vous restez redevable pour l’acquisition des biens soumis à l’IFI, ainsi que les travaux et certaines impositions (IFI et taxe foncière).

Exonération et abattement

Sachez que vos biens à usage professionnel sont exonérés. Quant à votre résidence principale, elle bénéficie d’un abattement de 30%, à condition de la posséder en direct (si vous possédez plusieurs résidences, une seule peut en bénéficier).

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Le patrimoine est évalué à l’échelle du foyer, c’est-à-dire la personne seule ou le couple marié/pacsé, ainsi que les enfants mineurs dont ils gèrent le patrimoine. Particularités de l’IFI :

  • les concubins notoires sont redevables solidairement et doivent déposer une déclaration IFI commune, jointe à la déclaration de revenus de l’un des deux concubins (cocher la case 9GL). Il en va de même pour les personnes mariées en 2020 ayant opté pour l’imposition séparée des revenus l’année du mariage (cocher la case 9GM) ;
  • les enfants majeurs rattachés à l’impôt sur le revenu forment néanmoins leur propre « foyer IFI ». Vous ne devez pas compter leurs biens dans votre déclaration IFI et ils doivent déposer une déclaration IFI personnelle si leur patrimoine propre est supérieur à 1 300 000 euros (cocher la case 9GN).

Rattacher vos enfants ou non, quelle est la meilleure option ?

Toutes ces conditions s’apprécient au 1er janvier de l’année. C’est particulièrement vrai pour la valeur des biens, qui ne reste pas figée à la valeur d’achat, quand bien même vous n’envisagez pas de vendre. Ce qui compte, c’est le prix auquel vous auriez pu vendre le bien au 1er janvier. Pour le déterminer, vous pouvez vous baser sur les prix auxquels se vendent des biens similaires au vôtre. Une base de données existe sur le site des impôts, accessible via votre espace personnel. Vous pouvez aussi solliciter des professionnels pour estimer vos biens.

Les annexes de la 2042-IFI pour vous aider

  • L’annexe 1 sert à détailler vos biens professionnels exonérés.
  • L’annexe 2 sert à détailler vos biens détenus directement, à reporter en cases 9AA à 9BB.
  • L’annexe 3 sert à détailler vos biens détenus via une société, à reporter en case 9CA.
  • L’annexe 4 sert à détailler vos charges, à reporter en cases 9GF et 9GH.
  • L’annexe 5 sert au calcul du plafonnement, à remplir si votre impôt sur le revenu, vos prélèvements sociaux et votre IFI sont susceptibles de représenter plus de 75% de vos revenus.