Les SCPI ont décidément le vent en poupe. Avec un taux de distribution estimé à 4,22% au 1er trimestre, la pierre-papier prouve une nouvelle fois sa résilience dans un contexte économique tendu.

La pierre-papier plaît aux Français. Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) l'ont encore démontré. Au 1er trimestre 2022, l'étoile montante des placements immobiliers enregistre une collecte record de 2,6 milliards d'euros, selon les estimations de l'Association française des sociétés de placement immobilier (Aspim). C'est 55% de plus qu'au 1er trimestre 2021.

Résultat ? Au 31 mars 2022, la capitalisation des SCPI flirtait avec les 81,4 milliards d'euros. La collecte est principalement portée par les SCPI de bureaux, qui s'octroient la part du lion (47%). En deuxième position, les SCPI diversifiées ont capté 23% des fonds entrants. Elles sont suivies de près par les SCPI à prépondérance santé et éducation (18%), en dépit du scandale Orpéa. Les SCPI spécialisées dans la logistique et les locaux d'activité, en revanche, n'ont récolté que 5% des fonds collectés.

Investissement locatif : les frais des SCPI sont-ils vraiment trop élevés ?

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

4,22% de rendement

Ce succès, les SCPI le doivent en grande partie à leurs excellents rendements. En 2021, les sociétés de gestion ont servi à leurs associés un taux de distribution moyen de 4,49%, selon l'Aspim. La SCPI Iroko Zen, en particulier, avait généré un rendement spectaculaire (7,10%). Et le millésime 2022 s'annonce au moins aussi impressionnant.

Ce que cachent les excellents rendements des SCPI en 2021

D'après les estimations de MeilleureSCPI.com, le taux de distribution annualisé des SCPI s'élève à 4,22% au 1er trimestre. Et il pourrait atteindre 4,45% d'ici fin 2022 grâce aux cessions d'actifs, qui interviennent le plus souvent en fin d'année, et permettent aux SCPI de générer d'importantes plus-values immobilières.

Dans le détail, les SCPI spécialisées dans la logistique et les locaux d'activités font pour l'instant la course en tête, avec un taux de distribution annualisé de 5,41%. Elles devancent de peu les SCPI diversifiées (4,99%) et les SCPI Paneuropéennes (4,82%), qui profitent notamment d'une fiscalité avantageuse. De leur côté, les SCPI hôtelières, touchées de plein fouet par la crise sanitaire, reprennent enfin des couleurs, avec un taux de distribution de 4,43%. Bonnes dernières, les SCPI résidentielles ne rapportent que 1,61%.

SCPI : nos conseils pour réussir votre investissement dans la pierre-papier