Combien coûte une chambre individuelle en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ? 2 004 euros : tel est le tarif médian en France selon l’étude annuelle de la CNSA. Dans 11 départements, le prix mensuel médian dépasse 2 500 euros, et même 3 000 euros dans les Yvelines, en Guadeloupe, à Paris et dans les Hauts-de-Seine.

Le cap symbolique des 2 000 euros par mois a été dépassé. Le prix médian (50% coûte plus cher, 50% coûte moins) s’élève à 2 004 euros par mois pour une chambre individuelle selon l’étude annuelle de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), publiée la semaine passée et qui porte sur les tarifs 2019 de près de 7 000 Ehpad. L’année précédente, ce tarif mensuel médian était de 1 977 euros.

Plus précisément, ce tarif médian calculé chaque année par la CNSA se base sur le prix d’une place en Ehpad – donc uniquement cette catégorie bien spécifique des « maisons de retraite » - pour une personne soumise au « tarif dépendance » (GR) 5-6, soit le prix minimum pour tout résident en Ehpad, cumulé au tarif hébergement, qui comprend les services obligatoires (restauration, animation sociale, etc.) (1). Cette estimation ne prend pas en compte le niveau de ressources des résidents, qui peuvent percevoir une aide sociale à l’hébergement (ASH), à condition que l’Ehpad dispose de places habilitées.

Ehpad public ou privé, ça change tout

Le niveau d’habilitation joue d’ailleurs sur le prix des différents Ehpad, tout comme leur statut (public, privé non lucratif et privé commercial), les établissements les plus chers – et de loin – étant clairement les Ehpad privés commerciaux, autrement dit à but lucratif.

A Paris, le prix médian d’un Ehpad privé commercial atteint 4 671 euros par mois. Record absolu. Et les établissements haut de gamme de la capitale proposent certaines chambres individuelles à près de 7 000 euros par mois… Alors que le prix médian des Ehpad publics à Paris n’émarge « que » à 2 831 euros. « Les Ehpad publics sont présents dans tous les départements avec des tarifs hébergement fixés par les départements, précise la CNSA dans son étude. Ils connaissent des taux d’occupation très élevés et des durées de séjour les plus longues. » Cette étude livre un autre constat : les établissements privés et plus onéreux accueillent plus facilement des résidents provenant d’un autre département, alors que ce type de « déménagement » est plus rare dans les établissements publics.

Comparatif livrets d'épargne : 10 offres comparées, jusqu'à 2% de rendement

Les tarifs d’Ehpad, miroir des prix de l’immobilier

L’étude de la CNSA permet aussi de classer les départements où les Ehpad (tous statuts confondus) sont les plus chers. Dans 11 départements, le prix médian dépasse 2 500 euros !

Prix mensuel médian des Ehpad
France entière2 004 €
Les 11 départements les plus chers
Hauts-de-Seine3 264 €
Paris3 232 €
Guadeloupe3 196 €
Yvelines3 018 €
Guyane2 861 €
Val d'Oise2 802 €
Alpes-Maritimes2 791 €
Essonne2 658 €
Seine-Saint-Denis2 600 €
Martinique2 586 €
Seine-et-Marne2 532 €
Les 12 départements les moins chers
Loire1 793 €
Dordogne1 793 €
Vendée1 791 €
Ardèche1 791 €
Finistère1 744 €
Allier1 743 €
Aveyron1 741 €
Lozère1 736 €
Vosges1 712 €
Cantal1 684 €
Meuse1 675 €
Haute-Saône1 628 €

A l’autre extrémité, 12 départements (voir le tableau ci-dessus) voient leur tarif médian naviguer sous la barre des 1 800 euros. La CNSA établit le parallèle avec les prix de l’immobilier : « Ces tarifs sont fortement corrélés aux prix au m2 des ventes de maisons et d’appartements pour l’année 2019. (…) En effet, plus le prix de l’immobilier est élevé dans un département, plus le prix en établissement l’est également. »

Comment comparer les tarifs des Ehpad près de chez vous ?

La CNSA établit ce relevé annuel notamment pour alimenter le portail public pour-les-personnes-agees.gouv.fr. Vous y retrouvez ainsi un comparateur public de prix des Ehpad, décryptant cette tarification, parfois libre, parfois encadrée, et vous livrant des gammes de prix dans les établissements les plus proches de chez vous.

Par exemple, en Haute-Saône, où les prix des Ehpad sont annoncés comme les plus abordables du territoire, les 30 établissements référencés dans cet annuaire public affichent des tarifs allant de 1 390 euros par mois pour une chambre simple (Ehpad Oyrières) à 2 789 euros (Ehpad Korian Le Lac, à Vaivre-et-Montoille). Le grand écart, même en Haute-Saône.

(1) Outre les tarifs dépendant et hébergement, le prix d'un hébergement en Ehpad repose sur un troisième tarif journalier : le forfait soins, pour la prise en charge médicale des résidents. Pour ce dernier, les charges sont couvertes par l’assurance maladie.