Impôt sur la fortune : ces petites villes où se cachent les plus riches

Une villa dans le sud
© pixarno - Fotolia.com

132 722 contribuables français ont payé l’IFI, successeur de l’ISF dédié au patrimoine immobilier, pour sa première année d'existence, en 2018. Mais où vivent les plus riches Français redevables de ce nouvel impôt ? A Monaco, Paris, Neuilly… mais aussi à Troyes, Brive, Laval ou Saint-Denis à La Réunion !

Dans quelle ville française compte-t-on le plus grand nombre de contribuables redevables du nouvel impôt sur la fortune immobilière (IFI) ? Champion haut la main : Paris, 16e arrondissement, avec 8 502 redevables (en 2018) selon les statistiques officielles de Bercy dévoilées à la fin de l’automne dernier. Si l’on s’intéresse uniquement au nombre de contribuables IFI domiciliés, le top 10 des communes ne livre guère de surprise : Paris 16e, donc, puis Paris 7e, le 17e arrondissement, Neuilly-sur-Seine, Paris 15e, le 6e, le 8e, Lyon, Boulogne-Billancourt et Paris 14e.

Mais les statistiques fiscales permettent aussi de classer l’ensemble des communes de plus de 20 000 habitants (1) selon leur patrimoine moyen et leur cotisation annuelle moyenne. Cette fois, le palmarès cache plus de surprises ! Le classement de l’IFI moyen est nettement dominé par… Monaco, où 581 redevables français résidents monégasques ont dû s’acquitter d’un impôt annuel moyen de 28 646 euros, pour un patrimoine moyen de 3,9 millions d’euros ! Loin devant les 3 913 redevables domiciliés dans le 7e arrondissement parisien, qui s’acquittent d’un impôt moyen de 15 498 euros.

CommuneNombre de redevables
à l'IFI
IFI moyen
par redevable
Monaco58128 646 €
Paris 7e3 91315 498 €
Neuilly-sur-Seine3 38713 717 €
Paris 8e1 96913 269 €
Paris 4e81112 967 €
Brive5412 944 €
Paris 6e2 58812 680 €
Paris 1er48212 570 €
Paris 16e8 50212 281 €
Cannes61712 171 €
Beauvais5712 123 €
Laval6311 653 €
Paris 3e68111 380 €
Troyes5211 001 €
Saint-Malo13710 849 €
Compiègne9410 704 €
Colmar7610 615 €
Saint-Mandé40910 187 €
Montmorency11710 006 €
Chartres839 972 €

Surprise, aussi : à la 6e position de ce classement, on retrouve Brive-la-Gaillarde, plus connue pour son club de rugby ou via Patrick Sébastien qu’en tant que repaire de contribuables fortunés. Et pourtant : 54 foyers redevables de l’IFI y déclarent un patrimoine moyen de 2,6 millions d’euros, pour un IFI de 12 944 euros !

Parmi les autres surprises du top 20 : Beauvais, où 57 redevables paient 12 123 euros d’IFI en 2018 ; Laval et ses 63 riches contribuables (2,5 millions d'euros de patrimoine immobilier pour 11 653 euros d’IFI) ; Troyes et ses 52 redevables ; Saint-Malo et ses 137 riches résidents appréciant l’air du large ; ou encore Compiègne, Colmar et Chartres.

Le Bouscat, Saint-Pierre à La Réunion…

Au-delà des 20 premières villes, toujours au classement de l’IFI moyen par foyer redevable, se nichent là encore quelques surprises. Ainsi, Saint-Denis à La Réunion figure à la 23e place de ce classement rassemblant au total 182 communes françaises de plus de 20 000 habitants. 280 foyers domiciliés à Saint-Denis paient ainsi 9 730 euros d’IFI par an. Plus loin : Le Bouscat (174 redevables pour 9 593 euros d’IFI), en Gironde, émarge à la 24e place ; Ajaccio (161 redevables pour 9 562 euros d’IFI) est 26e ; Saint-Pierre (99 redevables pour 9 544 euros d’impôt) à La Réunion apparaît à la 27e place ; Amiens (139 redevables pour 9 379 euros d’impôt) à la 29e…

A l’autre extrémité, les foyers redevables de l’IFI à Menton, Bois-Colombes, Besançon et Dunkerque sont ceux dont le patrimoine déclaré est le moins élevé. Les 89 plus riches résidents de Menton, dans les Alpes-Maritimes, déclarent pour 1,8 million d’euros de patrimoine, pour un impôt sur la fortune immobilière moyen de 5 246 euros. Et les 53 foyers les plus aisés de Dunkerque déclarent pour 2 millions d’euros de patrimoine immobilier, ce qui implique le paiement d’un impôt moyen de 5 639 euros.

A partir de 1,3 million d'euros de patrimoine

Pour rappel, un foyer fiscal est redevable de l'IFI si la valeur de son patrimoine immobilier dépasse 1,3 million d'euros. Les biens imposables à l'IFI sont les logements (maison, appartement...) et terrains non bâtis, mais aussi les biens détenus de façon indirecte, via une SCPI ou un OPCI par exemple.

(1) Qui comptent plus de 50 résidents redevables de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI). Ces statistiques portent sur l’IFI 2018.

Partager cet article :

© MoneyVox / BL / Janvier 2020