Taxe d'habitation : pour éviter de payer en janvier, il faut agir ce week-end

  • Par
déclaration taxe d'habitation
© Morad HEGUI - Fotolia.com

Vous êtes concerné par l’exonération progressive de la taxe d’habitation, et vous êtes mensualisé ? Alors si vous n’avez pas encore ajusté ou supprimé vos mensualités, il est temps de le faire…

La suppression de la taxe d’habitation, c’est maintenant ! Ou plutôt ce week-end : vous avez jusqu’au dimanche 15 décembre inclus pour supprimer la mensualisation, ou moduler à la baisse vos échéances, afin de profiter d’une ristourne sur vos mensualités de taxe d’habitation dès janvier 2020.

Les contribuables mensualisés s’apprêtent en effet à payer des mensualités calculées sur la base de la taxe 2019. Or, si vous faites partie des 80% de foyers exonérés à partir de 2020 (revenu fiscal inférieur à 27 432 euros pour un célibataire), la mensualité ainsi calculée sur la base de la taxe 2019 sera mécaniquement trop élevée ! Vous pouvez donc l’ajuster pour éviter un trop payé dont le remboursement n'interviendrait que 10 mois plus tard.

Soit supprimer la mensualisation, soit l'adapter

Deux choix sont envisageables. Le premier : stopper les prélèvements en cliquant sur Résilier votre contrat de prélèvement mensuel. Pour y accéder, cochez l’impôt « taxe d’habitation » dans l’espace Gérer mes contrats de prélèvements, à la rubrique Paiements de votre espace personnel sur impots.gouv.fr. Dans ce cas, les échéances vont s’arrêter aussitôt, dès janvier. Vous risquez en revanche de vous voir réclamer l’intégralité de la redevance audiovisuelle (138 euros) à l’automne 2020 si vous en êtes redevable.

Second choix : Moduler vos prélèvements mensuels, dans la même rubrique, en indiquant le montant de la redevance télé dans le cadre « total de l’impôt calculé pour l’année ». Vos échéances mensuelles seront alors de 13 euros par mois environ.

L’administration fiscale promet de prendre en compte immédiatemment les modifications demandées jusqu’au 15 décembre 2019. Si vous vous y prenez trop tard, pas de panique : « Les modifications effectuées à partir du 16 décembre 2019 prendront effet à compter du deuxième mois qui les suivent », en février 2020, donc. Quid de la mensualité de janvier, payée en trop ? Si votre exonération de la taxe d’habitation est bien confirmée en 2020, vous obtiendrez sa restitution à l’automne prochain après avoir reçu l’avis de taxe d’habitation.

Lire aussi : Comment diminuer votre prélèvement de taxe d’habitation dès janvier 2020

Partager cet article :

© MoneyVox / BL / Décembre 2019