(plusieurs) Une néobanque dans ces critères ?

M

Membre52137

Deux mois sont suffisants pour qu'une entreprise mette à jour sa plateforme et propose de nouvelles fonctionnalités.
 

Marnik

Contributeur
Deux mois sont suffisants pour qu'une entreprise mette à jour sa plateforme et propose de nouvelles fonctionnalités.
Euh non… quand on voit qu’orange bank ont mis deux ans pour intégrer une fonction pour créditer le compte par cb… ah si dernière nouveauté en vue c’est le fait qu’on peut émettre des virements instantanés depuis n26 mais c’est payant.
En 2 mois ils ne vont pas refaire toute une offre de À à Z. A si en deux mois on a eu le droit à swoon qui a fait faillite et qui se moque des clients. Voilà les évolutions en deux mois. Et en deux mois j’espérais devenir milliardaire mais ça c’est dans mes rêves quoi que…
 
M

Membre52137

Orange Bank, premièrement, est une banque en ligne et non une néobanque, deuxièmement, est une filiale d'une grande et ancienne entreprise victime de la réunionite et du procédural, là où les néobanques ont une approche plus "startup", optimisée pour une production rapide et une certaine liberté d"initiative.

Ajouter une fonctionnalité à une plateforme numérique, quand bien même dans le domaine bancaire, n'est pas une tâche titanesque. (Je suis développeur, à plein temps).

Le troll ne sert à rien.
 

Marnik

Contributeur
Orange bank n’est pas une banque en ligne car on ne peut pas l’utiliser sur un ordinateur sans avoir un smartphone et l’appli dessus. C’est une banque mobile. Ensuite le terme neo veut dire nouveau. Il s’agit des nouveaux entrants. Je ne savais pas que orange était banquier de base… vous dites des startups… à part n26 et bunq qui dispose d’un agrément d’établissement de crédit ? Une neobanque doit obligatoirement disposer d’un agrément d’établissement de crédit, c’est à dire qu’il faut que ce soit une banque. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est l’acpr.
 

Marnik

Contributeur
Orange Bank, premièrement, est une banque en ligne et non une néobanque, deuxièmement, est une filiale d'une grande et ancienne entreprise victime de la réunionite et du procédural, là où les néobanques ont une approche plus "startup", optimisée pour une production rapide et une certaine liberté d"initiative.

Ajouter une fonctionnalité à une plateforme numérique, quand bien même dans le domaine bancaire, n'est pas une tâche titanesque. (Je suis développeur, à plein temps).

Le troll ne sert à rien.
C’est drôle quand on sait que tous les médias et moneyvox le premier disent clairement qu’orange bank est une neobanque.
La définition de neobanque est simple. Ce sont les nouveaux acteurs. Donc d’après vous orange était déjà une banque. Merci pour l’info.
 
Haut