Un point sur mon crédit immobilier

Bonjour à tous,

Je reviens avec une question. Je réflechis déjà à l'acquisition de la maison dans 5 ans (ou plus).

J'ai un enfant légèrement handicapé, il a 8 ans et il est atteint d'autisme. Il ne bénéficie pas de soins. Je touche l'AEEH mais aussi une "allocation" versée par mon employeur pour les agents ayant un enfant handicapé.

C'est un enfant handicapé mais en tant que mère, je trouve qu'il ne l'est pas, il est juste très sur la lune.

Si, la banque voit ces deux versements sur mes relevés de compte, j'imagine qu'elle se posera des questions sur ma capacité de remboursement, non? Que je fasse faire des soins à mon enfant ou pas, des soins couteux pourraient éventuellement me tomber dessus ? Je devrais bien sur m'expliquer sur l'handicap de mon enfant. Et la banque pourrait supposer que mes autres enfants seraient atteints ?
 

hargneux

Top contributeur
Elle pourra demander pour qui sont fait ces virements, ce à quoi vous pourrez répondre "un de mes enfants".

Dans le cadre de son devoir de non ingérence, le conseiller ne doit pas aller plus loin, ni sur le motif médical (le conseiller n'est pas médecin), ni sur l'hypothèse que cette affection touche un autre de vos enfants
 
Bonjour,

Je vous remercie pour vos réponses. Normalement, la banque ne devrait pas tenir compte de l'handicap de mon enfant. J'ai regardé le libellé du versement de mon employeur, il y a marqué AEEH dedans donc on saura que j'ai un enfant handicapé.

Peut etre que je pourrai jouer patte blanche en précisant que ce n'est qu'un autisme léger? parce qu'en voyant AEEH, on pourrait penser que c'est un enfant paraplégique en fauteuil roulant etc et leur faire peur. J'exagère bien sur.

Certains de mes collègues ont du donner des analyses de sang et voir leur assurance emprunteur augmenter car ils ont déclaré une depression 20 ans plus tot.

Sinon, j'ai pris mon assurance habitation à la MAIF, formule basique mais avec des minimums assez hauts : 28 000 e de biens mobiliers, 4000e de biens à valeur, vol et vandalisme et toussa :) 18 euros par mois, assurance scolaire individuelle comprise :) J'économise 10e par mois :)
 

niklos

Contributeur régulier
Je reviens avec une question. Je réflechis déjà à l'acquisition de la maison dans 5 ans (ou plus).

J'ai un enfant légèrement handicapé, il a 8 ans et il est atteint d'autisme. Il ne bénéficie pas de soins. Je touche l'AEEH mais aussi une "allocation" versée par mon employeur pour les agents ayant un enfant handicapé.

C'est un enfant handicapé mais en tant que mère, je trouve qu'il ne l'est pas, il est juste très sur la lune.

Si, la banque voit ces deux versements sur mes relevés de compte, j'imagine qu'elle se posera des questions sur ma capacité de remboursement, non? Que je fasse faire des soins à mon enfant ou pas, des soins couteux pourraient éventuellement me tomber dessus ? Je devrais bien sur m'expliquer sur l'handicap de mon enfant. Et la banque pourrait supposer que mes autres enfants seraient atteints ?
Pour l'avoir vécu, enfin... Pour le vivre au quotidien... Enfant de 6 ans atteint d'autisme (je schématise, ce n'est pas le terme exact), lors de mon crédit il y a 1 an, je n'ai eu aucun retour de la part des banques à ce sujet. Pourtant ils ont bien vu les versements d'AEEH de la CAF.

Sinon, et si je peux me permettre, les soins prodigués en CMP et hôpitaux de jours peuvent être très bénéfiques pour certains enfants atteint de TSA (dont le miens). Le sport aide beaucoup aussi.
Cependant, là n'est pas le sujet et je te propose de continuer cette conversation en MP si tu le souhaites.
 
Super, merci, je suis rassurée maintenant. :) De toutes manières, c'était fait, je ne pouvais rien y changer.

Je t'envoie un MP quand j'aurai le temps :)
 
Bonjour à tous,

Je ne viens pas faire le point sur le crédit mais pour demander un avis personnel.

L'appartement que j'ai acheté n'était pas hyper bien équipé. On pouvait très bien y vivre sans travaux mais j'en avais profité pour faire tout à mon gout. J'ai fait des calculs et c'est déjà 70 000 euros injectés après l'achat en plus de l'apport de 30 000e dans le crédit. Cette année, tout mon salaire passait dans des travaux de confort.

Je vis dans le Sud-Est, 3 pièces sur 4 sont exposés sud-est. Après un été très chaud, je suis en train de faire des devis pour la climatisation. Ca va coûter presque 9000 euros pour équiper tout l'appart.

Comme c'est mon premier appartement, j'ai l'impression d'avoir les yeux plus gros que le ventre. J'ai les moyens de payer mais cela serait ne pas mettre de côté pendant 3 ou 4 mois encore.

J'ai peur de faire l'erreur de sur-équiper l'appartement juste par "caprice" et de le regretter plus tard. Mais d'un autre coté, cela rajoute de la valeur à mon appartement mais si les gens ne peuvent pas acheter car il est trop cher, je serais obligée de vendre à perte.

Où est la limite d'après vous ?
 

bougnat

Contributeur régulier
Il y a travaux et travaux....Mais dans l'ensemble, les travaux ne permettent pas de "survendre" un bien.

70 000€ de travaux pour un F3 ( si j'ai compris), ça me semble déjà énorme et irrécupérable ( à moins que vous ayez acheté une ruine mais ce n'est pas le cas si j'ai compris). A titre de comparaison, je pense rester sous les 50 000 e pour la rénovation complète de ma maison de 120m².
 

niklos

Contributeur régulier
Si ça peut donner un ordre d idée, une architecte m avait indiqué qu en cas de ruine et hors toiture, il fallait compter 1000€/m² si c est fait par des professionnels.
 
Haut