UC en assurance vie

Bonjour a tous,

il y a quelques mois j'ai ouvert un PEA pour me lancer dans l'investissement en bourse (ETF + titres actifs). Maintenant, je compte ouvrir une assurance vie car de l'argent dort dans mes livrets et j'aimerais faire fructifier cet argent pour le long terme.
Je suis un jeune ingénieur (24 ans); avec une TMI de 14% mais qui va rapidement basculer à 30% à horizon 2 ans.

Je souhaite ouvrir une assurance vie pour placer 7-8k euros avec un profil dynamique. J’hésite entre Linxea Suravenir Opportunites et Linxea Spirit.
Pour ce qui est de la répartition:
- 25% fond euro
- 55% OPCVM / ETF DICI 3/4
- 20% DICI 5/6

Mon soucis est la! Je ne sais pas quels supports choisir tellement il y en a. J'ai retenu notamment le fameux Comgest monde C et h2o multibonds qui ont l'air performants, mais pour le reste... je rame.
Egalement, vu ma TMI qui va etre de 30% et la conjecture future, je ne sais pas si investir dans l'immo via SCPI / SCI est judicieux.


J'aimerais donc avoir vos avis concernant cette répartition, et si vous avez des idées pour les supports, ou vos favoris ainsi que l’idée d'investissement dans l'immo.

Merci à tous !
 

yannou79

Contributeur régulier
Mon conseil, quand on y connait rien, on fait simple. donc pour votre épargne de précaution (entre 3 et 6 mois de salaires suivant le salaire), un bon 100% euro type l'assurance vie de boursorama, c'est mieux qu'un livret A, et pratiquement aussi liquide. Pour le reste, plus long terme, mettez tout dans un tracker monde sur un PEA. Mais à 24 ans, si vous n'avez pas encore de résidence principale, cette épargne pourrait servir d'apport, et ce n'est donc pas de l'épargne long terme( horizon > 8 ans), donc à vous de voir.
 

Beargent

Contributeur régulier
Bonjour,
Votre choix n'est pas mauvais et bien répartie. Le F€ n'est pas mort, mais il tend à rejoindre les taux du LA...donc à vous de voir.

Mais au vu de votre age un investissement type immo n'est pas dénué de sens. Ainsi, une SCI ou/Et SCPI en AV (cf votre tmi) pour le long terme n'est pas dénué de sens. ;)


Maintenant, pour le précaution, comme le dit Yannou79, 3/6 mois est largement suffisant. (un frigo qui tombe en panne, machine à laver, un problème sur la voiture etc... )
 

paal

Top contributeur
Bonjour a tous,
Il y a quelques mois j'ai ouvert un PEA pour me lancer dans l'investissement en bourse (ETF + titres actifs). Maintenant, je compte ouvrir une assurance vie car de l'argent dort dans mes livrets et j'aimerais faire fructifier cet argent pour le long terme.
Je suis un jeune ingénieur (24 ans); avec une TMI de 14% mais qui va rapidement basculer à 30% à horizon 2 ans.
On va donc supposer que vos revenus vous conduisent à vous trouver soumis pleinement dans la tranche à 14%, et que dans un avenir plus ou moins proche, vous ne ferez qu'écorner la tranche à 30%, qui est l'une des plus larges du barème IR .....

Je souhaite ouvrir une assurance vie pour placer 7-8k euros avec un profil dynamique.
J’hésite entre Linxea Suravenir Opportunites et Linxea Spirit.
Pour ce qui est de la répartition:
- 25% fond euro
- 55% OPCVM / ETF DICI 3/4
- 20% DICI 5/6
Ce sont de fait deux contrats assez différents, car Linxea de Suravenir est davantage orienté vers les UN boursières ou financières, alors que Linxea Spirit est plis spécialisé sur les produits en immobilier papier (SCI et SCPI)

Autrement disposer d'UC réparties entre des Dici 3 à 6, cela représente un risque modéré, mais il vous reste à vous familiariser avec le monde des UC, qui réagissent moins fortement aux fluctuations des marchés bourisers ....

Mais pour apprécier l'évolution de ces derniers, il serait utile que vous réalisiez un suivi de certains indices larges (de type SP 500 ou EuroStoxx 50 européen), de manière à disposer d'une base qui vous serve d'alerte (aussi bien pour les titres et ETF du PEA que des UC des assurances-vie)

Mon souci est là ! Je ne sais pas quels supports choisir tellement il y en a. J'ai retenu notamment le fameux Comgest monde C et h2o multibonds qui ont l'air performants, mais pour le reste... je rame.
Egalement, vu ma TMI qui va être de 30% et la conjecture future, je ne sais pas si investir dans l'immo via SCPI / SCI est judicieux.
En matière d'UC, il existe une règle assez semblable aux marchés boursiers, à savoir pratiquer une diversification, sans pour autant procéder à un saupoudrage ....

Diversification par type de supports, par secteurs économiques, par secteurs géographiques, etc ....

J'aimerais donc avoir vos avis concernant cette répartition, et si vous avez des idées pour les supports, ou vos favoris ainsi que l’idée d'investissement dans l'immo.
Merci à tous !
Pour ce qui concerne l'immo, il y a deux aspects :
- soit acheter un bien physique, comme résidence principale ou non
- soit investir dans ce que l'on appelle la pierre papier, mais qui nécessite souvent un investissement d'assez long terme (entre 8 et 12 ans mini) pour amortir les frais d'acquisition ....

Autant un achat de bien physique représente généralement un investissement important (même si l'on peut avoir recours l'emprunt), autant en matière de pierre papier, cet investissement peut être plus restreint, et on peut aussi en mettre dans des contrats AV (l'assureur Spiricia est connu dans ce domaine)
 
Dernière modification:

Sluwp

Contributeur régulier
- Oui attention à votre horizon d'investissement qui pourrait être plus court que ce vous imaginez si vous souhaitez acquérir votre RP.
- un OPCVM avec un SRRI de 3/4 ça peut aussi bien être un fonds 100% obligataire qu'un fonds 20% actions 80% monétaire ou encore un OPCI Immo. Tous ces fonds auront des comportements potentiellement bien différents.
- H2O MB, c'est un fonds proche des hedge funds, avec un budget risque bien supérieur à un fonds 100% actions et un risque de gérant important. C'est donc loin d'être une brique indispensable dans une allocation.
 
Mon conseil, quand on y connait rien, on fait simple. donc pour votre épargne de précaution (entre 3 et 6 mois de salaires suivant le salaire), un bon 100% euro type l'assurance vie de boursorama, c'est mieux qu'un livret A, et pratiquement aussi liquide. Pour le reste, plus long terme, mettez tout dans un tracker monde sur un PEA. Mais à 24 ans, si vous n'avez pas encore de résidence principale, cette épargne pourrait servir d'apport, et ce n'est donc pas de l'épargne long terme( horizon > 8 ans), donc à vous de voir.

Bonjour @yannou79,
J'ai déjà une épargne de précaution de coté et un PEA ouvert tracker et titres vifs. Le PEA représente presque 50% de mon épargne. Je cherche donc a ouvrir une assurance vie profil dynamique pour diversifier et pas etre sur-exposé aux actions.
 
On va donc supposer que vos revenus vous conduisent à vous trouver soumis pleinement dans la tranche à 14%, et que dans un avenir plus ou moins proche, vous ne ferez qu'écorner la tranche à 30%, qui est l'une des plus larges du barème IR .....
Exactement.

Ce sont de fait deux contrats assez différents, car Linxea de Suravenir est davantage orienté vers les UN boursières ou financières, alors que Linxea Spirit est plis spécialisé sur les produits en immobilier papier (SCI et SCPI)

Autrement disposer d'UC réparties entre des Dici 3 à 6, cela représente un risque modéré, mais il vous reste à vous familiariser avec le monde des UC, qui réagissent moins fortement aux fluctuations des marchés bourisers ....

Mais pour apprécier l'évolution de ces derniers, il serait utile que vous réalisiez un suivi de certains indices larges (de type SP 500 ou EuroStoxx 50 européen), de manière à disposer d'une base qui vous serve d'alerte (aussi bien pour les titres et ETF du PEA que des UC des assurances-vie)


En matière d'UC, il existe une règle assez semblable aux marchés boursiers, à savoir pratiquer une diversification, sans pour autant procéder à un saupoudrage ....

Diversification par type de supports, par secteurs économiques, par secteurs géographiques, etc ....

il y a t-il des méthodes de sélection plus efficaces que d'autres, ou alors les noms qui reviennent souvent ?

Pour ce qui concerne l'immo, il y a deux aspects :
- soit acheter un bien physique, comme résidence principale ou non
- soit investir dans ce que l'on appelle la pierre papier, mais qui nécessite souvent un investissement d'assez long terme (entre 8 et 12 ans mini) pour amortir les frais d'acquisition ....

Autant un achat de bien physique représente généralement un investissement important (même si l'on peut avoir recours l'emprunt), autant en matière de pierre papier, cet investissement peut être plus restreint, et on peut aussi en mettre dans des contrats AV (l'assureur Spiricia est connu dans ce domaine)
J'avais lu que l'investissement pierre papier et mieux en direct car on peut profiter de l'effet levier de l'emprunt. De plus, avec ma TMI qui va être de 30%, le TRI va bien diminuer.. Cela vaut quand même le coup?
 

Atys

Contributeur régulier
Faire simple: Comgest monde sur av et etf monde cw8 sur pea en investissements programmés / réguliers.
Sci capimmo sur av
 
Haut