transmission directe à mes enfants d'un patrimoine dont je suis l'héritier

lacdu

Membre
Bonjour Amis de ce forum, et bonne année 2021 !

J’ai perdu mes Parents très récemment, et dans la mesure où je suis « vieux » et à l’abri du besoin, j’envisage de laisser la moitié de « l’héritage » de mes parents filer directement vers mes enfants ; j’aimerais (de nouveau !) bénéficier de vos lumières sachant que :

  • l‘héritage dont mes trois enfants hériteront un jour de moi aura une valeur supérieure à 150.000€ pour chacun (avant la succession de mes Parents).
  • « l’héritage » de mes Parents se compose pour moitié d’une succession classique et pour l’autre moitié d‘assurance vie ( souscrite l y a plus de 8 ans, avant que mes parents n’aient 70 ans).
  • Je pense que la moitié que j’envisage de garder ne me servira pas et sera donc un jour transmise à mes enfants( mais je la garde au cas où… !)
Compte tenu de ceci, pensez vous que je doive garder ma part de succession classique et laisser l’assurance vie à mes enfants…ou l’inverse ? j’avoue que je suis perturbé (fiscalement !) !

Merci d’avance pour votre aide !

Cordialement
 

D-Jack

Contributeur régulier
A ma connaissance, s'il est possible de renoncer à une succession au profit de ses enfants, il s'agit de "tout ou rien" (pas de renonciation partielle).
Si vous y renoncez totalement, vos enfants bénéficient de abattement auquel vous auriez eu droit, cet abattement étant partagé entre eux.
L'autre possibilité est de ne pas renoncer à la succession, mais de leur faire ensuite une donation (vous pouvez leur donner jusqu'à 131865€ en franchise de droits tous les 15 ans.
En ce qui concerne la ou les assurances-vie de vos parents, quel(s) bénéficiaire(s) ont-il mentionné ?
 

lacdu

Membre
merci pour votre réponse rapide D-Jack; j'ai déjà entamé la franchise ! en ce qui concerne l'AV, les bénéficiaires sont bien moi, ou mes héritiers.
 

NDi

Contributeur
.../...
L'autre possibilité est de ne pas renoncer à la succession, mais de leur faire ensuite une donation (vous pouvez leur donner jusqu'à 131865€ en franchise de droits tous les 15 ans.
.../...

Petite précision :

Avoir moins de 80 ans et enfant plus de 18 ans.
Donation exonérée de 100.000 euros plus un “don familial” d’argent de 31.865 euros sans droits à verser au fisc.
Son autre parent peut faire de même, et aux mêmes conditions.
En cumulant les donations classiques et les dons familiaux d’argent chaque enfant peut ainsi recevoir jusqu’à 263.730 euros tous les quinze ans sans être taxé.
 

bougnat

Contributeur régulier
En cumulant les donations classiques et les dons familiaux d’argent chaque enfant peut ainsi recevoir jusqu’à 263.730 euros tous les quinze ans sans être taxé.

Dans le cas présent, si il y a une très grosse somme qui n'est pas "liquidée" avec une répartition entre les enfants, les petits enfants peuvent ils percevoir une donation exonérée ?
 

D-Jack

Contributeur régulier
merci pour votre réponse rapide D-Jack; j'ai déjà entamé la franchise ! en ce qui concerne l'AV, les bénéficiaires sont bien moi, ou mes héritiers.
Je présume que la clause de l'AV en question est classique, à savoir que le bénéficiaire est vous-même, ou, à défaut, vos propres héritiers.... donc à priori vous-même
 

NDi

Contributeur
à bougnat :

"Dans le cas présent, si il y a une très grosse somme qui n'est pas "liquidée" avec une répartition entre les enfants, les petits enfants peuvent ils percevoir une donation exonérée ?"

 
Haut