TotalEnergies - FR0000120271 TTE

trickster

Contributeur régulier
Je viens de trouver un article de l'implication de Total en Russie :

"Le numéro deux mondial du gaz naturel liquéfié (GNL) avait jusqu’à présent de fortes ambitions dans cette activité, prévoyant même d’augmenter ses ventes à 50 millions de tonnes par an d’ici 2025 contre 42 millions de tonnes en 2021. Mais les sanctions contre la Russie pourraient remettre en cause cet objectif car TotalEnergies a massivement investi dans le pays en prenant des participations financières dans des acteurs du GNL : Novatek (19,4%), Yamal LNG (20%) et Arctic LNG 2 (10%).

Cependant, pour respecter les sanctions internationales, TotalEnergies a engagé la suspension progressive de ses activités en Russie et l’arrêt de ses investissements. Mais le groupe est pénalisé par l’interdiction d'exporter des technologies GNL vers la Russie. Une sanction qui touche de plein fouet le projet Artic LNG 2, contraignant les dirigeants à passer une provision de 4,1 milliards de dollars au premier trimestre."
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Une sanction qui touche de plein fouet le projet Artic LNG 2, contraignant les dirigeants à passer une provision de 4,1 milliards de dollars au premier trimestre."
Une goutte d'eau pour Total avec le prix du Brent actuel.

Au T1 2022, le résultat net du groupe était de 8,98 milliards de $ sur lequel Total à passer une provision de 4,033 milliards de $ pour le projet Artic LNG 2 + 1 projet aux Etats-Unis (composé comme suit : Artic 2 pour 4,095 milliards de $, le projet US 0,957 milliard de $ et un effet stock positif qui compense les provisions pour 1,04 milliard de $).
On obtient un résultat net "post provision" de 4,94 milliards de $. Au 31 mars 2022, le nombre d’actions dilué était de 2,607 milliards.

Le résultat net/action avant provision est annoncé à 3,40$, si on intègre la provision on passe à 1,90$. La société peut largement payer le dividende trimestriel pour ses actionnaires.
 
Dernière modification:

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Voir le réévaluer à la hausse
on peut toujours réver mais ca serait une erreur de com dans ces temps d'augmentation du prix à la pompe ...les GJ , insoumis et autres ne sont jamais longs à réagir ....
C'est déjà dans les tuyaux, pour l'augmentation du dividende, depuis février 2022 et confirmé lors de la publication du T1 2022. L’acompte trimestriel passe à 0,69 €.

 
Dernière modification:

Persiflore

Contributeur
Ça va fort, très fort !
Personnellement, je garde encore, mais ça commence à devenir intéressant de vendre à ce niveau de prix...
 
Haut