Tontine, que faire ?

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Fragile

Membre
Bonjour à tous,

je reviens vers vous après une longue absence...pour un nouveau conseil concernant un placement que j'avais effectuer en 1998 (Tontine avec l'association Mutuelle "le Conservateur") et qui donc va prendre fin l'an prochain en 2018 devrait me revenir avec une somme de 45.000 €, mais, n'en n'ayant pas tout de suite besoin, je me demande quoi en faire...soit continuer avec eux, mais sous quelle forme et pour combien de temps (ils ne m'ont rien proposé encore mais je me doute que çà ne va pas tarder...donc je préfère prendre les devants et prévoir :)) soit....?

J'attends vos avis éclairés et vous en remercie par avance.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
difficile de répondre comme ca au jugé ....

déjà savoir quel âge tu as ? où en es tu par rapport à la retraite ? quelle est ta situation patrimoniale , fiscale etc.....

bref connaître l'existant pour pouvoir donner un conseil adapté ....
 

Fragile

Membre
difficile de répondre comme ca au jugé ....
déjà savoir quel âge tu as ? où en es tu par rapport à la retraite ? quelle est ta situation patrimoniale , fiscale etc.....
bref connaître l'existant pour pouvoir donner un conseil adapté ....
Bonjour,
oui, excuses moi Buffetophile, la cinquantaine passée, un appartement bien à moi (ouf), quant à ma retraite ..bahhh, je sais que je n'en n'aurai pas (ou si peu:( donc je ne compte pas dessus) donc il faut que je prévois l'avenir au mieux !

Cordialement
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
, quant à ma retraite ..bahhh, je sais que je n'en n'aurai pas (ou si peu:( donc je ne compte pas dessus) donc il faut que je prévois l'avenir au mieux !
exact.

si tu n'as pas besoin de ces 45K , ma 1ére idée serait : acheter de la nue -propriété de parts de SCPI sur 8ans ...

ca t'amènera à la retraite et donc des revenus réguliers à cette période , un achat avec une décote immédiat et pas d'augmentation de la fiscalité pendant la période de démembrement .
 

Fragile

Membre
exact.

si tu n'as pas besoin de ces 45K , ma 1ére idée serait : acheter de la nue -propriété de parts de SCPI sur 8ans ...

ca t'amènera à la retraite et donc des revenus réguliers à cette période , un achat avec une décote immédiat et pas d'augmentation de la fiscalité pendant la période de démembrement .
huuummm, tu veux donc dire partir sur une assurance vie (puisque tu me parles des 8 ans)
par contre, si je peux me permettre...(je ne suis pas un pro comme tu l'auras compris), que veux tu dire par "un achat avec une décote immédiat" ?

merci encore
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
huuummm, tu veux donc dire partir sur une assurance vie (puisque tu me parles des 8 ans)
absolument pas .....

je parlais d'achat de nue propriété en direct .... le démembrement peut se faire sur 5 , 8 , 10ans ...ou plus . j'avais pris 8ans pour coller plus ou moins avec la date de départ en retraite.

concernant la décote immédiate : Le prix des parts est « divisé » entre l’usufruitier et le nu-propriétaire : le prix de la part est ainsi réduit pour le nu-propriétaire de 20 à 35% en fonction de la durée du démembrement!
 

Fragile

Membre
absolument pas .....

je parlais d'achat de nue propriété en direct .... le démembrement peut se faire sur 5 , 8 , 10ans ...ou plus . j'avais pris 8ans pour coller plus ou moins avec la date de départ en retraite.

concernant la décote immédiate : Le prix des parts est « divisé » entre l’usufruitier et le nu-propriétaire : le prix de la part est ainsi réduit pour le nu-propriétaire de 20 à 35% en fonction de la durée du démembrement!
Ah, ok, je comprends mieux ainsi !

bon, encore une petite question si tu as 2 minutes... dois je m'attendre à payer quelque chose lorsque je vais sortir l'argent de la Tontine (impôt divers ou bien non soumis à ? ) car j'aime bien prévoir les choses avant dans la mesure du possible !

merci à toi pour tes réponses rapides !
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
la transmission du bien au dernier coacquéreur survivant est soumise non pas aux droits de succession, mais aux droits de mutation à titre onéreux, qui sont beaucoup moins élevés.
Dans le cadre de la tontine dans sa version placement, les sommes investies dans la tontine ne sont pas soumises à l'ISF.( bon cette clause n'aura plus d'intérêt si tu perçois l'argent après le 1er janvier . )
Les plus-values dégagées lors de l'échéance de la tontine sont imposées au taux de 7,5% ( après abattement de 9 200 € pour un couple marié ou pacsé et de 4 600 € pour un célibataire ) plus les prélèvements sociaux. (15.5 ou 17.2 , ca je ne sais pas trop puisque les PS augmentent au 1er janvier )
 

Fragile

Membre
la transmission du bien au dernier coacquéreur survivant est soumise non pas aux droits de succession, mais aux droits de mutation à titre onéreux, qui sont beaucoup moins élevés.
Dans le cadre de la tontine dans sa version placement, les sommes investies dans la tontine ne sont pas soumises à l'ISF.( bon cette clause n'aura plus d'intérêt si tu perçois l'argent après le 1er janvier . )
Les plus-values dégagées lors de l'échéance de la tontine sont imposées au taux de 7,5% ( après abattement de 9 200 € pour un couple marié ou pacsé et de 4 600 € pour un célibataire ) plus les prélèvements sociaux. (15.5 ou 17.2 , ca je ne sais pas trop puisque les PS augmentent au 1er janvier )
ah oui, quand même, il vont donc bien se gavés une fois encore ...près de 20 % !:cry:

super merci à toi en tous cas
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut