Teg

Elaphus

Contributeur régulier
Vu côté emprunteur je maintiens que l'ordre de pertinence est le suivant:

1 - Coût du crédit corrigé
2 - Taux Effecrtif Global
3 - Coût du Crédit simple.

Seuls les 2 derniers existent légalement. Donc on fait avec...et selon le caractère basique ou pas du prêt, tout en tenant compte de la réalité:

- ainsi l'ex. 1 de l'ADIL est impossible, à vouloir trop prouver...

- combien d'emprunteurs sont réellement mis en situation d'avoir à faire un vrai choix, d'une part, et d'autre part un choix entre des offres posant des problèmes de comparaison?

Donc la discussion à un côté assez (intellectuellement intéressant mais...) artificiel.
 
Haut