Taux du PEL

ludo576

Contributeur régulier
Déduction faites des charges, il est toujours moins intéressant que le livrer À/LDD à 2%
Même si son taux est fixé dès l'ouverture et ne variera plus sur le contrat
 

Blister

Contributeur régulier
Déduction faites des charges, il est toujours moins intéressant que le livrer À/LDD à 2%
Même si son taux est fixé dès l'ouverture et ne variera plus sur le contrat
Avantage également du plafond de 61200 euros et d'ici l'année prochaine ce taux théorique peut encore augmenter.
 

SUN

Contributeur régulier
Bonjour

J'ai un PEL de janvier 2016 à 2% soit 1.69 après déduction des cotisations sociales.

Face au livret A et LDD à 2%, je me demande bien si je vais pas le fermer....d'autant que je comptais m'en servir pour solder partiellement un prêt immobilier...

Je me tâte ^^
Pour une différence de 78€ par an sans compter sur l’incertitude pour les prochaines années dans un sens comme dans l’autre !!!!!
 

Blister

Contributeur régulier
Bonjour

J'ai un PEL de janvier 2016 à 2% soit 1.69 après déduction des cotisations sociales.

Face au livret A et LDD à 2%, je me demande bien si je vais pas le fermer....d'autant que je comptais m'en servir pour solder partiellement un prêt immobilier...

Je me tâte ^^
Tout dépend quel est le taux de votre prêt immobilier.
S'il est proche de 1,69%, il n'y a pas d'intérêt à clôturer votre PEL pour effectuer un remboursement partiel (sauf si vous souhaitez dégager de la capacité d'endettement).
Ensuite ne pas oublier qu'avec le Livret A + LDD c'est 34950 euros de dépôts maximum.
Le PEL c'est 61200 euros.
 

Florent59

Contributeur régulier
Le taux de rémunération du PEL (actuellement 1%) va augmenter, mais ce qu'on a tendance à oublier c'est que le taux du crédit PEL (actuellement 2,2%) va lui aussi augmenter mécaniquement.
Dans le cas où la rémunération du PEL passerait à 2%, alors le taux du crédit PEL passerait à 3,2%.
Avec la hausse des taux d'emprunt, le crédit PEL à 2,2% (sans frais de dossier) pourrait redevenir intéressant à l'avenir.
Je pense faire l'optimisation suivante :
- ouverture d'un PEL à 1%, avant la revalorisation, avec versements au minimum.
- ouverture d'un PEL à 2%, après la revalorisation, par un proche qui n'a pas de projets immobiliers.
- Dans 3 ans au plus tôt : transfert des droits à prêt du PEL à 2% vers le PEL à 1% et obtention d'un crédit à 2,2%.

Si on a des projets immobiliers à moyen terme je pense que c'est plus intéressant de geler dans le temps un taux de prêt immobilier à 2,2%, plutôt que de geler un taux de rémunération de l'épargne de 2%.
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,
Je pense faire l'optimisation suivante :
- ouverture d'un PEL à 1%, avant la revalorisation, avec versements au minimum.
- ouverture d'un PEL à 2%, après la revalorisation, par un proche qui n'a pas de projets immobiliers.
- Dans 3 ans au plus tôt : transfert des droits à prêt du PEL à 2% vers le PEL à 1% et obtention d'un crédit à 2,2%.
???
Non; cela n'est pas possible.

Si la fermeture du PEL à 2% permettrait peut-être (???) de faire un versement exceptionnel sur le PEL à 1% :

=> Les droits du PEL fermé à 1% (prêt à 2,2% actuariel soit 2,178% proportionnel si échéances mensuelles) resteraient valable pendant un an dans ces conditions.

=> Mais une fois les fonds sur le PEL à 2% le prêt serait à 3,2% actuariel soit 3,154% proportionnel si échéances mensuelles.

Cdt
 

Florent59

Contributeur régulier
???
Non; cela n'est pas possible.
Pourtant il y a plusieurs sites qui disent l'inverse :


cf :
"Vous pouvez cumuler vos droits à prêt avec ceux de vos proches (ou les leur céder, à condition qu’ils soient eux-mêmes titulaires d’un plan et/ou d’un compte épargne logement). Il peut s’agir de votre conjoint, de vos enfants ou petits-enfants, de vos parents ou grands-parents, de vos frères et sœurs, neveux et nièces, oncles et tantes, et des membres de la famille de votre conjoint. Il peut s’agir également des conjoints de vos frères et sœurs. Cette opération est, en revanche, impossible pour des cousins, des concubins ou des personnes pacsées.

La personne qui cède ses droits à prêt n’aura donc pas la possibilité d’emprunter pour elle-même, mais récupérera le capital qu’elle a épargné, les intérêts produits par ce capital et la prime d’État. Bien que cela soit plus rare en pratique, une cession de l’ensemble du PEL (droit à prêt + capital épargné + intérêts) est possible, mais, étant assimilée à une donation, elle nécessitera un acte notarié."



Seuls les droits à prêt sont cédés, il n'y a pas de transfert de fonds.
 

Aristide

Top contributeur
Oui, oui.
Je connais tout cela.....et même plus encore.
Mais le cumul des droits ne signifie pas qu'ils perdent leurs caractéristique initiales; au contraire, ils les conservent.
Partant de là deux pratiques sont désormais possibles
1) - Deux crédits séparés aux taux ci-dessus indiqués (seule pratique possible il y a quelques années)
2) - Un seul crédit mais au taux moyen pondéré.
Quel est le taux du prêt épargne logement accordé ?

En savoir plus : https://www.moneyvox.fr/credit/pretpel.php

Lorsque des droits à prêts, issus de différents PEL, sont utilisés pour une même opération (par cession des droits à prêts ou donation d'un plan), les droits sont regroupés par génération de taux et calculés indépendamment. Le montant total des prêts accordés (ou d'un seul prêt épargne-logement fusionné) reste limité au plafond de 92 000 €.

Prêt Epargne Logement / Prêt du Plan épargne logement (moneyvox.fr)
A toutes fins utiles.

Cdt
 
Haut