Succession frauduleuse à l'assurance vie - help

azolthx

Nouveau membre
Bonjour,
Après de nombreuses démarches effectuées auprès de la banque porteuse d'une assurance vie qui m'avait été léguée par ma défunte mère et auprès de l'organisme d'assurance vie émetteur de ce produit, je m'en remets à vous pour tenter d'obtenir de l'aide.

Les faits sont les suivants ...

Ma mère, décédée en août 2010, a longuement détenu une assurance vie dont elle m'a faite bénéficiaire quelques mois avant son décès à travers un document établi à mon nom qu'elle m'a expédié par courrier.

Le problèmes sont apparus lorsque que j'ai voulu de droit bénéficier de cette assurance vie.
Le document me présentant comme l'unique bénéficiaire de cette assurance a été considéré par l'organisme bancaire comme un faux.
Après examen de ce document qui me désigne comme bénéficiaire, il apparait en effet que ce dernier est une copie couleur et qu'il présente un certain nombre d'incohérences textuelles, et également de signes assez grossiers d'un montage photocopié.


J'ai donc demandé à la banque qui gérait les affaires de ma mère de me fournir l'original du document établissant le changement de nom en ma faveur, et cette dernière prétend qu'après des recherches, ce document n'a pas été retrouvé.
Chose étonnante également, la conseillère qui gérait les affaires de ma mère, et qui aurait pu répondre de cette "perte", était en arrêt maladie prolongé ... et a depuis par ailleurs, elle aussi disparu des établissements de cette banque ...
Détail particulier également, au sujet de cette conseillère. Lorsque le rdv a été pris pour la signature du changement du nom en ma faveur, une personne de confiance de notre entourage devait être présente avec ma mère et cette conseillère ... mais cette conseillère s'est présenté au domicile de ma mère 1 heure en avance (alors qu'elle savait que le rdv avait été organisé comme à l'habitude en la présence d'un tiers de confiance ...). Personne n'a donc pu être témoins de ce qui a été signé par ma mère à cette occasion.


Lorsque je tente de m'adresser à l'organisme émetteur de cette assurance vie, cette société me revoie à la banque et vis et versa ...
Au final, je ne parviens pas en particulier à savoir, si cette police d'assurance existe toujours, si elle a été soldée et qui en a été le bénéficiaire (frauduleux ...). L'organisme émetteur de l'assurance se montre très évasif à ce sujet et ne souhaite pas répondre à ces questions.

Quels recours puis je avoir pour faire pour résoudre cette affaire ?
Le médiateur est il compétent en la matière ? Notamment est-il à même de contraindre l'organisme émetteur de cette police d'assurance à révéler si cette assurance a été endossée et bien entendu par qui ? ...
De même, ces organismes ne sont-il pas censé avoir gardé la trace papier ou numérique du changement de bénéficiaire ? Que faire dans le cas contraire ? Car dans le cas présent cela arrange tout le monde, sauf moi bien entendu et je trouve cela un peu facile ! ...
Y a t il, enfin, en cas de succession, un délai limite pour solder ce type de contrat, car je ne voudrais pas qu'on me fasse si longuement patienter pour me dire in fine qu'il est trop tard pour bénéficier de plein droit de ce lègue.

Je subis dans cette affaire, un réel préjudice qui n'a que trop duré ...
Je m'en remets à vos avis et conseils pour tenter d'avancer.

Je vous remercie infiniment d'avance de vos réponses.


Bien cordialement,
 

Capach

Contributeur régulier
Le seul conseil que je peux vous donner, en vous lisant, c'est de vous en remettre à la justice !
 

moietmoi

Top contributeur
Bonjour,

Ma mère, décédée en août 2010, a longuement détenu une assurance vie dont elle m'a faite bénéficiaire quelques mois avant son décès à travers un document établi à mon nom qu'elle m'a expédié par courrier.


Après examen de ce document qui me désigne comme bénéficiaire, il apparait en effet que ce dernier est une copie couleur et qu'il présente un certain nombre d'incohérences textuelles, et également de signes assez grossiers d'un montage photocopié.

,

Bonjour, je pense que la justice est la bon interlocuteur, cependant il faudrait avant éclaircir certains faits ou dire: je ne comprends pas les 2 phrases ci dessus: votre mère vous avait envoyé un courrier; cela ne peut pas être un faux; pouvez vous expliquer car cela ne me parait pas clair; ou alors vous voulez dire que ce n'est pas votre mère qui avait envoyé le courrier, mais que vosu avez reçu un courrier dont vous pensiez que c'était votre mère l'emettrice?

par ailleurs une clkause bénéficiaire doit être inscrite sur le contrat d'assurance vie et non pas sur un papier à part;
 
Haut