Souscrire un crédit immobilier à 55 ans ?

10lem

Membre
Bonjour
J'ai l'intention de souscrire mon premier crédit immobilier à 55 ans.
Est ce une bonne idée et avez vous des conseils ?

Informations
J'ai l'intention d'acheter une petite maison pour en faire une location saisonnière.
Le prix de vente est fixé à 70k - Apport personnel 20k - Crédit 50k.
Ma banque vient de me faire une première proposition à 1,23 sur 10 ans assurances comprises.
Je suis TNS (Travailleur Non Salarié) mais j'achète le bien dans le cadre de mon entreprise (hôtel restaurant).
Selon une première ébauche le bien devrait s'auto-financé car j'estime les revenus annuel à 8k/an et les mensualités à 500€/moi (6k/an).

Questions
D'abord est ce que la proposition vous semble correcte ou y a t-il moyen de trouver mieux ? (je pense notamment aux courtiers ?).
Comme je suis au BIC pour ma boite, est ce que je peux prétendre au statut de LMNP ?
Avez d'autres d'autres conseils à me donner ?

Merci d'avance
 

moietmoi

Top contributeur
Est ce une bonne idée ?
pourquoi pas.....? une embûche possible est une assurance ADI un peu élevée, avec possiblement un blocage pour avoir le crédit...
Ma banque vient de me faire une première proposition à 1,23 sur 10 ans assurances comprises.
il s'agit sans doute d'une première approche qui n'engage pas la banque; mais pour savoir à quoi on a droit, il faut faire le projet jusqu'au bout...

Je suis TNS (Travailleur Non Salarié) mais j'achète le bien dans le cadre de mon entreprise (hôtel restaurant).
Comme je suis au BIC pour ma boite, est ce que je peux prétendre au statut de LMNP ?
non, dans ce cas il s'agira de la fiscalité des hoteliers ou para hoteliers; lmp n'étant pas un statut, mais juste une manière d'imposer les revenus; et on ne peut être lmnp que en nom personnel ou en sarl de famille, toute autre structure est imposée en société ou hotelier/para hotelier
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Bonjour,
pour ton info, le baromêtre MeilleurTaux donne "brut de fonderie" et au niveau National un taux le plus haut à 0,91%. Rappelons que 1,23% c'est que d'alle déjà.

Le + important est peut-être de se faire financer. Ton apport est déjà sympa (peut être même trop important à mon goût).

tu parles de location saisonnière. @moietmoi a raison pour le LMNP.
Mais surtout il faut:
- vérifier l'attrait touristique du bien (70K€ me praît être un prix faible pour une maison ? Cela dit je vois les choses à ma sauce puisque j'habite en Provence)
- obtenir l'accord de la mairie

Pour la location saisonnière je crois que tu peux bénéficier d'un abattement forfaitaire de 71% de tes revenus (donc fiscalisé sur seulement 29%) et que tu dois aussi cantonner ce type de location à 120 jours / an (mais ça dépend aussi des régions: à voir)
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Sinon pour l'âge, no souçaï, et si tu es non-fumeur et en santé correcte, ça doit passer.
L'ADI évoquée par Moietmoi te coûtera un poil + cher: privilège de l'âge.
Etre vigilant sur ce coût et ne pas hésiter à faire jouer la concurrence (s'il le faut après avoir obtenu un deal avec sa bq, style un an + tard ?)
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
moi qui suis plus agé j'ai souscrit cette année un crédit immo qui va me mener jusqu'à 75 ans …..

Hé oui, après tout, la vieillesse n'est qu'une ligne d'horizon qui fuit , à mesure que l'âge passe :ROFLMAO:
Et en réalité c'est surtout un état d'esprit.

Si le projet est bon, bien ficelé , bien géré et rentable, la bq suivra sans problème.
 

moietmoi

Top contributeur
Pour la location saisonnière je crois que tu peux bénéficier d'un abattement forfaitaire de 71% de tes revenus (donc fiscalisé sur seulement 29%) et que tu dois aussi cantonner ce type de location à 120 jours / an (mais ça dépend aussi des régions: à voir)
on ne peut mélanger bic réél et micro bic. l'option 71% n'est possible que lorsque l'on est micro bic et que non seulement on fait du saisonnier, mais surtout et c'est obligatoire pour avoir le -71% , il faut être résidence classée;

par ailleurs la règle des 120 jours n'a rien avoir avec cela; cette règle ( tentative de remise en cause actuellement) ne touche que la location de sa résidence principale;

pour 10lème, notre questionneur, il y a 2 solutions :
- il fait du lmnp en nom propre,(achat lui-même , bien séparé de son activité actuelle et dans ce cas ce sera de la location saisonnière avec toutes les contraintes et obligations( voir si la ville l'autorise, voir si la ville demande une compensation, voir si le plu ne ne s'y oppose pas, s'enregistrer, avoir un numéro d'enregistrement ou d'autorisation, faire un changement d'usage du bien -dans les grandes communes , c'est obligatoire..et puis déclarer son début d'activité par un Po(i) puis déclarer les impôts en bic réel simplifié en prenant un comptable spécalisé en lmnp;
-ou alors adjoindre à son activité actuelle, par l'achat au nom de sa structure le bien, une activité hotelière(qui par nature est de location à la nuité) et là c est la règlementation des chr qui s'applique et la fiscalité hotelière;
 
Dernière modification:

CharlyBgood

Contributeur régulier
on ne peut mélanger bic réél et micro bic. l'option 71% n'est possible que lorsque l'on est micro bic et que non seulement on fait du saisonnier, mais surtout et c'est obligatoire pour avoir le -71% , il faut être résidence classée;

par ailleurs la règle des 120 jours n'a rien avoir avec cela; cette règle ( tentative de remise en cause actuellement) ne touche que la location de sa résidence principale;

Dont acte, merci de la précision.
 

10lem

Membre
Re bonjour.
D'abord merci pour ces premiers retours.
Alors pour compléter un peu mes informations je précise que je suis en Provence et que le bien est certes une maison mais petite (60m2) et d’après ce que j'ai pu voir le prix est un peu en dessous du marché mais je pense avoir bien négocier avec le vendeur ;).

Ensuite quand je parle de location saisonnière je crois que je me suis trompé car en fait je pense louer 9 mois de l'année au mois (de septembre à mai), puis les 3 mois d'été à la semaine (juin, juillet, août).

La maison étant mitoyenne à mon auberge, le but est d’apporter une plus-value à cette dernière tout en percevant des loyers pour couvrir le crédit, dégager si possible un petit cash flow mensuel et à terme avoir un revenu complémentaire pour ma retraite + un bien immobilier auto-financé.

Pour le côté fiscal, je suis au réel simplifié et BIC et j'ai rendez vous avec ma comptable la semaine prochaine car ma banque me demande un prévisionnel d'accroissement.

Sinon moietmoi : ç'est quoi ADI ?
1,23% assurances comprises vous semble correct ?
Ce qui à fait "un peu" ticket la banque c'est que je suis TNS et donc pas de revenu mensuel
 
Haut