Fortuneo

(autre) Sondage banque en ligne

J’ai pris en note vos retours en ajoutant une option « Ne me prononce pas » sur certaines questions.
Merci encore pour votre participation ! 😁
 

paal

Top contributeur
J’ai pris en note vos retours en ajoutant une option « Ne me prononce pas » sur certaines questions.
Merci encore pour votre participation ! 😁
J'ai découvert votre questionnaire après cette modification, mais je ne suis pas certain que cette nouvelle option fasse évoluer la question et ceci pour plusieurs raisons :
- la première c'est que votre questionnaire est principalement orienté produit, alors que pour satisfaire les besoins fondamentaux d'une clientèle bancaire, il s'agit surtout de satisfaire les besoins de la clientèle, à mois que vous optiez pour un ciblage très spécifique de cette dernière ....
- j'ai remarqué que vous faisiez une assimilation entre banque en ligne et Fintech, alors que de mon point de vue, ce sont deux spécialités distinctes (et donc différentes de la clientèle ...)
- ensuite, j'ai remarqué votre cadre 4, qui mériterait de se trouver davantage présenté selon le modèle de banque utilisé pour chaque grand type d'opération, vous auriez avantage savoir lesquelles sont préférées par les détenteurs de comptes traditionnelles, et lesquelles le seraient par une banque en ligne n'utilisant qu'un automate incomplet ....

- et lorsque vous avez des questions ouvertes sur le degré de satisfaction (plutôt d'accord, ou plutôt pas d'accord), votre questionnaire mériterait à analyser le type d'opération qui justifie ce degré de satisfaction ; mais cela s'explique puisque votre questionnaire est orienté produit acceptable, et non besoin satisfait ....
 
Je comprend bien ce que vous me dites. Mais ce questionnaire est élaboré pour valider différentes hypothèses qui doivent répondre au sujet principal de ma thèse qui est : "Quels sont les facteurs qui orientent les clients vers les nouvelles solutions bancaires (banques en ligne et Fintech)".
Pour ce qui est de la différence entre banque en ligne et Fintech je suis totalement d'accord avec vous.
Le but du questionnaire est donc de valider des hypothèses telles que :
- les clients de banques en ligne gardent un compte principal dans une banque traditionnelle
- le faibles coûts des banques en lignes et fintech est un facteur pouvant expliquer le succès des banques en ligne et fintechs
- les changements de comportements dans la société peuvent également expliquer le succès des banques en lignes avec un besoin de réactivité bien plus importants qu'il y a 20 ans.

Voilà quelques exemples.
 

paal

Top contributeur
Bonjour,
A mon avis, le questionnaire est mal fait : je suis obligé de répondre aux question 12 et 13 alors qu'aucune des réponses proposées ne me convient. J'ai alors abandonné d'y répondre.
Il est excat que si l'un ne répond pas à l'une des questions posées (et que la réponse se trouve donc tronquée ou incorrecte), cela invalide l'ensemble du questionnaire ....

Fort heureusement, les questions auxquelles je n'avais pas répondu avant de parvenir en fin de questionnaire ne me paraissait pas invalider l'ensemble des autres questions ; autrement j'aurais très probablement abandonné également ...

Il se confirme donc que le questionnaire qui est bloquant par nature n'est pas approprié, même si la nouvelle option (neutre) permet maintenant de contourner cet obstacle ....

Je me demande d'ailleurs comment se trouvera interprété les réponses données qui seront exploitées .....
 
Il est excat que si l'un ne répond pas à l'une des questions posées (et que la réponse se trouve donc tronquée ou incorrecte), cela invalide l'ensemble du questionnaire ....

Fort heureusement, les questions auxquelles je n'avais pas répondu avant de parvenir en fin de questionnaire ne me paraissait pas invalider l'ensemble des autres questions ; autrement j'aurais très probablement abandonné également ...

Il se confirme donc que le questionnaire qui est bloquant par nature n'est pas approprié, même si la nouvelle option (neutre) permet maintenant de contourner cet obstacle ....

Je me demande d'ailleurs comment se trouvera interprété les réponses données qui seront exploitées .....
Je reviendrai sur cette discussion pour vous partager un exemplaire de la thèse une fois que celle-ci sera terminée et validée si vous le voulez.
 

viktor

Membre
Je confirme que le questionnaire est biaisé puisqu'il s'intéresse à la population de base qui n'a pas encore basculé sur une banque en ligne. L'attrait des banques en ligne est survolé pour cette population, et il n'est pas approfondi pour la population déjà domiciliée dans des banques en ligne. Pour bien faire les choses il faudrait un embranchement au début avec des thématiques correspondant à des questions formulées différemment. C'est essentiel de pouvoir confronter les avis de ceux qui y réfléchissent peut-être et de ceux qui ont franchi le pas (et ont qq regrets, avouent qq concessions, ou au contraire sont militants et prescripteurs).

Comme dit plus haut Fintech ça regroupe bcp de business, et surtout ça ne parle pas du tout au commun des mortels donc on introduit un autre biais : abandon de questionnaire ou réponse au hasard par des sondés qui sont perdus ou exaspérés face à la formulation vague, interprétation différente de ceux qui connaissent qq exemples de Fintechs et ceux qui induisent un certain type de Fintech (perso dans le contexte je me suis limité aux "neobanques" sinon il faudrait explicitement dire qu'on veut imaginer faire son marché des services banque/assurance sans qu'ils soient nécessairement regroupés dans un portefeuille d'offre chez un même prestataire).
 
Haut