Sociétés de désalinisation

Philou75

Contributeur
Bonjour, avec la sécheresse actuelle et les restrictions d’eau en vigueur, je me demandais s’il ne serait pas judicieux d’investir dans des sociétés proposant la désalinisation d’eau de mer. En France nous sommes que très très peu équipé en la matière car notre pays n’avait pas de réel besoin jusqu’à présent (l’Espagne, l’Italie ou la Grèce par exemple sont déjà équipés de part leur climat) mais avec le dernier hiver, le dernier printemps et maintenant l’été sec et très chaud que nous connaissons, il n’est pas impossible que ces investissements fleurissent dans notre pays dans les années à venir.
Qu’en pensez-vous et quelles sont les sociétés pionnières dans ce domaine?
Merci pour vos commentaires.
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Bonjour,
Qu’en pensez-vous et quelles sont les sociétés pionnières dans ce domaine?
Ce sont des installations très onéreuses souvent installées au Moyen-orient et en Asie, nécessitant de l'énergie (plus ou moins selon la technologie) et posant des problèmes environnementaux (saumure rejetée par l'usine).

La France dispose de suffisamment de fleuves, lacs et nappes phréatiques c'est surtout un problème de consommation avec trop de gaspillages de la ressource.

Pour les entreprises cotées sur ce thème : https://finance.yahoo.com/news/15-l...KQuy0gRrNv6FXmvROI7BBBuwUbYeez5t8tF30-RoU64tD

Cocorico les 2 premières entreprises de ce secteurs sont françaises et ont fusionné récemment : Suez et Veolia.
 

lebadeil

Contributeur régulier
Bonjour, avec la sécheresse actuelle et les restrictions d’eau en vigueur, je me demandais s’il ne serait pas judicieux d’investir dans des sociétés proposant la désalinisation d’eau de mer. En France nous sommes que très très peu équipé en la matière car notre pays n’avait pas de réel besoin jusqu’à présent (l’Espagne, l’Italie ou la Grèce par exemple sont déjà équipés de part leur climat) mais avec le dernier hiver, le dernier printemps et maintenant l’été sec et très chaud que nous connaissons, il n’est pas impossible que ces investissements fleurissent dans notre pays dans les années à venir.
Qu’en pensez-vous et quelles sont les sociétés pionnières dans ce domaine?
Merci pour vos commentaires.
Bonjour @Philou75 , tres bonne remarque.
Jusqu'à present, on peut considerer qu'on n'en avait pas besoin. Mais les restrictions d'eau, en liaison avec le niveau bas des rivieres, des lacs devrait nous aider à changer nos comportements et regarder comment font les autres pays.
Personnellement, je pense que pour arroser les jardins et laver les voitures, la dessalinisation d'eau de mer est une excellente idée. Pour la boire, peut etre faut il la traiter davantage avec le surcout mentionné par @Jeune_padawan ? En tous cas, ce sujet fait sens, ainsi qu'un meilleur stockage / recuperation de l'eau de pluie (en complement)
 

Philou75

Contributeur
La France dispose de suffisamment de fleuves, lacs et nappes phréatiques c'est surtout un problème de consommation avec trop de gaspillages de la ressource.
Merci pour ta réponse. En effet, la France a beaucoup de réserves en eau mais quand on voit cette année cette sécheresse et restrictions et cette situation pourrait très bien revenir dans les années à venir, on peut supposer qu’investir dans de telles techniques ne serait pas absurde.
Dans un premier temps il faudrait investir il est vrai dans le réseau de canalisation qui est fuyard a 80%, une paille😱. Pour 100 litres d’eau acheminés, 80 litres disparaissent dans la nature👎.
 

lebadeil

Contributeur régulier
...mais quand on voit cette année cette sécheresse et restrictions et cette situation pourrait très bien revenir dans les années à venir ...
Je plussoie. Au dela du manque d'eau, on assiste aussi à la disparition/mort de poissons piégés dans l'abaissement des niveaux d'eau voir l'assechement ainsi que l'ecosysteme qui va avec.
Il y a egalement la problématique de navigabilité sur les fleuves et rivieres pour le transport de fret ...
Donc, oui je pense qu'on devrait traiter ce sujet avec serieux, et aussi comme je le mentionnais recuperation de l'eau de pluie.
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Dans un premier temps il faudrait investir il est vrai dans le réseau de canalisation qui est fuyard a 80%, une paille😱. Pour 100 litres d’eau acheminés, 80 litres disparaissent dans la nature👎.
Non c'est le contraire, 20% de l'eau est perdue dans les réseaux de distribution, imaginez ce que représente 80% c'est bien trop important pour être réaliste;)

Mais les restrictions d'eau, en liaison avec le niveau bas des rivieres, des lacs devrait nous aider à changer nos comportements
Le problème est en premier lieu le consommateur (particulier ou entreprise), comme la plupart des sujets actuels (énergie en tête), les ressources sont gaspillées.
Je vais être méchant mais il faut attendre une crise pour que ça bouge :eek:. Le citoyen ne veut pas changer ses petites habitudes par contre quand ça touche le portefeuille là ça bouge.

En stockant mieux la ressource et en l'utilisant mieux il y a moyen de limiter voir de ne pas avoir de restrictions.

Pour désaler l'eau où trouver l'énergie ? Que faire de la saumure ?

Vaste sujet de débat.
 

Philou75

Contributeur
Non c'est le contraire, 20% de l'eau est perdue dans les réseaux de distribution, imaginez ce que représente 80% c'est bien trop important pour être réaliste;)
Oui moi aussi je trouvais ça énorme mais je répète les dires d’un spécialiste que j’ai entendu hier (hydrologue un truc comme ça) et je me suis dit également que c’était l’inverse mais il l’a dit deux fois et personne sur le plateau ne l’a repris. Je pense aussi que c’est 20% de perte.
 

lebadeil

Contributeur régulier
Le problème est en premier lieu le consommateur (particulier ou entreprise), comme la plupart des sujets actuels (énergie en tête), les ressources sont gaspillées.
Je vais être méchant mais il faut attendre une crise pour que ça bouge :eek:. Le citoyen ne veut pas changer ses petites habitudes par contre quand ça touche le portefeuille là ça bouge.
C'est vrai , les centrales nucleaires (et d'autres) consomment beaucoup d'eau, et qu'il faut en arriver à la crise pour prendre conscience et accepter de changer nos habitudes. Mais je crois que coup de sifflet est arrivé !
 
Haut