Separation concubinage rachat maison autres crédit

patchoulie02

Nouveau membre
Bonjour messieurs et mesdames,

Je suis désolée de vous déranger, j'aurais une question voir deux.

Je vous explique la situation, c'est pour un ami:

Voila, monsieur a acheté une maison avec madame (concubinage maison 50/50). Ils se sont séparés, à l'heure d'aujourd'hui il fait les démarches pour essayer de la garder car madame ne veut pas vendre car trop de dettes (explication:):

Maison acheté en 2018 a 138 000e avec frais de notaire (actuellement il reste 120 000e a rembourser): estimation faite a 100 000e par une agence immobilière
Ajout crédit pompe a chaleur: reste à payer 27 000e
Ajout crédit cuisine: reste deux mois à payer donc on va dire qu'il n'existe plus
Ajout crédit conso: reste à payer 15 000e

Donc madame ne veut pas vendre a 100 000e car forcément ils repartiraient avec plus de 30 000e de dette chacun. ( en rajoutant le paiement de l'agence immobilière etc) et encore si elle se vend.

Aujourd'hui ma question est: s'il fait une demande de rachat de crédit pour récupérer la maison, est ce que c'est lui qui doit forcément reprendre tous les autres crédit a côté ou c'est moitié moitié ou comment cela se passe ? je ne sais pas si ma question est compréhensive.

Car il faudrait donc prendre en compte avec la banque la soulte (mais je crois qu'elle est négative vu que la maison est estimée inférieur au crédit qu'il reste à rembourser donc ma deuxième question est: combien va t il devoir a son ex avec l'histoire de la soulte si elle est négative ?).

Donc pour conclure est ce que ça voudrait dire que s'il essaye de garder la maison, il devra repartir à payer absolument tout (soulte, frais de notaire, crédit immobilier, crédit pompe a chaleur, crédit conso....) et elle repartirait avec zéro dette ?????

Parce-que dans ces cas là (sachant que la maison c'est pas un cadeau, il y a tout a refaire dedans niveau rafraichissement, ragréage sol, jardin à refaire, sous sol....).

Voila j'espère que mes explications sont claires, si toutefois il manque des informations, n'hésitez pas à me demander.


En vous remerciant par avance
 

patchoulie02

Nouveau membre
Bonjour, les crédit sont tous aux deux noms,

Le crédit conso il regroupait l'ancienne voiture, des travaux, des achats mobiliers...

Bien cdlt
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Il faut distinguer le passif concernant l'immobilier de celui concernant le mobilier.

Ainsi dans les 100.000€ de valeur vénale sont compris la pompe à chaleur et les travaux effectués.

Dans le mobilier il y a la voiture qui a une certaine valeur ainsi que les meubles mais il faudrait pouvoir les estimer en vue soit de les revendre soit de les faire reprendre par l'un des concubins acquéreurs/emprunteurs.

Pour l'exemple je vais supposer que la voiture + les meubles pourraient être vendus 10.000€,; soit donc 5.000€ qui auraient été affectés à des travaux.

=> Dans cette hypothèse le "Passif immobilier" serait donc de :
+ Capital restant dû achat............ = 120.000€
+ Capital restant pompe chaleur = 027.000€
+ Capital restant dû travaux......... = 005.000€
=> Total passif immobilier....... =132.000€

=> actif immobilier....................= 100.000€

=> A rembourser à la banque....= 032.000€...........soit 16.000€ chacun puisque tout a été contracté à 50/50.


Maintenant sur la voiture et les meubles éventuellement vendables, sou réserve de la bonne évaluation faite ci-dessus à titre d'exemple l'on aurait:

+ Vente voiture + meubles........................ = 10.000€
- Capital restant dû voiture + meubles = 10.000€ qui permettraient - en complément des 16.000€ ci-dessus, de solder le prêt à la banque.

Si la vente de ces biens meubles à un tiers ou la reprise par l'un des concubins était supérieure, le reliquat serait à partager entre le concubins.

De la même façon, mais inversement, si cette vente ou reprise était inférieure à cette somme, chaque concubins devrait - par moitié - apporter la différence en sus des 16.000€ ci-dessus.

Maintenant s'il s'agit de vendre sa quote part à son cocubin ansi que la voiture et les meubles, et trouver un établissement financier qui procède à un rachat total toutes dettes confondues, sur les informations fournies c'est donc un emprunt de :

+ En principal = 132.000€ + 10.000€......................= 142.000€
+ Frais notaire vente quote part à concubins..... = ???
+ Frais de dossier............................................................ = ???
+ Frais de garanties........................................................ = ???

=> Qu'il faudrait envisager.

Ce ne semble pas gagné d'avance !!!

Cdt
 

patchoulie02

Nouveau membre
Bonjour,

Il faut distinguer le passif concernant l'immobilier de celui concernant le mobilier.

Ainsi dans les 100.000€ de valeur vénale sont compris la pompe à chaleur et les travaux effectués.

Dans le mobilier il y a la voiture qui a une certaine valeur ainsi que les meubles mais il faudrait pouvoir les estimer en vue soit de les revendre soit de les faire reprendre par l'un des concubins acquéreurs/emprunteurs.

Pour l'exemple je vais supposer que la voiture + les meubles pourraient être vendus 10.000€,; soit donc 5.000€ qui auraient été affectés à des travaux.

=> Dans cette hypothèse le "Passif immobilier" serait donc de :
+ Capital restant dû achat............ = 120.000€
+ Capital restant pompe chaleur = 027.000€
+ Capital restant dû travaux......... = 005.000€
=> Total passif immobilier....... =132.000€

=> actif immobilier....................= 100.000€

=> A rembourser à la banque....= 032.000€...........soit 16.000€ chacun puisque tout a été contracté à 50/50.


Maintenant sur la voiture et les meubles éventuellement vendables, sou réserve de la bonne évaluation faite ci-dessus à titre d'exemple l'on aurait:

+ Vente voiture + meubles........................ = 10.000€
- Capital restant dû voiture + meubles = 10.000€ qui permettraient - en complément des 16.000€ ci-dessus, de solder le prêt à la banque.

Si la vente de ces biens meubles à un tiers ou la reprise par l'un des concubins était supérieure, le reliquat serait à partager entre le concubins.

De la même façon, mais inversement, si cette vente ou reprise était inférieure à cette somme, chaque concubins devrait - par moitié - apporter la différence en sus des 16.000€ ci-dessus.

Maintenant s'il s'agit de vendre sa quote part à son cocubin ansi que la voiture et les meubles, et trouver un établissement financier qui procède à un rachat total toutes dettes confondues, sur les informations fournies c'est donc un emprunt de :

+ En principal = 132.000€ + 10.000€......................= 142.000€
+ Frais notaire vente quote part à concubins..... = ???
+ Frais de dossier............................................................ = ???
+ Frais de garanties........................................................ = ???

=> Qu'il faudrait envisager.

Ce ne semble pas gagné d'avance !!!

Cdt
Merci pour votre réponse, je fais voir votre mail a mon conjoint ce soir.

Pour les meubles, elle est repartie avec tout nous a laisser 4 tabouret une table elle a prix le frigo le lit les commodes la tv, il a fallu qu'on rachète tout ca.

et il a garder la voiture, mais il a du lui donner 1500e..... et c'était ça voiture à lui, a son nom, car elle n'a pas le permis.

Tout ceci a été fait comme ça sans notaire etc.
 

patchoulie02

Nouveau membre
Bonjour,

Il faut distinguer le passif concernant l'immobilier de celui concernant le mobilier.

Ainsi dans les 100.000€ de valeur vénale sont compris la pompe à chaleur et les travaux effectués.

Dans le mobilier il y a la voiture qui a une certaine valeur ainsi que les meubles mais il faudrait pouvoir les estimer en vue soit de les revendre soit de les faire reprendre par l'un des concubins acquéreurs/emprunteurs.

Pour l'exemple je vais supposer que la voiture + les meubles pourraient être vendus 10.000€,; soit donc 5.000€ qui auraient été affectés à des travaux.

=> Dans cette hypothèse le "Passif immobilier" serait donc de :
+ Capital restant dû achat............ = 120.000€
+ Capital restant pompe chaleur = 027.000€
+ Capital restant dû travaux......... = 005.000€
=> Total passif immobilier....... =132.000€

=> actif immobilier....................= 100.000€

=> A rembourser à la banque....= 032.000€...........soit 16.000€ chacun puisque tout a été contracté à 50/50.


Maintenant sur la voiture et les meubles éventuellement vendables, sou réserve de la bonne évaluation faite ci-dessus à titre d'exemple l'on aurait:

+ Vente voiture + meubles........................ = 10.000€
- Capital restant dû voiture + meubles = 10.000€ qui permettraient - en complément des 16.000€ ci-dessus, de solder le prêt à la banque.

Si la vente de ces biens meubles à un tiers ou la reprise par l'un des concubins était supérieure, le reliquat serait à partager entre le concubins.

De la même façon, mais inversement, si cette vente ou reprise était inférieure à cette somme, chaque concubins devrait - par moitié - apporter la différence en sus des 16.000€ ci-dessus.

Maintenant s'il s'agit de vendre sa quote part à son cocubin ansi que la voiture et les meubles, et trouver un établissement financier qui procède à un rachat total toutes dettes confondues, sur les informations fournies c'est donc un emprunt de :

+ En principal = 132.000€ + 10.000€......................= 142.000€
+ Frais notaire vente quote part à concubins..... = ???
+ Frais de dossier............................................................ = ???
+ Frais de garanties........................................................ = ???

=> Qu'il faudrait envisager.

Ce ne semble pas gagné d'avance !!!

Cd
C'est bizarre, j'ai vécu la même situation avec mon ex, et je n'ai eu droit a rien il a garder la maison les meubles, absolument tout..... Je n'ai eu aucune soulte (mise en agence a 148000e, il restait 139000 a rembourser), ne m'a jamais verser de loyer d'occupation (plus d'un an avant de se décider à la racheter et je continuer a payer 400e par mois en étant pu dedans)..... c'est compliqué les histoires d'immobiliers....
 

Aristide

Top contributeur
Pour tous "biens mobiliers" l'intervention d'un notaire n'est pas nécessaire.

Il faut les faire évaluer par des professionnels et établir une convention sous seings privés avant de procéder au transfert physique contre paiements dans les termes convenus.

Cdt
 
Haut