SCPI : nue-propriété vraiment intéressante ?

moietmoi

Top contributeur
. C'est relativement logique
hum pas trop; tu dis toi même que la souscription est au 31/10/2019; tu es donc propriétaire de ces parts à cette date; juridiquement ; Le démembrement aura donc lieu sur une durée supérieure à celle signée contractuellement, ce qui me paraît non seulement illogique mais juridiquement peu recevable; Alors que tel que je le décris, l'usufruitier a bien l'usufruit pendant la bonne durée, les fruits étant nuls pendant quelques mois.. la paiement ou pas du loyer ne change rien juridiquement à la notion d'usus et de fructus;
et pour les parts que j'ai en nue pro, on est bien dans mon schéma;
il faudrait voir sir le concept de jouissance peut être interprété juridiquement différemment suvant les cas..
 

Papinet

Nouveau membre
Dans le cas d'un achat en nue pro, la période de démembrement commence à courir à partir du moment où la contrepartie a été trouvée contractuellement(un acquéreur de l'usufruit); Cette contrepartie est en général immédiate ou dans le mois d'acquisition...
c'est faux, pour toute les SCPI que je détiens en nue pro : Corum, Primopierre, Epargne Pierre,
Le démembrement aura donc lieu sur une durée supérieure à celle signée contractuellement.
Ce n'est pas le cas. La convention de démembrement est claire et prévoit à chaque fois que l'usufruitier achète x année de revenus et donc que la durée totale est de "délais de jouissance + x années"
 

moietmoi

Top contributeur
c'est faux, pour toute les SCPI que je détiens en nue pro : Corum, Primopierre, Epargne Pierre,
bon, prenons une scpi dont tu as les documents complets que je ne connais pas particulièrement :
je dis la chose suivante:
Dans le cas d'un achat en nue pro, la période de démembrement commence à courir à partir du moment où la contrepartie a été trouvée contractuellement(un acquéreur de l'usufruit); Cette contrepartie est en général immédiate ou dans le mois d'acquisition de la nue propriété;
tu me dis que c'est faux… donc pour une de tes scpi, quelle a été la date où un numéro d'associé t'es attribué? et la date de démembrement?
pour mes scpi, je vois que l'argent de ma souscription est mis sur un compte d'attente (non rémunéré) en attendant que la contrepartie soit trouvé, et que la date d'entrée dans la scpi par un numéro d'associé coîncide avec la date d'accord entre les parties nue propriétaire et usufruitier;

Le démembrement aura donc lieu sur une durée supérieure à celle signée contractuellement, ce qui me paraît non seulement illogique mais juridiquement peu recevable;
évidemment si tu coupe ma phrase au milieu on ne comprend plus rien….j'évoquais une réponse contradictoire;
et cette phrase coupée de son contexte peut être interprétée à contre sens; pour l'instant oublions cette phrase pour mieux faire ressortir mon interrogation:
La convention de démembrement est claire et prévoit à chaque fois que l'usufruitier achète x année de revenus et donc que la durée totale est de "délais de jouissance + x années"
alors de combien de temps est le démembrement? x années? ou x années+ délai de jouissance? car le démembrement à la même durée pour les 2 parties;
il y a peut être différente pratique, en tous cas ici dans ma convention de nu propriétaire il est clairement indiqué que l'usufruitier jouit de l'usufruit à la date d'entrée en jouissance;
 

Pièces jointes

Dernière modification:

Pikaoups

Membre
Petites questions concernant l'achat de SCPI en nu propriété : de ce que j'ai lu cela paraît être un peu plus complexe que l'achat simple de part en pleine propriété. Du coup :

- A partir de quelle somme à investir cela peut-il être envisagé (est ce proposé) ?
- Après être rentré peut on acheter simplement une ou deux part en nu propriété chaque mois au gré des entrées de liquidité ou l'achat reste à chaque fois une opération un peu lourde ?
 

bennou

Membre
En dessous de 20-30k € vous aurez du mal à monter une telle opération. La raison est simple: trouver un usufruitier pour une somme infime n'est pas évident.

Ainsi sur 10 ans vous allez payer environ 66 % la nu-propriété. Et donc l'usufruitier va lui investir 34 %. Par conséquent si vous investissez 10 000 €, lui ne va investir que 5 000 €.

Ces montages étant un peu plus complexes, et les usufruitiers étant presque exclusivement des personnes morales (investissant de très gros tickets), acheter une toute petite somme en nu-pro n'est pas forcément possible.
 
Haut