SCPI dans un contrat d'assurance vie ?

xoni318

Contributeur
Bonjour,

Je cherche à connaitre les avantages et les contraintes d'achat de parts de SCPI dans un contrat d'AV.

En effet, certains contrats permettent cela.

Ayant une somme à placer suite à une cession immobilière, l'idée de la replacer (au moins partiellement) dans de l'immobilier "papier" a du sens dans la répartition de son patrimoine.


Oui mais voilà, je n'y connais rien, et fais donc appel à vos expertises.

La première chose qu'il me semble percevoir, c'est la très faible liquidité de ces parts. Par exemple, il peut se passer jusqu'à 6 mois (contractuellement) entre une demande de rachat et le désinvestissement réel. Le cours de la SCPI peut varier pendant ce délai, rendant périlleux tout arbitrage. Mais je pense que c'est propre aux SCPI en général.

Qu'y a-t-il d'autre à savoir ?

Des frais d'entrées significatifs ?
Des frais de gestion annuels grévant les rendements ?
Des risques de bulles immobilière (sur les SCPI de bureaux ? )

SCPI de bureaux, de commerces, de logements ? Un mix de tout cela ?


Enfin, j'ai vu que des fonds en euros (garantis), intègrent une part significative d'immobilier, comme le fonds Netissima (e-cie vie). Mais conditions de souscription assez repoussantes sur mon contrat chez Monabanq (sans parler du back-office de cette banque qui est disons...très moyen, pour rester gentil), obligeant à souscrire autant en unités de compte...


Avec mes remerciements.
 

eev

Membre
Bonjour xoni318,

je répond aux question dans le désordre :

oui certains fonds ont une part plus importantes d'immobillier et d'action dans leur protefeuille (Netissime, Suravenir opportunités par exemple).
Mais ne confondez pas fonds en € (meme a dominate immobiliere) et scpi...l'un est garanti, l'autre non.

ces fonds en € là, vous les trouverez facilement dasn d'autre contrats d'ass vie.

au niveau de bulles immobiliere : oui c'est possible ! il suffit de regarder l'historique du marché immobilier sur les 30 dernieres années... début des années 90... bim !! explosion de la bulle speculative. c'etait surtout focalisé sur paris et l'ile de france du a une nouvelle loi favorisant les investissements sur immeubles commerciaux (bureau etc...)
mais pour juger du risque aujourd'hui, je ne suis pas assez specialiste dans ce domaine. je pense que vous trouverez pas mal d'info sur le net.

a mes yeux le principale avantage de la scpi dans l'AV, c'est la fiscalité, beaucoup moins contraignante.
Vous etes sur au niveau des delais de retrait? il me semble justement que c'est un des autres point forts de l'av.

en revanche, le gros point négatif pour moi, c'est le choix tres réduits de scpi a travers l'AV
 

moietmoi

Top contributeur
La première chose qu'il me semble percevoir, c'est la très faible liquidité de ces parts. Par exemple, il peut se passer jusqu'à 6 mois (contractuellement) entre une demande de rachat et le désinvestissement réel. Le cours de la SCPI peut varier pendant ce délai, rendant périlleux tout arbitrage. Mais je pense que c'est propre aux SCPI en général.

Bonjour, combien avez vous mis de temps entre votre décision de mis en vente de votre immobilier et le moment ou les fonds ou été disponibles? aux alentours de 8 mois à un an , avec a peu près 5%, de différence de montant.... ceci est propre a l 'immobilier;
que cela soit en dur ou en papier et justement l'un des avantages des contrats logeant des scpi dans les contrats d assurance vie c 'est que ce délai et ce risque est porté par l'assureur, pas par vous; votre contrat est liquide, même si le support ne l'est pas, il faut le vérifier dans les conditions;(du contrat d AV)

Des frais d'entrées significatifs ?
en général les frais , il n y a pas superposition des frais d'entrée de l assurance vie et des frais de souscriptions ( l'un ou l autre)
Des frais de gestion annuels grévant les rendements ?

là il peut se superposer les frais de gestion de l'AV et par exemple le fait que les loyers ne sont pas intégralement reversés

Des risques de bulles immobilière (sur les SCPI de bureaux ? )

qui sait? les bonnes ou mauvaises prophéties annonçaient l'éclatement d'une soit disant 'bulle" dès 2003*... un jour ils auront raison;
l'avantage des scpi c'est que l'on peut panacher donc diminuer le risque
Un mix de tout cela ?
 
Dernière modification:

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
A. Par exemple, il peut se passer jusqu'à 6 mois (contractuellement) entre une demande de rachat et le désinvestissement réel.
pour les SCPI détenues en direct il ya du délai .

par contre pour les SCPI détenues dans un contrat d'AV elles sont beaucoup plus liquides .
 

xoni318

Contributeur
Merci à vous.

Concernant la liquidité des SCPI sur un contrat comme LINXEA Suravenir, voici ce que l'on trouve dans les conditions générales :



Je ne vois pas très bien ce que veut dire "les SCPI ne sont pas éligibles aux opérations de gestion en ligne"

Après je n'ai pas fouiné davantage, je suis en pleine ouverture d'un contrat chez eux, et j'ouvre simplement avec un mix des 2 fonds en euros du contrat dans un premier temps.
Ca me laisse le temps de réfléchir sur la répartition des versements complémentaires à venir une fois le contrat ouvert et la gestion en ligne ouverte...
 

lopali

Modérat'or
Staff MoneyVox
Je ne vois pas très bien ce que veut dire "les SCPI ne sont pas éligibles aux opérations de gestion en ligne"

A mon avis, pas d'arbitrage possible à partir de l'espace client en ligne pour les SCPI.

=> donc uniquement gestion papier.
 
Afin d'éviter d'encombrer la rubrique je poste ici ma question qui est en rapport avec le sujet.
Vu qu'elle revient assez souvent sur le forum, je vais choisir l'AV LinXea Avenir.
Je vais choisir suite au conseil d'un gestionnaire de patrimoine, et vu que je cherche pas à "stabiliser" mon épargne en vue d'une retraite (j 'ai 22 ans !), je vais placer 50% en fonds euros et 50% en SCPI (vu l'article de cbanque : plutôt sur des commerces = SCPI PATRIMMO COMMERCE).
Soit environ 42KE et je vais me laisser 10K sur un livret A de précaution.

Qu'en pensez vous ? En cas de chute du taux du d'intérêt (< à celui du taux euros) y a t'il possibilité de rapidement céder ses parts ?

Merci d'avance pour vos réponses !
 
U

user28029

je cherche pas à "stabiliser" mon épargne en vue d'une retraite (j 'ai 22 ans !), je vais placer 50% en fonds euros et 50% en SCPI

Qu'entendez-vous exactement par "stabiliser" votre épargne ?
Vous avez 22 ans, vous devriez placer au moins une partie de votre épargne sur des supports dynamiques : sur le long terme c'est le seul moyen d'obtenir vraiment du rendement. 50% en fonds euros ce sera quand vous aurez une famille à charge, une maison à acheter ou construire, des études à payer dans les 5 ans à venir etc.
 
Je trouvais justement qu'un placement 50% fonds euros 50% scpi était assez "dynamique".
Plutot placer 25% fonds euros 50% scpi 25% actions ?
 

Snipy

Contributeur régulier
Qu'entendez-vous exactement par "stabiliser" votre épargne ?
Vous avez 22 ans, vous devriez placer au moins une partie de votre épargne sur des supports dynamiques : sur le long terme c'est le seul moyen d'obtenir vraiment du rendement. 50% en fonds euros ce sera quand vous aurez une famille à charge, une maison à acheter ou construire, des études à payer dans les 5 ans à venir etc.

A la fois critiquable et défendable .. (comme toujours ?)

A 22 ans, prendre des risques c'est quoi ? c'est certes perdre de l'argent que l'on a pas immédiatement besoin (comme tu as dit, pas de famille, études, prêt ou autre à charge), mais c'est aussi retarder retarder son investissement immobilier en cas de perte et donc repousser "sa totale indépendance" (tout dépend là aussi de la définition que l'on se fait à "indépendance")
 
Haut