Saint Gobain - FR0000125007 SGO

Le Verrier

Contributeur régulier
Dans un contexte de début de cycle à nouveau favorable pour la construction, il y a peut-être un coup à jouer avec Saint Gobain. En 2007, son cours avait dépassé les 80 €, il est aujourd'hui de 52,28 €.

Avec Engie et Orange, c'est la troisième valeur que je suis tenté d'acheter actuellement.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Saint-Gobain, valeur cyclique, est intéressante alors que l'Europe devrait connaître une phase de croissance ces prochaines années. Ce qui profiterait aux valeurs cycliques.
Et ce, d'autant plus que l'Europe représente 70% de l'activité de Saint-Gobain.
Le Royaume-Uni (10%) est sans doute le vilain petit canard de l'activité européenne de Saint-Gobain… Mais nul n'est parfait!!
Endettement faible, donc très peu de sensibilité aux taux.
Le cours a déjà bien monté : 34 il y a 1 an, 52 maintenant. Ce qui donne 50% de hausse.
Si un flux acheteur se porte sur les grandes valeurs européennes (ce qu'annoncent beaucoup d'analystes financiers), alors Saint-Gobain en profitera.
Mais ce n'est que mon avis, et je me trompe presque toujours!!
 

dodo1

Contributeur régulier
C'est une valeur que j'ai mis dans mes valeurs à suivre depuis cette semaine.
 

Le Verrier

Contributeur régulier
Voilà, c'est fait. J'ai profité de la baisse du jour pour entrer sur le titre. Mon PRU est de 51,18 €.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Article publié par le Revenu sur Saint-Gobain:
"Saint-Gobain : les perspectives sont très favorables
Les vents sont à nouveaux porteurs pour le leader mondial de l’habitat, qui constate une nette amélioration de ses volumes dans ses principaux marchés.
La France, notamment, qui compte pour 26,5% du chiffre d’affaires au premier trimestre, bénéficie de la reprise de la construction neuve, tandis que la rénovation pourrait profiter d’un coup de pouce du gouvernement.
Sans bouleverser sa stratégie, Saint-Gobain vise une croissance de ses ventes plus rapide que celle de ses marchés, des marges en hausse et une accélération du rythme de ses acquisitions.
Le titre est un peu cher, mais son principal catalyseur restera la remontée des profits. Les analystes tablent sur un résultat d’exploitation à 3,13 milliards d’euros cette année, soit un bond de 11,2% par rapport à 2016."
 

mimidouxe

Contributeur
est il possible d'avoir a nouveau votre avis sur ce titre ? sa valeur me parait interressante ? son dividende aussi...
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Waouh, ça date : 24 mai 2017.
Les vents contraires se sont abattus sur les marchés à cause de notre ami Trump qui met à mal l'économie mondiale.
D'expansion, le marché est devenu ralentisseur et les cycliques ont morflé. St Gobain n'y a pas échappé... le cours a presque été divisé par 2, alors que les "ânes à listes" voyaient out en rose à l'époque.
Et maintenant : faut-il miser sur une relance, ou le ralentissement économique ne serait peut-être qu'un avant goût d'une éventuelle récession à venir?
En cas de relance, les cours des cycliques, dont ceux de St Gobain, sont à un niveau d'achat.... dans le cas contraire, les cours ne sont qu'à un palier intermédiaire.
Trop tard pour étudier plus finement le titre ce soir... Je vais le faire dès que possible (à moins qu'un amateur s'y colle). Mais la conclusion, elle est quand même dans les lignes que je viens d'écrire.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
On fait le point sur Saint Gobain.
Valeur cyclique, le titre n'a pas échappé au retournement du marché induit par le ralentissement économique général qui trouve ses origines dans le ralentissement chinois et la guerre commerciale entre les US et nombre de ses partenaires économiques, dont la Chine.

Prenons un peu de hauteur pour visualiser le parcours boursier de Saint Gobain depuis le début des années 2000.
Graphique en UT Hebdo :

Saint_Gobain_14_02_2019_W.gif

Une résistance majeure de LT (ligne baissière en pointillés rouges), alignant les + hauts de 2007 et 2017 à 2 reprises.
2 supports LT à 26,30€ et 16,60€ (double bottom en 2002 et 2009).
Toujours en vue hebdo, à plus court-terme, on voit que les cours sont engagés dans une phase baissière depuis bientôt 2 ans.
La MM25 semaines fait résistance. Les cours ont buté sur elle à 3 reprises depuis 1 an.

Saint_Gobain_14_02_2019_W_suite.gif


Saint Gobain est une valeur cyclique d'une part, tout en étant, d'autre part, confrontée à un problème de stratégie.
Une stratégie peu lisible sur laquelle s'interrogent les investisseurs. D'où un désintérêt marqué pour le titre.
Ils reprochent, notamment, le mélange des genres entre des activités de haute technologie, et rentables comme le sont les matériaux haute performance, et les investissements dans l'offre de produits pour l’habitat dans le secteur grand public, beaucoup moins rentables.

Face à cette fronde des investisseurs, Saint Gobain a présenté au cours de l'été 2018 un grand programme de rationalisation de ses activités, avec des arbitrages et des réductions au sein des actifs du groupe. La vente d'une usine chinoise de canalisations a été la 1ère opération de cession d'actifs, suivie par la vente du pôle de distribution bâtiment en Allemagne.
Au total, la réduction des coûts devrait s'élever à 3 milliards sur la période 2017-2020.
En y ajoutant la réorganisation du groupe par zones géographiques, le programme présenté doit permettre d'améliorer de 1 point sa marge d'exploitation.

Il faut bien reconnaître que Saint Gobain n'a pas réussi à se remettre de la crise de 2007/2008.
En 2006, juste avant la crise des subprimes, Saint Gobain avait un CA de 41,6Mds€ et une marge d’exploitation (Résultat d'expoit/CA) de 8,9%. A un cours moyen de 51€, sa capitalisation boursière avoisinait les 19Mds€.
En 2018, 12 ans plus tard, le CA est de 41,76Mds€ (presque identique à celui de 2006), mais sa marge à baissé à 7,61%. La performance économique du groupe a diminué. Les activités, constantes sur la durée, dégagent moins de rentabilité.
Au cous actuel, en reprise depuis les plus bas de fin 2018, la capitalisation boursière de Saint Gobain est de 17Mds€.
Des chiffres qui expliquent le mécontentement des investisseurs.

Aux cours actuels, le PER 2019 est à 9 et le rendement de 4,55% ne semble pas en danger.
Les résultats annuels du groupe seront communiqués le 21 février prochain.
Probablement seront-ils scrutés, et plus encore les prévisions de management pour l'année à venir alors que le bâtiment est en pleine contraction en France (25% du CA total), que l'activité économique de l'Allemagne (9% du CA) sera en berne en 2019, et que le Royaume-Uni (10% du CA) est dans le flou total avec le Brexit.

A court terme, passons en UT Jour pour mieux cibler la période récente :

Saint_Gobain_14_02_2019_D.gif

Le titre s'inscrit dans un mince canal haussier de reprise technique depuis le début de l'année.
Les espoirs de résolution de la guerre douanière entre US et Chine favorisent les valeurs cycliques en ce début d'année.
Les indicateurs sont mitigés, le RSI file vers le surachat.
La MM140 jours a fait résistance à plusieurs reprises dans la phase baissière en cours. Elle pourrait bien faire à nouveau résistance quand les cours vont s'en approcher (autour de 32,50€).
La position en surachat du RSI favoriserait alors une consolidation du titre.
A l'inverse, un climat économique qui s'assombrirait de nouveau, et les cycliques repartiront à la baisse.
Les niveaux à viser seraient le plus bas de fin 2018 à 28€, puis le support à 26,30€


Pour la petite histoire :
Saint Gobain est la plus ancienne entreprise du CAC 40.
Elle a été Créée en 1665 par Colbert, le ministre des finances de Louis XIV, sous le nom de "La Manufacture royale".
Entre 1678 et 1684, La Manufacture participera à la construction de la galerie des Glaces du château de Versailles avant de s'établir sur le site de l'ancien château médiéval à Saint-Gobain en Picardie. Un site qui lui donnera son nom définitif.
 

mimidouxe

Contributeur
après lecture de cette étude je me demande si le cours actuel n'est pas une possibilité de rentrer dans mon portefeuille.... le dividende dans 1 mois me mettrai a l'abri d'une baisse ponctuelle... ou alors attendre la baisse du cours a la suite du détachement... bref un choix cornélien... :)
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Je ne saurais prévoir le futur de Saint-Gobain.
Les marchés sont à des niveaux très élevés et une conso doit se mettre en place à un moment donné.
Passés les effets euphorisants de l'accord Chine/US... Lorsqu'il aura été signé, sinon gare.... les fondamentaux vont revenir au 1er plan. Ce sera sans doute le début de la conso générale.
Une certitude, Saint-Gobain est une cyclique, et un ralentissement économique est en cours en Europe et en Chine, et est attendu aux Etats-Unis. C'est chez ces derniers que la concrétisation des anticipations actuelles fera le plus de dégâts sur nos marchés. Ce qui pénaliserait Trump à l'approche des élections. On peut donc supposer qu'il est prêt à tout pour éviter ce ralentissement.
Mais comme les choses ne se passent jamais comme on l'imagine, peut-être qu'une fois encore, les choses se passeront différemment.

J'en profite pour actualiser mon graphique.
Il est en UT Hebdo

4482

Les cours ont progressé à la faveur des spéculations autour d'une possible cession par Saint-Gobain de sa filiale Pont-à-Mousson.
Le niveau atteint vers 37€ permet de tracer une nouvelle ligne baissière de résistance. Les cours ont entamé un repli après avoir atteint ce niveau.
Les indicateurs sont en phase d'inversion. Ils le sont déjà en Journalier.
Les volumes sont en repli, comme sur beaucoup d'actions du CAC 40.
Le titre semble entamer une conso après avoir gagné 30% depuis le début de l'année.
La MM20 (20 semaines) pourrait devenir un objectif d'atterrissage de cette conso.
Elle est à 31,75€ et commence à s'inverser à la hausse (les cours sont maintenant > à ceux d'il y a 5 mois).
 
Haut