Roche Bobois - FR0013344173 RBO

mvhrb888

Contributeur régulier
Je suis (de loin) cette entreprise depuis son introduction en bourse en juillet 2018. Après une euphorie initiale, le cours oscille puis retombe aujourd’hui à un niveau inférieur à celui du départ. Les volumes d’échange sont très bas.
Pourtant, Roche Bobois a ouvert plusieurs magasins aux États-Unis et en Europe, et semble en expansion.
Peut-on la considérer comme une entreprise de « luxe » à la française ?
Aurait-elle sa place dans un portefeuille achat-conservation ?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Je suis (de loin) cette entreprise depuis son introduction en bourse en juillet 2018. Après une euphorie initiale, le cours oscille puis retombe aujourd’hui à un niveau inférieur à celui du départ. Les volumes d’échange sont très bas.

C'est un phénomène courant lors des introductions : une hausse initiale laisse ensuite place à une baisse du titre.
Je suppose que c'est dû à la réallocation des titres entre investisseurs. De plus, l'établissement financier en charge de l'intro anime le marché un moment afin d'éviter des grosses variations de cours par déséquilibre entre offre et demande. Disons que l'évolution des cours ne reflète pas la réalité de ce que devrait être un marché uniquement régi par l'offre et la demande.

Peut-on la considérer comme une entreprise de « luxe » à la française ?
Elle fait partie du secteur "Mobilier de luxe".
Chacun de nous ayant sa propre conception du "Luxe à la française", est-ce que le mobilier de luxe, ou mobilier haut de gamme est assimilable à du Luxe avec un L majuscule?
En ce qui me concerne : Non. Je la classe dans la même catégorie, par exemple, que SMCP (vêtements de luxe) qui se définit comme étant positionné sur le "luxe accessible".
C'est l'antichambre du Luxe à la française. Du moins, c'est ma perception.

Aurait-elle sa place dans un portefeuille achat-conservation ?
Valeur de luxe, ou pas, ça n'empêche pas de s'y intéresser!
Je ne sais pas si elle a sa place dans un portefeuille?
Oui, bien sûr, pour sa qualité d'entreprise sur un segment haut de gamme.
Après, tout dépend de l'orientation que l'on veut donner à son portefeuille, des lignes qu'il comporte déjà, de la diversification que l'on souhaite lui donner.
Je ne suis pas la valeur, mais, apparemment, les résultats sont bons et les analystes plutôt très positifs.
Etant toute nouvelle sur le marché, difficile d'en dire plus.

Dans son contexte propre, et dans le contexte général actuel, je vous donnerais ces conseils :
C'est une petite valeur, 200 M€, avec une faible liquidité, 1 seul titre échangé il y a 2 jours, et en moyenne 1000 titres par jour : A 20€ le titre, ça nous donne 20 000€ échangés en moyenne journalière.
C'est très faible, et dans le contexte actuel, les investisseurs fuient ce genre de titre.
Ce n'est pas pour rien que le CAC Small a perdu 25 ou 30% cette année!
Les investisseurs veulent des titres liquides pour pouvoir sortir très vite. Résultat : Ils se détournent des petites valeurs.
C'est un 1er point.
Second point : Roche Bobois, c'est 50% d'activité en France. Disons que cette fin d'année sera plutôt difficile, pour ne pas dire très mauvaise, pour le commerce dans les zones commerciales. Je connais des Roche Bobois, ils sont tous en zone commerciale.

Synthèse des 2 remarques ci-dessus : Il est urgent d'attendre avant d'investir sur ce titre.
Profitez-en pour surveiller les cours et l'actualité financière du titre. Peut-être qu'il y aura de bonnes affaires à faire dans un futur pas si lointain que ça.
Ceci n'engage que moi, bien sûr!
 
Dernière modification:

paal

Top contributeur
Elle fait partie du secteur "Mobilier de luxe".
Chacun de nous ayant sa propre conception du "Luxe à la française", est-ce que le mobilier de luxe, ou mobilier haut de gamme est assimilable à du Luxe avec un L majuscule ?
Tant que l'on a pas son siège place Vendôme, ce ne peut se trouver classé comme Luxe ....

En ce qui me concerne : Non. Je la classe dans la même catégorie, par exemple, que SMCP (vêtements de luxe) qui se définit comme étant positionné sur le "luxe accessible".
C'est l'antichambre du Luxe à la française. Du moins, c'est ma perception.
Perso, je ne suis pas trop sensible au Luxe pur, même si j'apprécie les objets de qualité, à condition qu'ils aient un minimum de qualité utilitaire ; ensuite les bijoux et tout ce qui s'y apparente, c'est juste pour paraître ou bien faire plaisir (à sa dulcinée ...)
 

mvhrb888

Contributeur régulier
Merci Poam : synthétique et compréhensible, comme d'hab (y):)

Pour les objets de "luxe", j'ai la même sensibilité que vous, Paal. C'est pour ça que je me suis intéressé à Roche Bobois.

Ceci dit, le point de vue de l'investisseur ne correspond pas toujours à celui du consommateur.
 

paal

Top contributeur
Pour les objets de "luxe", j'ai la même sensibilité que vous, Paal.
C'est pour ça que je me suis intéressé à Roche Bobois.
Qui plus est j'ai passé mon enfance dans l'atelier d'ébénisterie familial, étant descendant d'une famille d'artisans ébénistes sur au moins 6 générations ; les prédécesseurs étaient cloutiers ou étaminiers ....

Ceci dit, le point de vue de l'investisseur ne correspond pas toujours à celui du consommateur.
Fort heureusement, car autrement, je ne serai plus forcément client de Carrefour ....
 

mvhrb888

Contributeur régulier
Plus sérieusement, et pour rester dans le sujet :
J’ai une question peut-être naïve, de portée plus générale : qu’est-ce que l’introduction en bourse apporte à une entreprise comme Roche Bobois ? Récolter des fonds pour de nouveaux projets ? Mais alors si le cours baisse fortement que devient l’argent récolté ? Et les projets ?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour,
La bourse permet aux entreprises de lever des fonds pour financer leur développement.
En intro comme ici, en augmentation de capital pour financer une grosse opération comme l'a fait, par exemple, Air Liquide pour boucler le rachat d'AirGas en 2016.... Ou, situation évidemment peu favorable, pour réduire des pertes.
Le PDG de Roche Bobois l'a dit lors de l'intro : "Cette opération intervient dans une phase clé de notre développement, marqué par une accélération de nos ambitions, notamment à l'international."
A cette occasion, l'entreprise a récupéré 22 millions d'euros.
L'évolution du cours n'a plus rien à voir avec l'argent récupéré lors de l'intro et n'interfère en rien avec le développement de l'entreprise. Que les cours doublent, ou soient divisés par 2, elle continue de fonctionner normalement.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour Aristide,
Oui, mais cette provision s'applique sur l'autocontrôle (quoique, pas sûr), ou sur les participations détenues (là, c'est sûr), quand l'entreprise concernée en possède, et, typiquement, les holding comme, par exemple : Rallye, Burelle, FFP ou Wendel.
C'est logique, ces participations détenues "participent" au résultat de l'entreprise qui les possède.
Le titre du lien est explicite : Plus-values et moins-values du portefeuille titre.
 
Haut