Réorganisation patrimoine AV

GOUTIOU

Membre
Bonjour,

Mon profil est le suivant :
55 ans, divorcée, propriétaire.
Profession : indépendante - revenus mensuels : de 1 800 à 3 000 € bruts selon les mois.
Patrimoine :
. résidence principale : 350 000 €
. 7 assurances vie, pour un montant global de 610 000 €, majoritairement en fonds euros
(1 contrat Allianz Tellus 50 % € + 50 % UC / 1 contrat LBP Ascendo 98 % € + 2 % UC / 1 contrat AFER / 1 contrat Generali Invest 4 - 75 % € + 25 % UC / 1 contrat LINXEA Avenir 75 % € rendement + 25 % UC) / 1 contrat LINXEA Avenir 50 % € opportunités + 50 % UC / 1 contrat LINXEA Spirit 35 % euros ALT2 + 35% euros général + 30 % UC)
. 1 livret A + 1 livret B (qui servent de passerelle), pour environ 30 000 €

Pour des raisons de difficultés familiales et de santé ces dernières années (et d'inappétence/ignorance vis-à-vis de l'investissement financier, disons-le), j'ai négligé et laissé vivoter ces contrats sans jamais intervenir dessus. La plupart ont plus de 8 ans. Les trois contrats LINXEA ont été souscrits depuis 2018.

Avec les trois mois de confinement, et suite à la succession reçue suite au décès de ma maman (250 000 €), j'ai décidé de passer en revue tous mes contrats, leur composition, leurs performances depuis le début.

Tous, pour 2019, affichent entre 0.90 % et 2.00 % de rendement net. Sauf le Allianz Tellus (+ 6.50 %, du fait de sa diversification, mais après avoir pris un bouillon en 2018 de - 5 %).

J'ai aussi constitué un tableau, avec les caractéristiques et l'évolution de tous les fonds UC de mes contrats.
De même, j'ai répertorié tous les fonds performants conseillés sur votre site, et deux autres.
Je me suis familiarisée avec la terminologie et ai étudié les "fiches produit" de ces fonds (Quantalys,Morningstar ...).
Mais c'est un métier, je trouve cela compliqué. Il y a énormément de paramètres et tout change très vite.

Je suis aujourd'hui avec un patrimoine de 1 100 000 €.
J'ai deux questions :
. Le montant de ce patrimoine justifie-t-il le recours à un CGPI ?
. Avec tout le travail de recherche et de répertoriage effectué, puis-je espérer, grâce à un suivi régulier, pouvoir arbitrer correctement à terme mes produits UC, sans avoir trop de pertes ? Je commence à percevoir la manière de m'y prendre.

J'avoue que le dernier LINXEA opportunités, souscrit fin juillet à 50/50, avec des UC considérés comme "performants à très performants" depuis le début de l'année, affiche déjà une petite perte. Je vise le long terme, bien sûr, mais lorsque l'on a pas l'habitude, il faut avoir le coeur bien accroché ...

J'ajoute que l'immobilier ne me tente pas (investissement locatif désastreux il y a quelques années), et trop de gestion administrative derrière. L'or est cher actuellement, les actions je ne maîtrise pas.
Raisons pour lesquelles je suis toujours restée en AV ...

Je vous remercie de m'avoie lue, et de vos éventuels conseils.
 
Haut