Rembourser mon prêt PAS ou placer mon argent

Bonjour,

J'ai une petite question. J'ai une somme d'environ 30 000 à 32 000 € placés sur des livrets (livret A, LEP et LDD). J'ai aussi un prêt PAS dont le montant restant dû est de 70 100 € (hors assurance) restant dû (date de fin 05/05/2027- tx hors assurance : 4%). Ce prêt est couplé à un prêt à taux 0 dont le montant restant dû est d'environ 24 900 € (date de fin 05/02/2029). J'envisage de rembourser de manière anticipé ce premier prêt car j'ai mes 3 enfants auront 18 ans (donc étude et permis) respectivement en 2024 et 2029.
Que me conseillez-vous, un remboursement anticipé de mon prêt ou un placement si oui, de quel type ?
Merci d'avance de vos conseils car je suis indécise.
Bonne journée
 

agra07

Contributeur régulier
Bonjour,
En première approche, je dirai que, vu le taux de votre prêt (4%), il doit être financièrement parlant, plus intéressant de le rembourser par anticipation car il me parait difficile par les temps qui courent de trouver un placement sûr qui rapporte plus de 4% par an.
La question de l'assurance décès invalidité n'est pas à négliger dans la réflexion (3 enfants) mais des solutions externes existent.
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Attention le remboursement anticipé du prêt complémentaire peut aussi entrainer un remboursement du PTZ.

Prêt Taux Zéro (PTZ)-Remboursement anticipé ou Abandon solde prêt(s) complémentaire(s)

https://www.moneyvox.fr/forums/fil/...de-pret-s-complementaire-s.23404/#post-189860
Par rapport à votre question :

Placer ses avoirs ou bien les utiliser pour un remboursement anticipé ?
https://blog.cbanque.com/aristide/1...-les-utiliser-pour-un-remboursement-anticipe/

Placer ses avoirs ou bien les utiliser pour un remboursement anticipé ? – Nouvel applicatif.
http://blog.cbanque.com/aristide/91...-un-remboursement-anticipe-nouvel-applicatif/
Cdt
 
Re-bonjour.
Tout d'abord, merci pour vos réponses. Je ne suis pas familière des questions bancaires donc j'ai besoin de compléments d'informations.
- Agra07, par l'assurance décès invalidité et solutions externes, vous pensez à l'assurance vie, c'est cela ?
- Aristide, si j'ai bien compris étant donné qu'il y aurait une différence de plus de 2 ans entre le PTZ et le PAS, il faudrait rembourser une partie ou l'intégralité du PTZ ou le renégocier, c'est bien cela ?
Désolée de mon incompétence en la matière
 

Aristide

Top contributeur
- Aristide, si j'ai bien compris étant donné qu'il y aurait une différence de plus de 2 ans entre le PTZ et le PAS,
C'est quoi cette différence de plus de deux ans entre le PTZ et le PAS ?

il faudrait rembourser une partie ou l'intégralité du PTZ
C'est à voir avec votre banque car la réglementation du PTZ veut que son montant ne dépassae pas celui du prêt complémentaire.
Il n'est cependant pas interdit de rembourser un prêt complémentaire si l'esprit de la réglementation a été respecté.
Ainsi un emprunteur qui rembourserait très rapidement son prêt complémentaire se verrait très certainement obligé de rembourser également le PTZ.

Mais cette notion de délai est subjective; d'abord à l'appréciation de la banque puis, ensuite, de la SFGAS l'organisme mandaté par l'Etat pour gérer les PTZ et contrôler le respect de sa réglementation.

ou le renégocier, c'est bien cela ?
Un PTZ ne se renégocie pas et une renégociation du complémentaire n'a aucune incidence sur ledit PTZ; c'est remboursement anticipé du complémentaire qui peut poser problème.

Cdt
 
J'ai du mal comprendre. J'avais compris que la fin de remboursement du prêt complémentaire ne devait pas intervenir plus de 2 ans avant celle du PTZ.
 

Aristide

Top contributeur
Pas du tout.

La durée du PTZ est fixée réglementairement en fonction du "profil" (= la situation) des emprunteurs; elle peut être plus courte ou plus longue que celle du complémentaire.

En revanche, si le profil de l'emprunteur lui permet d'avoir un différé d'amortissement, la durée dudit différé ne peut dépasser la plus longue des durées du ou des autres prêts concourant au financement de l'opération.

Quant au montant du PTZ il ne peut excéder le montant du ou des autres prêts d'une durée au moins égale à deux ans concourant au financement de la même opération.

Cdt
 
Dernière modification:

agra07

Contributeur régulier
- Agra07, par l'assurance décès invalidité et solutions externes, vous pensez à l'assurance vie, c'est cela ?
Non, mais plutôt à des assurances contre les gros pépins de la vie (souscrites soit parfois dans un cadre professionnel soit à titre personnel). Assurances à fonds perdus mais offrant des garanties étendues.
 

Aristide

Top contributeur
Cet aspect "prévoyance/sécurité" est expliqué via un lien des billets que je vous ai joints ci-dessus:

Pour se mettre dans des conditions de financement parfaitement comparables il faudrait donc souscrire des assurances même en l’absence de crédits c’est-à-dire si l’option de financer son projet au moyen de son épargne constituée était retenue.

Mais ce n’est pas simple car il faudrait :

=> Une assurance décès d’une part (décès et invalidité totale et permanente)
+ Les primes varient avec l’âge
+ Pour rester comparable avec un éventuel crédit il faudrait revoir le capital assuré chaque année et le calquer sur le solde du crédit théorique

=> Une assurance garantissant les accidents de la vie (incapacité temporaire de travail – ITT) d’autre part
+ Les primes varient chaque année en fonction des décisions de l’assureur
+ Les garanties réellement assurées varient suivant les assureurs et, d’autre part, ne sont pas forcément comparables avec celles des ITT des assurances associées aux crédits.

https://blog.cbanque.com/aristide/1...un-credit-ou-bien-avec-son-epargne-2e-partie/
Cdt
 
Haut