Rembourser crédit immobilier avec prêt étudiant

Crimson

Nouveau membre
Bonjour,

Pour vous expliquer ma situation, je suis une jeune étudiante qui vient de prendre un crédit étudiant chez BNP Paribas, pour l'instant en différé jusqu'à dans 2 ans, et éventuellement prolongeable. J'ai choisi de tout me faire verser d'un coup au lieu de demander un déblocage chaque mois.
J'ai également un fond dans mon assurance vie provenant d'un héritage, mais je ne peux pas l'utiliser avant 3 ans sans perte.

Cependant, mon père doit rembourser un crédit immobilier important qu'il avait pris il y a 2 ans, et ayant perdu son emploi à cause de la crise sanitaire il ne peut plus rembourser la somme escomptée chaque mois seul.
Je voudrais donc l'aider, et je le fais déjà sous forme de virements mensuels, mais j'aimerais tout rembourser d'un coup pour se débarrasser des mensualités, qui s'élèvent à 100 euros par mois pour 600 euros de remboursement effectif.

Le montant restant de son crédit s'élève à 36 000 euros, et mon prêt étudiant peut tout juste couvrir cela, donc j'aimerais l'utiliser pour tout rembourser. Cependant, quand j'en ai parlé à ma banquière, elle m'a répondue que cela risquerait de causer des problèmes avec la banque, car un prêt étudiant était destiné à mes études. Et je comprends leurs réserves car ils "perdraient" de l'argent, étant donné que le taux d'un prêt étudiant est bien plus bas que celui d'un prêt immobilier. Mais j'ai lu le contrat de mon prêt, et rien dedans ne stipule que je n'ai pas le droit de l'utiliser à mon bon vouloir.

Ma question est donc : puis-je malgré tout faire un virement de 36000 euros à mon père pour qu'il rembourse son crédit ? Et est-ce que je risque d'avoir des problèmes avec ma banque pour avoir été plus ou moins à l'encontre de l'avis de ma conseillère ?

Je m'excuse si je manque de clarté, tout ça est nouveau pour moi et je ne connais pas encore l'argot financier.

Je vous remercie sincèrement pour votre temps et pour votre aide
 

Triaslau

Contributeur régulier
Cependant, quand j'en ai parlé à ma banquière, elle m'a répondue que cela risquerait de causer des problèmes avec la banque, car un prêt étudiant était destiné à mes études

Bonjour, c'est un mensonge de la part de votre conseillère, les crédits étudiant sont non affectés et donc, pour commencer par la fin, vous pouvez en disposer comme vous le voulez.

Cela dit il faut bien réfléchir à la situation quand même. Qu'aviez vous prévu de faire avec ce crédit? Etes vous en mesure de financer vos études, votre logement pendant cette période etc ? Comment allez vous le rembourser ?

Une autre problématique pourrait être de savoir si vous avez des frères et sœurs car çà pourrait causer des problèmes à votre famille en cas de soucis. Vous comprenez bien qu'en payant ce crédit, vous n'obtiendrez aucun droit en échange, pour vous c'est un don à pure perte (financière bien entendu, je ne dis pas que je ne comprend pas le geste affectif).

Donc voilà prenez bien le temps de réfléchir à la situation en prenant en copte tous les aspects. Je suis sûr que votre père ne voudrait pas que handicapiez votre avenir pour lui venir en aide.
 

Crimson

Nouveau membre
Bonjour, c'est un mensonge de la part de votre conseillère, les crédits étudiant sont non affectés et donc, pour commencer par la fin, vous pouvez en disposer comme vous le voulez.

Cela dit il faut bien réfléchir à la situation quand même. Qu'aviez vous prévu de faire avec ce crédit? Etes vous en mesure de financer vos études, votre logement pendant cette période etc ? Comment allez vous le rembourser ?

Une autre problématique pourrait être de savoir si vous avez des frères et sœurs car çà pourrait causer des problèmes à votre famille en cas de soucis. Vous comprenez bien qu'en payant ce crédit, vous n'obtiendrez aucun droit en échange, pour vous c'est un don à pure perte (financière bien entendu, je ne dis pas que je ne comprend pas le geste affectif).

Donc voilà prenez bien le temps de réfléchir à la situation en prenant en copte tous les aspects. Je suis sûr que votre père ne voudrait pas que handicapiez votre avenir pour lui venir en aide.

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse rapide et très claire.

Je suis rassurée de savoir que cette solution est donc possible. Je vous remercie pour votre inquiétude, mais j'y ai bien réfléchi. J'aurai toujours les fonds de l'héritage de ma mère, les aides de l'état, ma grand-mère peut m'aider si besoin, et si tout va bien je devrais être en école d'ingénieur d'ici 1 an et quelques. Quand à la famille, j'essaierai de limiter les dégâts tant bien que mal.

Je n'ai pas vraiment le choix, malheureusement, mis à part réussir pour avoir un bon salaire dans le futur :)

Encore merci, et bonne journée

Cordialement
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Si vous procédez un un tel don il faut savoir que votre père, bénéficiaire, doit le déclarer à l'administration fiscale dans le mois qui suit sa réception:.

Vous souhaitez aider vos parents, vos enfants ou vos proches en leur transmettant, de votre vivant, une partie de votre patrimoine.

Les donations doivent toujours être déclarées par le bénéficiaire ou le notaire mais vous n'avez pas systématiquement de droits à payer.
https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/je-fais-une-donation

Le formulaire 2735 : « Déclaration de dons manuels et de sommes d'argent »
https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/don-manuel
Cdt
 

Damienn35

Contributeur régulier
Et si Crimson fait un prêt à son père, du genre In fine sur X années à style 0.3%, ça n'arrange pas tout?
Au niveau fiscalité, succession....
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour

Un tel prêt en famille est possible; il faut établir un reconnaissance de dette.
Le taux peut être stipulé à 0,00%.
Si un taux positif est convenu le prêteur qui les perçoit doit les déclarer à l'IRPP au même titre que ses autres revenus.

Comment établir une reconnaissance de dette ?​

Mis à jour le 19.10.2010 par Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Principe​

Une reconnaissance de dette est un écrit par lequel une personne, le débiteur, s'engage à payer à une autre, le créancier, une somme d'argent.

Contenu d'une reconnaissance de dette​

La reconnaissance de dette doit respecter les conditions suivantes :

être écrite, datée et signée par la personne qui s'engage,

comporter l'identité des personnes (débiteur et créancier) : nom, prénom et date de naissance,

indiquer la somme en chiffres et en lettres (en cas de différence entre la somme en lettres et celle en chiffres, c'est le montant en lettres qui sera retenu),

Il n'y a pas de limite de montant.

La reconnaissance de dette peut préciser les éléments suivants :

Indication du terme, c'est-à-dire une date à laquelle le paiement de la dette sera exigible. Si aucune date d'exigibilité n'est précisée, on considère que la somme est immédiatement exigible,

Indication du taux d'intérêt (qui ne doit pas dépasser le taux de l'usure.)

Validité d'une reconnaissance de dette​

Le contenu de l'acte vaut jusqu'à ce que la partie adverse prouve le contraire.

A savoir : une reconnaissance de dettes peut également être établie sous forme d' acte authentique par un notaire.

Références

http://vosdroits.service-public.fr/F2975.xhtml

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2975
Cdt
 

Damienn35

Contributeur régulier
Il me semble avoir lu sur le forum qu'une banque avait refusé le virement vers le compte du notaire à un étudiant qui voulait acheter un bien immobilier avec les fonds du prêt étudiant.
Ce refus est-il légal?

Ouvrir un compte joint avec le bénéficiaire (ici le père) de l'emprunt.
Y verser les fonds.
Le bénéficiaire procède au remboursement de son emprunt depuis ce compte.
Fermer le compte joint.
C'est con ou pas?
 

Aristide

Top contributeur
Il me semble avoir lu sur le forum qu'une banque avait refusé le virement vers le compte du notaire à un étudiant qui voulait acheter un bien immobilier avec les fonds du prêt étudiant.
Ce refus est-il légal?
S,i comme c'est le cas le plus souvent, ce prêt est un prêt personnel "non lié/non affecté/non causé", oui c'est illégal.
Ouvrir un compte joint avec le bénéficiaire (ici le père) de l'emprunt.
Y verser les fonds.
Le bénéficiaire procède au remboursement de son emprunt depuis ce compte.
Fermer le compte joint.
C'est con ou pas?
???
Si compte joint il y aurait deux bénéficiaires
Et ce n'est pas utile.

Cdt
 
Haut