Remboursement partiel anticipé RP

davidof

Membre
Bonjour,

j'ai 31 ans, pacsé, et nous avons acheté notre RP en 2020 pour 705k€, frais de notaire compris.

Nous avons fait un apport de 200k€. Notre prêt sur 25 ans, à 1.1% hors assurance est de 455k€.

Il nous reste actuellement 443k€ à rembourser.

Suite à une bonne année 2020 de ma boîte, je peux me verser 45k€ net supplémentaires.

Pensez-vous qu'il est judicieux de rembourser 10% du prêt (sachant que j'ai négocié 0 IRA) ?

Je pensais diminuer la durée, ce qui me fait une économie d'environ 12.5k€ d'intérêts.

Pour info, j'ai une épargne de précaution perso (60k), des capitaux propres (100k) sur ma société et 3 biens immo en location, dont 1 de payé.

Merci
 

hargneux

Top contributeur
Vous allez avoir autant d'avis différent que de personnes et cela reste une décision qui n'est jamais tout à fait rationnelle.

Mon avis : plus on se désendette rapidement mieux c'est.
 

kaziklu

Contributeur régulier
C'est une question difficile à laquelle j’essaie moi-même de répondre en ce moment.
Vaut-il mieux placer son argent ou faire un remboursement anticipé du crédit immo (ou augmentation de mensualités)?

Avantages du placement:
- Ça reste liquide en cas de besoin
- On conserve le bénéfice de l'ADI entier

Avantages remboursement prêt immo:
- Le placement est à un taux certain (celui du prêt, éventuellement augmenté de l'assurance selon votre contrat) supérieur aux taux fixes disponibles (livrets, CAT etc...). Quid par rapport aux taux moins certains (PEA, AV)?
- Impact psychologique de se désendetter
 

moietmoi

Top contributeur
Bonjour,
Pour l'instant ces 45k ,nets, sont je suppose dans ta société. Ils ont donc une valorisation de 65k dans la société.( Approximativement)
Tu pourrais les laisser dans la société et la société achète l'usufruit de scpi, le must étant que c'est toi qui achète la nue propriété en démembrement temporaire. La société touchera le rendement, en ayant le droit d'amortir l'usufruit, ce qui atténue ou supprime l'impot.et lors de l'extinction de l'usufruit ,tu as les scpi complètes net d'impots
Ceci ,si c'est Ta société.
 

gnd

Membre
j'ai 31 ans, pacsé, et nous avons acheté notre RP en 2020 pour 705k€, frais de notaire compris.

Nous avons fait un apport de 200k€. Notre prêt sur 25 ans, à 1.1% hors assurance est de 455k€.

Il nous reste actuellement 443k€ à rembourser.
Qui possède la maison ? Qui rembourse le crédit ? Et en quelle proportion ?
En cas de décès ou de rupture de PACS a qui reviendrai la maison et/ou la charge du crédit ?

Ces éléments et vos souhaits en cas d'accident de vie peuvent orienter l'affectation de ces liquidités.
 

davidof

Membre
Bonjour,

En effet, c'est ma société, je suis consultant indépendant.

Je me versais avant une grosse rémunération en vue de l'apport pour ma résidence principale.

L'apport étant fait, je pensais baisser ma rémunération, mais en y réfléchissant 2 fois, je me pose la question de faire un premier remboursement anticipé. En effet, j'ai déjà un filet de sécurité au niveau de ma société, donc les liquidités supplémentaires ne me serviraient pas. Je n'ai pas trop le temps de réfléchir à comment les placer.

Nous possédons la maison à 60%/40% et l'apport et le remboursement suivent ce ratio. J'ai 5 fois (ou plus) les revenus de ma compagne donc le gros du risque porte quand même sur moi.

Sachant que j'ai un autre crédit pour un investissement immo, mais celui ci s'auto finance largement donc ne "m'inquiète pas" (SCI IS).

Je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il y a l'aspect rentabilité mais aussi psychologique de se désendetter. Peut-être qu'avec moins de dettes, je pourrais prendre plus de risques ailleurs. Par exemple pour développer un peu plus ma société..

Dans mon esprit, je pensais, si jamais ma société continuait à tourner comme ça, je pourrai rembourser 100k€ par anticipation sur les 4, 5 prochaines années. Au bout de 5 ans, le capital restant à rembourser serait d'environ 270k€ et ne me préoccuperait plus beaucoup.
 
Dernière modification:

davidof

Membre
L'idée c'est que si j'investis en bourse les liquidités, et qu'elles font une sous performance, je vais m'en vouloir de ne pas avoir remboursé un peu du prêt à la place. Je me dis que j'investirai en bourse lorsque je n'aurai pas besoin de ces liquidités, donc quand mon prêt perso sera plus ou moins remboursé..

Il faut savoir que j'ai une autre maison en location payée (~220k€) donc j'estime qu'une fois qu'il restera 350k€ à payer, je serai plus ou moins "tranquille".

Je ne sais pas si c'est moi qui ai trop peur du risque..
 

kaziklu

Contributeur régulier
L'idée c'est que si j'investis en bourse les liquidités, et qu'elles font une sous performance, je vais m'en vouloir de ne pas avoir remboursé un peu du prêt à la place. Je me dis que j'investirai en bourse lorsque je n'aurai pas besoin de ces liquidités, donc quand mon prêt perso sera plus ou moins remboursé..

Il faut savoir que j'ai une autre maison en location payée (~220k€) donc j'estime qu'une fois qu'il restera 350k€ à payer, je serai plus ou moins "tranquille".

Je ne sais pas si c'est moi qui ai trop peur du risque..
Si vous faites référence à la suggestion de moietmoi, ce n'est pas du tout ça.

Sur un bien immobilier, il y a la nue propriété (qui est propriétaire?) et l'usufruit (qui a le droit d'habiter, de percevoir les loyers).
Si vous voulez une comparaison, quand vous achetez un viager, vous acheter la nue propriété, l'ancien propriétaire garde l'usufruit jusqu'à sa mort. Une fois mort l'usufruit est transféré.
Et bien il existe un type de montage "en démembrement" où l'usufruit est accordé à quelqu'un pendant une période donnée. Par exemple, pendant 30 ans quelqu'un a l'usufruit puis l'usufruit revient au nu propriétaire.
Ce que vous suggère moietmoi c'est que votre société prenne cet usufruit en démembrement (et pendant x année elle touche des loyers) et que vous vous preniez la nu-propriété.
Pendant x année vous ne touchez rien et votre société encaisse des loyers et au bout de x année le bien vous appartient.

Par contre si ça vous tente, prenez clairement un comptable.
 

agra07

Contributeur régulier
Bonjour,
Je ne suis pas un spécialiste mais je ne vois pas bien de quel loyer on parle, s'agissant d'une RP.
J'ai le vague sentiment que la question de @davidof relève plus de la psychologie que des mathématiques.
Ma seconde impression est que @davidof estime être un peu trop endetté en ce moment.
En tout cas c'est ce qui ressort de ses écrits.
Dans ces conditions la "meilleure" solution semble assez évidente: celle d'aller vers plus de tranquillité.:)
 
Haut