Goranne

Nouveau membre
Bonjour, , je sollicite vos conseils ce jour car ma banque me refuse le remboursement total et anticipé de mon prêt étudiant souscrit en 2016 à Lcl d’un montant de 35000€
Depuis juin j’ai pu amortir mon prêt avec de nombreux versements
ayant fait un remboursement partiel le 31 mars 2021 de 1740€
Je me rends en agence le 12 avril avec intention de solder l intégralité du restant dû
la banque m’informe de sa non possibilité de rembourser le restant du 4733.72€ avant le 31 mai 2021
Sous prétexte que j’ai fait un remboursement partiel
Donc Impossible de faire un remboursement que ce soit partiel ou total

hors la loi stipule que l’emprunteur peut à tout moment rembourser de façon partielle ou totale son crédit sans pénalité et légalement
Et dans mon contrat idem, aucune close contradictoire ajoutée

Le souci étant que j’ai une offre intéressante d’un concessionnaire de reprise de mon véhicule à la hauteur de mon crédit auto (crédit mutuel) pour acheter un véhicule qui me serait plus avantageux et à un coût inférieur au marché. (-10.000€)
Mais le cumul prêt auto + étudiant = 41% d’endettement donc pas possible de contracter mon nouveau prêt

Qu’en pensez vous ?
J’ai déjà contacté le médiateur, le service clientèle, la directrice d’agence, et mon avocat.
Je suis dégoûtée, j’ai tout fait pour clôturer ce crédit en 10 mois au lieu de 5 ans et je risque de perdre cette offre
Aidez moi
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

La position de votre banque est complètement illégale et l'article concerné du code de la consommation étant d'ordre public, la prétendue clause contractuelle qui le contredit n'a aucune valeur.

Vous avez eu raison d'alerter le médiateur mais je ne suis pas certain que vous ayez bien respecté les procédures ?

Il aurait fallu :

1) - Adresser une réclamation argumentée au service clients de votre banque avec copie à votre directeur d'agence.

2) - Sans réponse ou réponse négative, à ce moment là seulement, saisir le médiateur.

NB) - Souvent le médiateur "maison" n'est pas objectif; il serait donc préférable de saisir le médiateur de la Fédération Bancaire Française (FBF) mais encore faut-il que votre banque ait adhéré à ce service = à vérifier sur le site FBF.

Mais vous pourriez également porter plainte auprès de la Direction de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression de Fraudes.

Votre avocat vous sera de bon conseil.

Cdt
 
Haut