Refus promesse d'embauche pour prêt immo... Help !

YannABD

Membre
Bonjour à tous,

Voici ma situation en quelques mots :
- Demande de prêt immobilier = 370 000 € avec 50 000 € d'apport perso
- Revenus annuels = 48 000 €
- Aucun autre prêt sur le dos
- Situation pro = ma femme est infirmière DE, je suis hydrobiologiste salarié cadre depuis 11 ans
- Projet immo comportant résidence principale + logement locatif (valeur estimée annuelle = 10 000 €)

Nous vivons actuellement dans le Sud de la France et partons vivre en Haute-Savoie. Ma femme a une mutation en Hôpital public pour moi en revanche, c'est plus compliqué car j'en profite pour intégrer un bureau d'études en tant que dirigeant non salarié, sachant que ce bureau d'études a été créé il y a seulement 1 an.

Sachant que ma situation pro serait rédhibitoire, j'ai indiqué à ma banque que je rejoignais le bureau d'études en tant que salarié. Les gérants de l'entreprise ont accepté de me faire une fausse promesse d'embauche pour fournir à la banque.

Notre dossier de prêt suivait son petit chemin sans encombre jusqu'à aujourd'hui. Alors que ma conseillère m'avait indiqué que la promesse d'embauche suffirait pour justifier ma situation pro, voilà que "le siège" refuse et demande un Contrat de travail.

Sauf que vous l'aurez compris, je ne peux effectivement justifier dudit contrat de travail... La seule solution qui me reste est de demander aux gérants de l'entreprise de me faire un contrat CDI, que nous romprons pendant la période d'essai. Mais cette solution ne peut fonctionner que si la banque valide notre prêt en ne demandant pas d'attendre la fin de la période d'essai ! Pour appuyer mon argumentaire, nous allons prévoir une période d'essai de plusieurs mois, sachant que notre projet immo démarre en mars 2017. Je vais également proposer d'apporter une caution qui sera valide sur une période d'environ 6 mois.

Pensez-vous que ces arguments puissent être entendus/validés par le siège ? Si non, quelles solutions de secours me restent-ils ?

Je vous remercie par avance pour vos avis éclairés ! Cordialement.

YA.
 

moietmoi

Top contributeur
Quelle drôle d'idée de prendre des risques financiers énormes dans une situation instable;?
Quelle drôle d'idée de risquer de faire des doubles faux.?
Croyez vous que vous pourrez dormir tranquille avec la sérénité voulue pour réussir vos nouvelles vies professionnelles?

A mon avis et sans jugement de valeur, ni moralité, l'ensemble de vos projets est voué à l'échec;
Concentrez vous sur la réussite de vos 2 changements de Job et de région

c'est plus compliqué car j'en profite pour intégrer un bureau d'études en tant que dirigeant non salarié, sachant que ce bureau d'études a été créé il y a seulement 1 an.

et si tout cela flanchait et faisait faillite au bout de 9 ou 16 mois? vous seriez dans une région nouvelle, sans lien pro et sans chomage.... un lourd crédit.. la saisie de vos biens; la crise de nerfs..le divorce...
un peu noir tout cela?
 

YannABD

Membre
Quand on commence à truander, ça devient vite difficile...

Appelez ma démarche comme bon vous semble, vous jugez bien à la hâte ma situation cher Membre33312. Croyez-moi que si les relations avec les banques étaient plus saines et moins cadenassées, je ne m'embêterais pas avec ce type de démarche hasardeuse. Mais le problème est qu'aujourd'hui, si on n'en a pas plein les poches et qu'on ne rentre pas dans les cases, très peu de banques vous donnent votre chance.

Bref, j'espère que d'autres auront la gentillesse d'être davantage dans le conseil que dans le jugement...
 

YannABD

Membre
Quelle drôle d'idée de prendre des risques financiers énormes dans une situation instable;?
Quelle drôle d'idée de risquer de faire des doubles faux.?
Croyez vous que vous pourrez dormir tranquille avec la sérénité voulue pour réussir vos nouvelles vie professionnelles?

A mon avis et sans jugement de valeur, ni moralité, l'ensemble de vos projets est voué à l'échec;
Concentrez vous sur la réussite de vos 2 changements de Job et de région



et si tout cela flanchait et faisait faillite au bout de 9 ou 16 mois? vous seriez dans une région nouvelle, sans lien pro et sans chomage.... un lourd crédit.. la saisie de vos biens; la crise de nerfs..le divorce...
un peu noir tout cela?

Bonjour moietmoi,

Je travaille sur ce projet depuis deux ans, tout est ficelé financièrement, nous avons juste besoin du prêt ! Ma situation pro est délicate, je le conçois, mais nous emménageons dans une région à très haute valeur touristique. Je suis jeune, dynamique et bosseur et si le challenge du nouveau bureau d'étude ne fonctionne pas, je m'orienterai vers un travail saisonnier dans le tourisme. En Haute-Savoie, beaucoup de postes saisonniers sont rémunérateurs, pour peu qu'on se donne le mal de chercher et de s'investir.

Bien-sûr, le projet aurait pu être imaginé différemment mais on ne choisit pas toujours l'ordre de choses dans la vie.

Et un dernier mot sur ce projet : il s'agit d'une rénovation. Après travaux, ce bien est estimé aujourd'hui à 1 millions d'euros. Croyez-moi, le risque financier est extrêmement réduit, si une banque veut bien nous donner une chance...

Cordialement
 

moietmoi

Top contributeur
Bonjour moietmoi,

Je travaille sur ce projet depuis deux ans, tout est ficelé financièrement, nous avons juste besoin du prêt !

on dirait un homme politique à la veille d'une élection.. ils ne veulent pas voir qu il n'y aura pas que des gagnants.

Connais tu un seul créateur d'entreprise qui dit:je n 'ai pas réfléchi, je n'ai pas fait de business plan...mais j'y vais;?

Malgré tous les soins apportés et la compétence, de nombreuse entreprises ne passent pas la cap!!


Et un dernier mot sur ce projet : il s'agit d'une rénovation. Après travaux, ce bien est estimé aujourd'hui à 1 millions d'euros
un bien acheté 370+50 hummm c'est vraiment un gros projet; Crois tu vraiment pouvoir mener de front l'entreprise et cette entreprise?
Car si on compte bien, tu espères quelques centaines de milliers d'euros de plus value (grâce aux travaux); et penses tu qu il est possible grâce à l'immobilier de tirer des centaines de milliers d'euros de plus-value sans y consacrer la quasi totalité de son temps??
c'est l'un ou l'autre..pas les deux!!
c'est mon avis...
 
Dernière modification:

Doolittle

Contributeur régulier
Pensez-vous que ces arguments puissent être entendus/validés par le siège ?

Possible mais peu probable.

Si non, quelles solutions de secours me restent-ils ?

Les solutions légales ne manquent pas : acheter cash, ou trouver un vrai CDI qui vous permettra d'emprunter dès la fin de la période d'essai, ou tout simplement attendre de pouvoir emprunter sur la base d'un dossier honnête et complet, etc.

Les solutions illégales non plus (puisqu'il semble que cela ne vous rebute pas) : présenter un faux contrat de travail avec x années d'ancienneté, demander à votre femme de séduire le banquier, prendre des photos et le faire chanter, braquer la banque, etc.
Bien sûr tout cela à vos risques et périls, faudra pas venir chialer le jour où vous aurez un problème.
 

Doolittle

Contributeur régulier
Appelez ma démarche comme bon vous semble, vous jugez bien à la hâte ma situation cher Membre33312. Croyez-moi que si les relations avec les banques étaient plus saines et moins cadenassées, je ne m'embêterais pas avec ce type de démarche hasardeuse. Mais le problème est qu'aujourd'hui, si on n'en a pas plein les poches et qu'on ne rentre pas dans les cases, très peu de banques vous donnent votre chance.

Avec ce genre de raisonnement on justifie n'importe quoi. La preuve.
Vous pouvez penser que la banque ne vous donne pas votre chance, mais contrairement à vous elle n'enfreint pas la loi. Le droit au crédit n'existe pas.
 

Doolittle

Contributeur régulier
Bonjour moietmoi,

Je travaille sur ce projet depuis deux ans, tout est ficelé financièrement, nous avons juste besoin du prêt !

Si c'était ficelé financièrement comme vous dites, vous auriez déjà le prêt et il n'y aurait plus qu'à signer.
Puisque vous n'avez pas le prêt, ce n'est pas "ficelé".

De plus si vous "travaillez sur ce projet" depuis 2 ans vous avez largement eu le temps de prendre connaissance des conditions qu'exigent les banques pour prêter.
 

Manu215

Contributeur régulier
Bonjour YannABD,

Sans porter de jugement de valeur, le plan est assez risqué. Les banques sont très très frileuses en ce moment car vu les taux bas, beaucoup de foyers ont maintenant accès à la propriété (ce qui est plutôt une bonne chose), mais du côté des banques, ce n'est pas si intéressant pour elles, et elles s'entourent donc de garanties de toutes sortes.

Par exemple pour moi, qui suis assimilé fonctionnaire, j'ai la possibilité de faire cautionner mon emprunt par ma mutuelle, mais dans ce cas, elle m'oblige à prendre une assurance "perte d'emploi". C'est vous dire la frilosité du moment!

Pour votre femme, c'est OK car elle est fonctionnaire, mais pour vous, la banque n'a aucune visibilité sur le long terme Si votre bureau d'étude ne fonctionnait pas, la banque peut bien prendre un risque à condition que vous ayez effectivement un contrat de travail, ou du moins quelque chose de concret.
On ne peut jamais prévoir quoi que ce soit dans la vie, mais on peut anticiper pour limiter les dégâts, et dans votre cas, il est difficile d'anticiper quoi que ce soit tant l'avenir, tel que vous le décrivez vous-même, paraît incertain.
En fait, je suis en train de me demander si c'est la banque qui bloque, ou si c'est l'assurance obligatoire sur le prêt (qui risque d'être excessivement chère dans votre situation), ou les deux?

Que vous soyez bosseur et plein de ressources au cas où les choses tourneraient mal professionnellement parlant, je n'en doute pas, mais pour une banque ça ne signifie rien de concret malheureusement, et il serait légitime qu'elle attende la fin de la soi-disante période d'essai.

Et enfin, je suis un peu dubitatif sur la plus-value estimée de votre bien : comment peut-elle être de plus de 100% juste parce que vous faites des travaux? Ca me paraît impossible très honnêtement...:)

Donc la solution de secours est difficile. Visiblement vous envisagez de très gros travaux (??), peut-être devriez-vous les restreindre de manière significative afin d'avoir un apport perso plus conséquent. Dans l'absolu, c'est un mauvais calcul, car il vaut mieux emprunter vu les taux pratiqués en ce moment, mais votre situation est délicate et particulière.
Ce ne sera sans doute pas suffisant, mais démontrera un certain effort de votre part. Si votre conseillère qui vous connaît vous fait confiance, elle peut appuyer votre dossier, mais ses pouvoirs sont limités car c'est le siège qui a toujours le dernier mot.

Sachez tout de même que c'est vous qui demandez un prêt, la banque n'est pas tenu d'y répondre si elle considère que votre dossier n'est pas suffisamment costaud.
 
Haut