Recherche de conseil en placement patrimoine et grand écart des conseiller en patrimoine

M

Membre50050

En global on ne peut dépasser 10 000 € de niche fiscale et les 14 000€ forêt sont à 25 % en niche soit 3500€.
Ca ne peut pas être un but en soi que de absolument et à tous prix remplir le plafond (il s'agit d'un plafond théorique avec des exceptions en outre), et ce sont les mêmes qui crient haro sur les riches (bouh) qui profitent (rebouh) des niches qui créent les exceptions.
Si vous faites du déficit en LMP ca ne fait pas partie du plafond de 10 000,00 euros.
 
M

Membre50050

Tu as raison, mais c'est souvent vendu comme une niche fiscale d'abord, alors que ce n'est pas vrai et ensuite ca illustre qu'il ne faut pas regarder que les niches fiscales quand on s'intéresse à ses impots.

Tu cites à bon escient le déficit foncier, on 'y pense pas assez, encore qu'il pose un problème. Le déficit malraux et le déficit monument historique sont pareils.

Si j'étais au gouvernement, je supprimerais toutes les niches fiscales, je crois qu'il y a peu de nos voisins ni des grands pays occidentaux qui aient de telles niches fiscales.

Ca n'a pas de sens de faire à tous prix 10 000 euros de 'niche fiscale'.
 
Dernière modification par un modérateur:
M

Membre50050

Oups... au gouvernement, ce n'est pas le gouvernement qui fait les lois,ce sont les députés, bon, enfin.... en théorie....
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Si j'étais au gouvernement, je supprimerais toutes les niches fiscales,
tous les gouvernements ont tenté peu ou prou de réformer la fiscalité ( sans grand succès ) .

concernant les niches fiscales ( je ne sais pas si cette file convient bien au débat...:cool: ) clairement ce ne sont pas des cadeaux .
l'état se rend compte qu'il faut soutenir une filière ( par exemple la construction de résidences séniors ) . celles ci étant par nature peu rémunératrices ( en gros 3% de renta annuelle dans le meilleur des cas ) il est nécessaire pour y attirer les capitaux privés qu'une contrepartie fiscale soit instaurée .....d'où la fiscalité LMNP .

pour les bois et forets par exemple . l'état n'a pas les moyens d'entretenir et de valoriser la foret française ...il doit donc faire appel aux investisseurs privés ...celle ci étant peu rémunératrice ( en gros 1.5 à 2% l'an ) il est nécessaire pour y attirer les capitaux privés d'une contrepartie fiscale ....d'où les GFF ...

etc......

chaque niche correspond à un besoin que l'état ne peut pas financer , d'où appel aux capitaux privés . mais pour attirer les capitaux privés sur des supports peu rémunérateurs ou à fort risque il faut un avantage fiscal ......
 
M

Membre50050

Je suis bien au courant, mais chaque niche génère un chiffre d'affaire important chez des intermédiaires, dont l'économie n'a en réalité pas besoin.
La délégation aux contribuables pour financer certains besoins que dans d'autres pays l'on ne finance d'ailleurs pas coute une blinde.
En outre il est étonnant qu'il yait 500 cas ou plus de tels financements. Comme on dit, devant chaque niche fiscale, il y a un chien qui aboie.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Je suis bien au courant, mais chaque niche génère un chiffre d'affaire important chez des intermédiaires, dont l'économie n'a en réalité pas besoin.
les intermédiaires payent , eux aussi , des impôts et taxes sur les revenus qu'ils génèrent et ça crée de l'emploi , donc l'état adore ...
 

vivien

Contributeur régulier
Bonjour,

Tu cites à bon escient le déficit foncier, on 'y pense pas assez, encore qu'il pose un problème. Le déficit malraux et le déficit monument historique sont pareils.

????

Il me semblait que la loi Monument Historique et la Loi Malraux reposent sur deux principes fiscaux différents.

La loi Malraux repose sur le principe de la réduction d’impôts. Les travaux effectués sous certaines contraintes procurent une réduction d’impôts.

Par contre la loi Monument Historique reposerait sur le principe de la déduction fiscale.

Il existe peut-être des textes récents qui contredisent ces principes, que vous avez peut-être.
 
M

Membre50050

J'ai du mal m'exprimer.
Ils aident à réduire les impots en réduisant ou déduisant.

Ce qui pose problème dans le cas du déficit foncier, c'tes qu'on a en général malgré le report sur dix ans du mal à l'utiliser totalement.

Mon point initial était de dire que obtenir 10 000 euros d'impots en mins par les niches fiscales nétait pas un but en soi, il y a d'autres moyens de diminuer ses impots.
 

paal

Top contributeur
Ce qui pose problème dans le cas du déficit foncier, c'est qu'on a en général, malgré le report sur dix ans, du mal à l'utiliser totalement.
Sur ce plan, il existe autant de situations individuelles, qu'il y a de contribuables en situation d'utiliser ce report, et je me souviens qu'au siècle écoulé, j'avais dû acquérir des parts de SCPI à crédit (in fine), afin de profiter d'une faculté de déduction d'intérêts d'emprunt sur ces acquisitions séquencées (entre 1995 & 2002 ....)

Il est exact qu'à l'époque, la valeur des taux d'intérêts était aussi d'un autre niveau ....

Mon point initial était de dire qu'obtenir 10 000 euros d'impôts en moins par les niches fiscales n'était pas un but en soi, il y a d'autres moyens de diminuer ses impôts.
J'en connais bien un qui consiste à se trouver relativement maître de ses revenus, et de pouvoir en conséquence les moduler, mais ce n'est généralement pas possible lorsque l'on n'est pas travailleur dit indépendant ....

Autrement, et sur le plan du principe, si vous lancez une telle nouvelle à la cantonade, vous allez susciter des précisions :ange:
 
Dernière modification:
Haut