Réception d'héritage et placement

thor

Membre
Bonjour à tous,

Ma femme (41 ans) vient de toucher un héritage d'environ 80k€ via une assurance vie.

Elle possède aussi :
- un PEE avec environ 14k€,
- un livret A avec 3k€ (avant réception héritage)

En attendant de choisir à tête reposée ou placer cet héritage, elle a remplit sont livret A, LDDS et ouvert un livret + (0,10 brut% brut...) pour le restant.

Par ailleurs, elle a une vieille assurance vie MAAF Jeune ouvert en 1997 (qu'elle avait oubliée avec un montant pharaonique de 80€ ...).
Dont Le dernier bulletin de situation annuel précise ceci :

Taux de rendement en 2020 :
Taux d'intérêts minimum garantis : 0.75%
Taux d'intérêts complémentaires : 1.25%
Taux de frais de gestion : 0.75%

Taux de rendement net de frais de gestion : 1.25%
Taux de rendements net de frais de gestion et prélèvements sociaux : 1.04%
Taux minimum garanti avant frais de gestion et prélèvements sociaux en 2021 : 0.75%


Ma première question étant de savoir si il y a un intérêt à placer cette somme sur cette assurance vie, ou s'il vaut mieux en souscrire une nouvelle en ligne par exemple, avec un capital garantit étant préférable pour l'heure actuelle.

Par ailleurs, hors assurances vie, quelles sont les autres possibilités de placement ?


Bien à vous
 

thor

Membre
Une précision, n'ayant plus depuis peu de crédit immo, sa capacité d'épargne complémentaire est d'environ 700€ mensuel.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Ma première question étant de savoir si il y a un intérêt à placer cette somme sur cette assurance vie,
la 1ere chose est qu'il s'agit d'un bien propre .

si elle veut qu'il le reste il faudra prévoir une clause de réemploi
 

thor

Membre
Buffeto,
la clause de réemploi ? ce n'est pas pour une acquisition ??

Ici il s'agit juste de déterminer ou placer cette somme ... pour être plus clair si je ne l'ai pas été : nous n'avons plus de crédit immo, un héritage récent, et une capacité d'épargne mensuel plus conséquente (fin de crédit, augmentation de revenus etc ...).

Maintenant "son problème" (car nous gérons nos comptes indépendamment) est de savoir comment placer au mieux cette somme et en sus de sa capacité d'épargne mensuel.

(Plus généralement, vos réponses m'intéressent car le problème se pose indirectement pour moi aussi par la force des choses avec une capacité d'épargne mensuel d'environ d'environ 3500€ désormais et sans doute plus à venir ...)
 

thor

Membre
Ah d'accord je vois, précision supplémentaire peut être, nous ne sommes pas mariés mais pacsés (2 enfants mineurs).

Donc il reste propre à elle, et il va le rester car nous gérons notre argent de manière indépendante (hors charges mensuelles courantes) :)
 

Sluwp

Contributeur régulier
Le placement à privilégier dépendra des projets de votre femme, de ses envies, ses connaissances, etc. Concernant l'assurance-vie que vous citez, tout ce que je peux vous dire c'est que le rendement de son fonds € en 2020 est pile dans la moyenne, c'est donc correct. Les frais de 0,75% sont inférieurs à la moyenne (0,90% selon une étude de 2020). Reste à voir s'il y a des frais de versements, arbitrages et surtout la liste des supports disponibles, en dehors du fonds € (à condition qu'elle souhaite prendre le risque de perdre une partie du capital placé).
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Ah d'accord je vois, précision supplémentaire peut être, nous ne sommes pas mariés mais pacsés (2 enfants mineurs).

Ma femme (41 ans)
ok mais en matière de droit successoral chaque terme est important et permet de décider ou non du devenir d'un bien .

donc la précision s'imposait .

pour répondre à la question tout dépend de l'horizon de placement.
son AV n'est pas exceptionnelle elle a néanmoins l'avantage d'avoir déjà plus de 8ans d'âge .
 

donk

Contributeur régulier
Ma première question étant de savoir si il y a un intérêt à placer cette somme sur cette assurance vie, ou s'il vaut mieux en souscrire une nouvelle en ligne par exemple, avec un capital garantit étant préférable pour l'heure actuelle.
Quels sont les frais de gestion, de versement… de cette AV?
 

thor

Membre
Je confirme après vérification que l'AV actuelle n'a pas de frais de versement.
Il est bien stipulé que les frais max de gestion sont de 0.75%.

Pour le moment son but est seulement de "stocker" avec sécurité et un rendement correct, et sans UC si placer en AV. Disons que l'horizon de placement est long terme, nous n'avons pas besoin de cet argent (et ne voulons pas toucher à notre épargne de manière générale.
L'utilisation de son assurance vie ancienne me semble donc être le choix le plus simple.

Après, personnellement, je lui ai suggeré d'ouvrir un PEA et de placer 1/4 du capital en actions de rendement de "bonne mère" de famille, qui nécessitent que peu de suivi et au pire quelques arbitrages lors d'opportunités de cours (total, orange, air liquide etc ...). Cela lui permettrait de "dynamiser" quelques peu son épargne, du moins plus qu'une AV sans UC.


De mon côté, le recours à l'assurance vie se pose aussi pour moi afin de placer le reste à venir de mon épargne,
Je répartit mon épargne actuellement comme suit :
- 25% en PEA => 12,5k€
- 60% en PEL (2,5% brut) (ouvert en 08/2014), => 30k€ (mais il sera quasiment "plein" dès l'année prochaine)
- 15% en LDDS pour des dépenses dans un avenir proche => 8k€
 
Dernière modification:
Haut