Réactions face aux nouvelles mondiales

Bonjour à tous !

Avec les récentes annonces c-a-d:
- FED qui baisse les taux de 0.5% et qui a de fortes chances de l'abaisser encore le 18 mars pour atteindre un taux négatif.
- BCE qui ne va pas tarder à diminuer également les taux.
- Le coronavirus qui continu sa croissance dans le monde.

Quelles sont vos réactions face à ces nouvelles informations, et comment pensez vous que les marchés vont réagir ?

Question bonus:
Je débute en investissement et j'ai un PEA d'ouvert chez BD avec 4k€ à placer. Je suis dans une optique globale de B&H, avec quelques légères prise de risque au fur et à mesure de mon apprentissage.

Pensez vous que c'est le moment pour moi d'investir sur différentes lignes (ETF, Total) vu la baisse des cours ? Même si le marché est actuellement très instable et comme j'ai cru le comprendre révélateur d'un marché surévalué depuis quelques années ?

Merci !
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Quelles sont vos réactions face à ces nouvelles informations,

je réagis façon JC ( l'ancien président , pas le prédicateur crucifié ) " ça m'en touche une , sans faire bouger l'autre " .

comme disent les ricains " buisness as usual " .

à notre niveau de petits investisseurs je pense que si on est dans le Buy and hold les réactions court terme ne sontpas primordiales .
 

Axiles

Contributeur régulier
Bonjour à tous !

Avec les récentes annonces c-a-d:
- FED qui baisse les taux de 0.5% et qui a de fortes chances de l'abaisser encore le 18 mars pour atteindre un taux négatif.
- BCE qui ne va pas tarder à diminuer également les taux.
- Le coronavirus qui continu sa croissance dans le monde.

Quelles sont vos réactions face à ces nouvelles informations, et comment pensez vous que les marchés vont réagir ?

Question bonus:
Je débute en investissement et j'ai un PEA d'ouvert chez BD avec 4k€ à placer. Je suis dans une optique globale de B&H, avec quelques légères prise de risque au fur et à mesure de mon apprentissage.

Pensez vous que c'est le moment pour moi d'investir sur différentes lignes (ETF, Total) vu la baisse des cours ? Même si le marché est actuellement très instable et comme j'ai cru le comprendre révélateur d'un marché surévalué depuis quelques années ?

Merci !

Dans une optique B&H et avec ces montants plutôt limités, je rentrerais intégralement maintenant, voire étalé sur 3 mois au maximum. Dans tous les cas, se souvenir de l'adage, "time in the market is better than timing the market".

Personne ici ne sait dans quelle direction va aller le marché à court terme donc ne vous faites pas trop de nœuds au cerveau.
 

Toutatis

Membre
Je suis dans le même cas que vous. Ouverture d'un PEA récent avec optique long terme. Néanmoins, je ne me précipite pas (cela m'a épargné les désagréments du -10% brutal de la semaine dernière) et je préfère pour le moment rester à l'affût des bonnes opportunités qui pourraient se présenter.

Ce que je surveille le plus à titre personnel, c'est effectivement l'expansion du coronavirus. D'une part parce qu'il est devenu très concret dans mon quotidien ; ma compagne travaille en hôpital, un étage entier réquisitionné pour le confinement des malades, plusieurs cas confirmés. Et il faut bien avouer qu'il y a une différence de perception entre une maladie qui se répand à l'autre bout du monde et lorsqu'elle vient presque toquer à votre porte. D'un point de vue plus global, si on analyse froidement la situation, nous avons un virus trois fois plus mortel que la grippe saisonnière qui s'installe en Europe et va s'attaquer au marché américain. Je suis curieux de voir si les banques centrales vont parvenir à limiter la casse mais je préfère quand même garder mes liquidités au chaud. Après tout, le PEA, c'est pour du long terme, je ne suis pas à quelques semaines près pour faire mes emplettes. Et si jamais le marché reste stable, il sera toujours temps de rentrer par pallier dans les valeurs que j'ai sélectionné.
 

paal

Top contributeur
Je suis dans le même cas que vous. Ouverture d'un PEA récent avec optique long terme. Néanmoins, je ne me précipite pas (cela m'a épargné les désagréments du -10% brutal de la semaine dernière) et je préfère pour le moment rester à l'affût des bonnes opportunités qui pourraient se présenter.
Deux volets dans votre intervention, car j'ai bien entendu un PEA (mais il n'est pas de création récente) avec des positions disposant de positions en résultat variable, mais toutefois majoritairement avec une protection soit par des stops (à deux niveaux), soit aussi par un dérivé de type BX4 ....

Ce que je surveille le plus à titre personnel, c'est effectivement l'expansion du coronavirus.
D'une part parce qu'il est devenu très concret dans mon quotidien ; ma compagne travaille en hôpital, un étage entier réquisitionné pour le confinement des malades, plusieurs cas confirmés. Et il faut bien avouer qu'il y a une différence de perception entre une maladie qui se répand à l'autre bout du monde et lorsqu'elle vient presque toquer à votre porte.
Il faut dire qu'en regardant une chaîne info, ne serait-ce qu'une demi-heure par jour, il est relativement difficile de passer à côté ....
Je comprends que dans votre cas, vous y soyez encore davantage sensibilisé, car la probabilité que votre épouse devienne une personne infectée, et donc ensuite possiblement soumise à un confinement d'une quinzaine de jours, est certainement plus forte que dans notre cas, malgré un âge qui aura dépassé les 70 ans .....

Comme mon épouse est plus âgée que moi, et tout en respectant une forme de confinement partiel volontaire (il faut bien faire les courses de temps à autre), j'y vais maintenant seul en prenant les protections d'usage (lavage de main l'entrée et à la sortie du centre commercial - lorsqu'il y a des toilettes équipées), et le reste du temps, nous vaquons à nos occupations domestiques ....

D'un point de vue plus global, si on analyse froidement la situation, nous avons un virus trois fois plus mortel que la grippe saisonnière qui s'installe en Europe et va s'attaquer au marché américain.
Je suis curieux de voir si les banques centrales vont parvenir à limiter la casse mais je préfère quand même garder mes liquidités au chaud.
Après tout, le PEA, c'est pour du long terme, je ne suis pas à quelques semaines près pour faire mes emplettes. Et si jamais le marché reste stable, il sera toujours temps de rentrer par pallier dans les valeurs que j'ai sélectionné.
Pour ma part, cette épidémie qui prendra le temps qu'il faudra pour s'éteindre, nous révèle certaines fragilités de notre organisation économique :
- en premier lieu, sur le risque de n'avoir pas suffisamment diversifié les lieux de fabrication de certains produits sensibles, tel que c'est le cas des médicaments ; la recherche de bas coûts de production (au passage au détriment d'une balance carbone déficitaire - navires et avions pour le transport) ne justifie pas tout ....

- en second lieu, de ne prévoir que rarement des stocks de sécurité suffisants, en privilégiant des logiques de flux tendus, ce qui conduit à ce qu'un rayon de supermarché devienne vide de produits (et je me suis cru revenu en mai 68, où un jeune travailleur imprévoyant était la recherche d'une boîte de conserve pour se restaurer) ; et 1968, ce n'est pas si loin que ça, mais ceux qui auront connu ces événements (surtout parisiens) devraient pourtant tenter de se remémorer ....
 

nicogane

Contributeur régulier
Je suis dans le même cas que vous. Ouverture d'un PEA récent avec optique long terme. Néanmoins, je ne me précipite pas (cela m'a épargné les désagréments du -10% brutal de la semaine dernière) et je préfère pour le moment rester à l'affût des bonnes opportunités qui pourraient se présenter.

Ce que je surveille le plus à titre personnel, c'est effectivement l'expansion du coronavirus. D'une part parce qu'il est devenu très concret dans mon quotidien ; ma compagne travaille en hôpital, un étage entier réquisitionné pour le confinement des malades, plusieurs cas confirmés. Et il faut bien avouer qu'il y a une différence de perception entre une maladie qui se répand à l'autre bout du monde et lorsqu'elle vient presque toquer à votre porte. D'un point de vue plus global, si on analyse froidement la situation, nous avons un virus trois fois plus mortel que la grippe saisonnière qui s'installe en Europe et va s'attaquer au marché américain. Je suis curieux de voir si les banques centrales vont parvenir à limiter la casse mais je préfère quand même garder mes liquidités au chaud. Après tout, le PEA, c'est pour du long terme, je ne suis pas à quelques semaines près pour faire mes emplettes. Et si jamais le marché reste stable, il sera toujours temps de rentrer par pallier dans les valeurs que j'ai sélectionné.
Totalement contradictoire avec le fonctionnement DCA non?
 
Haut