Ratio de solvabilité

jcht

Membre
Bonjour

Une amie a reçu des relevés concernant son assurance vie . Dans un des documents on peut lire :
" La solidité d'un assureur se mesure par deux éléments principaux: le ratio de solvabilité et le montant
des réserves cumulées "

ratio de solvabilité au 31/12/2019 263% soit bien supérieur au seuil reglementaire

Que veut dire ce pourcentage de 263%?

Quel est le pourcentage du seuil réglementaire?

Est -il possible de connaitre le montant des réserves cumulées ?

merci d'avance
 

hargneux

Top contributeur
Dépositaires des fonds confiés par leurs clients, les autorités de contrôle demandent aux assureurs, de respecter des règles qui leur imposent d’ajuster leurs fonds propres à des niveaux qui soient en phase avec leurs engagements vis-à-vis de l’épargne de leurs clients. Ainsi, les assureurs doivent justifier d’un capital minimum, appelé marge de solvabilité, cette marge mesure la santé financière de l’assureur. Ainsi, un assureur dont la marge de solvabilité (ou ratio de solvabilité) est de 50 % supérieure au minimum requis de 100 %, affichera un taux de couverture de 150 %, et sera considéré comme solide.

1590141283865.png
 
Dernière modification:

CharlyBgood

Contributeur régulier
Je réanime cette file avec l'excellent news du GVFM qui parle très justement de ces sujets.
De quoi rassurer tous les "FINDUMONDISTES chroniques" qui sévissent régulièrement dans le forum.
Avec un ration moyen de marge de solvabilité à 255% sur une soixantaine d'organismes, on peut dire qu'on est plutôt bien solide.
Bonne lecture.

SOVABILITE DES ASSUREURS à fin 2019
 

totoka

Contributeur régulier
solvabilité oui, mais quel est le levier, je veux dire par la, de combien doivent évoluer les obligations en panier pour que l'assureur revienne à 0 ?
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
solvabilité oui, mais quel est le levier, je veux dire par la, de combien doivent évoluer les obligations en panier pour que l'assureur revienne à 0 ?
Là tu me poses 1 colle.: je n'en sais strictement rien.

Mais nul doute qu'on est parti pour longtemps pour des taux réels négatifs: les fonds en €uros vont devenir de la monnaie de singe.
 

totoka

Contributeur régulier
Là tu me poses 1 colle.: je n'en sais strictement rien.

Mais nul doute qu'on est parti pour longtemps pour des taux réels négatifs: les fonds en €uros vont devenir de la monnaie de singe.

Malheureusement je n'ai pas encore trouvé le moindre morceau de réponse,

Cette crise va sûrement obliger de nombreux épargnant à récupérer leurs fonds issue notamment de fonds euro, (comme c'est déjà le cas depuis de début d'année)... la question est de savoir, à partir de combien de Milliards récupérés les assureurs vont se trouver embêtés, (bien qu'heureusement la banque centrale Européenne transforme le tout en Cash sonnant et trébuchant, seule acheteur pour cette monnaie de singe comme tu dis)
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Merci à toi Buffeto pour ce graphe très explicite.
Cependant je pense qu'il n'illustre pas exactement le même phénomène, ou du moins alors indirectement:

Des investisseurs ont paniqué lors de la baisse des marchés en retirant partie de leur pécule.
Mais l'histoire ne dit pas s'il s'agit de ceux là même qu'on a "forcés" à aller sur les UC au lieu des fonds €uros.
Il s'en trouve probablement mais je doute que ça vienne que de là.

Et puis il y a peut-être aussi des effets indirects de l'activité partielle sur les finances perso: besoin de cash pour les fins de mois difficiles :unsure:
 

totoka

Contributeur régulier
Merci à toi Buffeto pour ce graphe très explicite.
Cependant je pense qu'il n'illustre pas exactement le même phénomène, ou du moins alors indirectement:

Des investisseurs ont paniqué lors de la baisse des marchés en retirant partie de leur pécule.
Mais l'histoire ne dit pas s'il s'agit de ceux là même qu'on a "forcés" à aller sur les UC au lieu des fonds €uros.
Il s'en trouve probablement mais je doute que ça vienne que de là.

Et puis il y a peut-être aussi des effets indirects de l'activité partielle sur les finances perso: besoin de cash pour les fins de mois difficiles :unsure:

Je pense effectivement que le facteur. le plus influent concerne l'assèchement de la trésorie et donc le besoin de récupérer de l'épargne long terme,
 
Haut