Rachat prêt immobilier sur une durée plus longue

squallsed

Nouveau membre
Bonjour à tous,

j'aimerais bien avoir de l'aide sur notre projet, je vous explique notre situation :

Nous avons emprunté presque 300 000€ sur 25 ans (2,7%) en 2015 pour l'achat de notre résidence principale.
En 2017, sur conseil de notre banque, nous avons renégocié le crédit sur 15 ans pour un taux à 1,2%.

Il nous restent 220k à rembourser en 149 mensualités.

Nous désirons faire des travaux dans notre appartement et pour que cela soit possible nous aimerions faire racheter le prêt immobilier sur une durée plus longue (20 ans minimum) afin de pouvoir contracter une prêt travaux.

La question est : est-il légal de racheter un prêt immo sur une durée plus longue que celle restante ?

Si oui, savez vous quels établissement bancaires sont plus propices à ce type d'opération ?

Je vous remercie par avance et vous souhaite une belle journée.

Bien à vous,

Antoine.
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

La question est : est-il légal de racheter un prêt immo sur une durée plus longue que celle restante ?
Oui, aucun problème

Si oui, savez vous quels établissement bancaires sont plus propices à ce type d'opération ?
Tous si votre profil client/emprunteur les intéressent; autrement dit si vous présentez pour elles un potentiel bénéficiaire via la consommation de produits et de services.

Attention, plusieurs frais à prévoir:
+ Indemnité de remboursement anticipé (IRA)
+ Éventuellement frais de mainlevée hypothécaire.
+ Nouveaux frais de dossier
+ Éventuellement nouvelles parts sociales
+ Nouveaux frais de garanties.

Cdt
 

squallsed

Nouveau membre
Bonjour,

merci pour votre réponse.

Pour le moment je suis allé dans 3 banques différentes pour prendre rdv afin de discuter de notre projet, et lorsque je commence à leur expliquer (sans même rentrer dans le détails, revenus, etc) on me dit que chez eux le rachat doit être égale à la durée restante .. merci et au revoir !
 

Aristide

Top contributeur
Soit il s'agit de directives internes, soit de conseillers incompétents............soit que votre clientèle ne les intéresse pas.

Je confirme qu'il n'existe aucune disposition législatives et/ou réglementaires en ce sens.

Cdt
 
Haut