Rachat de crédits FICP

krysisa

Membre
bonjour

J'avais posté l'an dernier un message pour un rachat de crédits j'ai eu entre-temps un retard de paiement avec ma carte amex ce qui me doit un fichage FICP ayant envie de repartir sur des bases saines je souhaite trouver un organisme ou un courtier spécialisé en rachat de crédits et si possible en FICP pour m'aider à sortir de cette impasse;
Pourriez-vous me communiquer des adresses,
Merci de votre aide
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Non, sur ce forum vous ne pourrez pas obtenir d'adresse.

Mais en faisant une recherche sur le net il vous sera facile de trouver des Établissements qui se son spécialisés dans le rachat de créances.

Je suppose par ailleurs qu'étant inscrit au FICP vous savez qu'il ne vous sera pas forcément facile de trouver une banque qui vous suive dans votre démarche.

Cdt
 

BenVignotin

Nouveau membre
Bonjour,
Si vous souhaitez effectuer un rachat de crédits à la consommation (donc hors prêt immobilier), votre demande sera très certainement rejetée.
Par contre, si vous être propriétaire, un rachat de crédit hypothécaire est à priori envisageable.
Vous trouverez sur Internet de nombreux courtiers prêts à étudier votre demande.
A noter qu'un seul retard de paiement ne peut donner lieu à un fichage. Au delà de deux retards consécutifs, vous êtes fichés.
Bon courage dans vos démarches.
 

Aristide

Top contributeur
Par contre, si vous être propriétaire, un rachat de crédit hypothécaire est à priori envisageable.

Je rappelle cependant qu'une banque digne de ce nom accepte un crédit en fonction d'une capacité de remboursement jugée suffisante et non pas parce que l'emprunteur présente une garantie - même si elle hypothécaire.

Du fait de la durée relativement longue du crédit et, donc, des aléas possibles dans la situation de l'emprunteur jusqu'à son terme, la garantie est nécessaire mais pas suffisante.

Une banque qui accorderait un crédit sur le fondement de la seule garantie sans tenir compte de la capacité de remboursement s'exposerait à être débouté de sa créance en cas de défaillance ultérieure des emprunteurs.

Cdt
 

BenVignotin

Nouveau membre
Une banque qui accorderait un crédit sur le fondement de la seule garantie sans tenir compte de la capacité de remboursement s'exposerait à être débouté de sa créance en cas de défaillance ultérieure des emprunteurs.


Tout à fait d'accord. :)
Il y a peu de chance qu'un organisme accepte un financement dans ce cas de figure.

Bonne journée.
Cordialement
 

CH&JMH

Membre
Bonjour,
Tout à fait d'accord avec vous. Les banques ne prêtent qu'aux riches....
J'ai moi même fait l'expérience, car je suis en cours de rachat de prêt immobilier, et avant de me donner le taux (ils sont très bas actuellement) aux environs de 2% sur 15ans, le banquier m'a demandé nos revenus mensuels, car le taux est en fonction des ressources...
Ce qui n'est pas normal...
CH
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Il semble que vous ayez mal compris ?

Il y a deux aspects à ne pas confondre;

1) - L'accord du prêt

Ainsi que dit ci-dessus, une banque accorde un crédit en fonction d'une capacité de remboursement suffisante et non pas parce qu'une garantie est proposée. Cette dernière est nécessaire du fait des aléas possibles dans le temps mais pas suffisante.

Une capacité de remboursement est suffisante quand le rapport charges/revenus est acceptable c'est à dire qu'il ne s'éloigne pas trop des usages bancaires (33%) et que le reste à vivre (= revenus - charges) est suffisant pour permettre à la famille de vivre.

2) - Le taux du prêt

Il est fonction :
+ De la banque (politiques/stratégies développement/risque)
+ De la région (marché/concurrence)
+ Du client emprunteur (qualité/ancienneté de la relation - Epargne préalable - Revenus - Potentiel bénéficiaire qu'il présente...)
+ De la qualité du dossier présenté (Niveau apport personnel - durée - taux endettement - reste à vivre - garantie..)

Si la banque ne prêtait qu'aux riches il n'y a pas beaucoup de monde qui serait propriétaire de sa voiture par exemple; à fortiori se son logement.

Par contre, une banque s'efforce de ne prêter qu'à des gens solvables et, comme il y en a forcément qui sont plus solvables que les autres, les risques de non remboursement étant moindres (= coût du risque compris dans le taux moins important) le taux consenti sera donc un peu moindre.

Dans la démarche c'est le même principe pour une renégociation.

Cdt
 

CH&JMH

Membre
Bonsoir à vous,
J'ai très bien compris...Merci pour votre leçon de morale...
Mon endettement est de 12% donc loin des 33%
Et ce n'est pas la banque où on est client depuis 30 ans ou plus qui fera les meilleurs propositions.
Il faut les mettre en concurrence...
Je répondais d'ailleurs à Krysisa qui a des problèmes et sans l'intervention d'un bon courtier vous n'arriverez pas à régler ces problèmes..
Cordialement
 

Aristide

Top contributeur
Il n'est nullement question de morale; il s'agit seulement d'expliquer la réalité des choses telles qu'elles se passent et pour la bonne information de tous les "cBanquenautes".

Libre à vous de l'interpréter autrement.

Cdt
 
Haut