Quid du Fond en Euros en cas de remontee des taux ?

lebadeil

Contributeur régulier
Bonjour
On a bien compris que les rendements des fonds Euros continuent a baisser en regard des emprunts d'etats a taux negatifs, et des arrivées a terme des anciennes obligations plus remuneratrices.
Question : quid en cas de la hausse des taux directeurs ? Quel est votre avis ?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour
On a bien compris que les rendements des fonds Euros continuent a baisser en regard des emprunts d'etats a taux negatifs, et des arrivées a terme des anciennes obligations plus remuneratrices.
Question : quid en cas de la hausse des taux directeurs ? Quel est votre avis ?
Bonjour,
Il ne se passera rien, au moins pour un bon moment.
L'assureur va continuer d'acheter des obligations, pour remplacer celles arrivées à échéance, ou parce qu'il a une collecte nette positive (plus de nouvelle épargne qui rentre que d'épargne constituée qui sort).
Les taux ne vont pas beaucoup bouger, même s'ils montent. Le 10 ans allemand est anticipé à 18/24 mois à +0,25% (contre -0,23 actuellement). Le 10 ans français serait alors autour de +0,6%.
Dans le même temps, les obligations détenues par les assureurs portant sur une moyenne de 8 ans (me semble-t-il), les plus anciennes, qui doivent tourner autour de 2% de rendement, vont être remplacées par des nouvelles qui seront à... 0,2 ou 0,3%... 0,5 ou 0,6% au mieux.
Logiquement, le fonds euros classique, celui qui détient le plus d'obligations souveraines, va naviguer autour des 1%, et pendant longtemps.
A plus long terme, nos économies étant déflationnistes, les taux devraient rester très bas et recommencer à baisser une fois le pic de la reprise post-pandémie absorbé.

Pour info, ce ne sont pas les taux directeurs des banques centrales qu'il faut regarder, mais le cours des obligations, notamment celles à 10 ans qui sont la référence pour les marchés.
 
M

Membre50050

L'emprunt d'état France 10% est repassé en positif, donc oui, ca augmente.

Dans les fonds euros, il y a une énorme inertie de quelques années, donc ils sont bas et vont rester bas parce que les emprunts anciens a taux importants disparaissent toujours même si les nouveaux sont plus élevés que en début 2021 et que ca continue a monter.

Si les taux montent de 0,3% ou 0,4% par an, ca doit être tenable.

SI ils montent de 1% par an, il risque d'y avoir un désengagement important des épargnants et des fermetures. Pour l'instant cette hypothèse est loin d'être probable.
A plus long terme, nos économies étant déflationnistes
C'ets le cas actuellement, mais personne ne peut affirmer que ce sera encore le cas sur le long terme puisque pas grand monde ne comprend vraiment pourquoi avec des injections d'argent aussi énorme de la part des banques centrales depuis plus de 10 ans nous n'avons pas un poil d'inflation.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
C'ets le cas actuellement, mais personne ne peut affirmer que ce sera encore le cas sur le long terme puisque pas grand monde ne comprend vraiment pourquoi avec des injections d'argent aussi énorme de la part des banques centrales depuis plus de 10 ans nous n'avons pas un poil d'inflation.
Pourtant, ça paraît assez simple :
Mondialisation, technologie, démographie.

Evidemment, on ne peut pas affirmer que tout ceci va continuer ainsi, à commencer par la mondialisation contre laquelle le monde d'après pandémie aimerait opposer les circuits courts et les relocalisations. Ce qui sera inflationniste.
Mais je verrais bien l'ancien monde reperndre ses droits quand la pandémie sera une histoire ancienne!!
 
M

Membre50050

Ah bon
Mondialisation, technologie, démographie.
Et c'est nouveau de 2009, la combinaison des 3 n'a jamais existé auparavant?
Surtout que la démographie en occident n'a pas bougé d'un iota depuis pas mal de temps ou alors a la décimale apres la virgule.
je verrais bien l'ancien monde reprendre ses droits quand la pandémie sera une histoire ancienne!
Le quantitative easing a commencé bien avant la pandémie pourtant
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Ah oui.

Et c'est nouveau de 2009, la combinaison des 3 n'a jamais existé auparavant?
Et alors? la combinaison peut avoir existé.. Elle existe toujours, et même avec plus d'intensité.

Surtout que la démographie en occident n'a pas bougé d'un iota depuis pas mal de temps ou alors a la décimale apres la virgule.
Les populations occidentales vieillissent..... Par démographie, c'est ce qu'il faut comprendre. Accessoirement elles vont aussi diminuer comme cela se passe déjà au Japon.

Le quantitative easing a commencé bien avant la pandémie pourtant
Oui, et?
Le QE maintient les taux bas artificiellement. Sa réduction va faire monter les taux qui ne remonteront pas beaucoup si la croissance s'assagit. Et tout porte à croire que c'est ce qui va se passer.
Avec le niveau d'endettement des états, les banques centrales sont un peu coincées.. Elles ne pourront pas laisser les taux remonter trop haut, sinon c'est la faillite pour la moitié de la planète.
 

Sluwp

Contributeur régulier
SI ils montent de 1% par an, il risque d'y avoir un désengagement important des épargnants et des fermetures. Pour l'instant cette hypothèse est loin d'être probable.
Oui en cas de remontée des taux les vieux fonds € ayant un stock important d'anciennes obligations ne verront leur rendement remonter que très lentement (de la même façon qu'actuellement les anciens fonds € qui collectent peu affichent de meilleurs rendements. Un assureur respectant ses anciens souscripteurs est donc un assureur qui limite au maximum la collecte en période de taux bas).

Le risque dans ce scenario c'est de voir les épargnants fuir le fonds € pour aller vers des fonds obligataires qui eux afficheront des rendements + élevés. Ce qui serait une très mauvaise nouvelle pour les assureurs car lorsque les taux montent le prix des obligations baisse (d'où la loi Sapin II).
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Le risque dans ce scenario c'est de voir les épargnants fuir le fonds € pour aller vers des fonds obligataires qui eux bénéficieront immédiatement de la remontée des taux.
Ce qui serait aussi un très mauvais plan pour les épargnants en allant sur des fonds obligataires qui baisseront avec la hausse des taux.
On devrait déjà en avoir un avant goût avec la montée des taux ces derniers jours.
Je doute que les épargnants sortent des fonds euros. En général, c'est plutôt l'inverse qui arrive : Ils compensent la baisse de rendement en augmentant l'épargne mise dessus.
 

lebadeil

Contributeur régulier
Merci a tous pour vos eclairages.
Je pense qu'on est tous d'accord qu'en cas de hausse des taux, il y aurait une baisse des anciennes obligations, les investisseurs preferant les nouvelles obligations plus remuneratrices.
Qui va vouloir racheter des obligations d'etats a taux negatifs s'il y a des nouvelles obligations a taux positifs ?
Je partage l'avis de Sluwp qu'il serait tentant de quitter le fond en Euros qui ne bougera pas beaucoup mais continue sa chute reguliere annoncée, pour se repositionner sur ces nouvelles obligations a rendement plus eleve. Et c'est la que le danger sur le fond en Euros peut arriver .... non ?
 
Haut