Questions théoriques sur la bourse

Bonjour à tous,
Bien qu'étudiant en finance de marché, il y a encore certains concepts théoriques qui m'échappe. (Si jamais je ne suis pas tout à fait sur le bon forum pour ce type de questions, je suis preneur si vous avez des idées de forum plus adaptés à des questions d'économie/finance plus "théoriques" !)

Voici donc deux questions :

Dans le contexte actuel en particulier, je ne suis pas sûr de bien comprendre saisir l'implication (baisse des futures bénéfices => baisse de la valeur donc baisse de l'action). Tout d'abord, si on définie l'action comme la valeur de l'entreprise, pourquoi la valeur de l'entreprise serrait liée de façon aussi directe à ses potentiels pertes sur quelques mois ? Le cours d'Airbus a été divisé par 3 environ, mais l'entreprise ne va pas arrêter de produire, d'innover, il y a encore plein de projets en cours, dans l'aéronautique, le spatial, de la recherche de pointe dans plein de domaines.... certes les commandes vont baisser et donc les bénéfices pour les prochains mois... mais, dividendes mis à part, je ne suis pas sûr de comprendre pourquoi la "valeur" de l'entreprise diminue autant. A long terme Airbus est un mastodonte de l'aéro, elle vend à toutes les compagnies et possèdent une R&D de dingue, pourquoi donc sa valeur baisse t-elle autant ? et même raisonnement pour plein d'autres entreprises qui se sont écroulées en bourse...
Sinon, je vois le prix des actions comme "ce que pense les investisseurs de ce que les autres investisseurs (le marché dans son ensemble) pensent", mais le lien entre ces 2 definitions ne me semble pas si évident...

Et deuxième question dans la même veine : A quoi cela sert pour une entreprise que ces cours augmentent ? D'accord, sa "valeur" augmente, mais c'est très abstrait, je ne vois pas ce que ça lui apporte concrètement ...

ps : comme vous pouvez le comprendre, j'ai aussi un problème avec le concept de l'action (ou de la market cap)comme représentant la "valeur" de l'entreprise... c'est théorique mais je ne vois pas vraiment ce que ça veut dire...

Merci d'avance et bon confinement,
Baptiste
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Tout d'abord, si on définie l'action comme la valeur de l'entreprise, pourquoi la valeur de l'entreprise serrait liée de façon aussi directe à ses potentiels pertes sur quelques mois ?
Bonsoir,
Réponse rapide (il est tard) :
Parce que la bourse anticipe les bénéfices futurs en fonction du contexte du moment.
J'ai vendu Airbus à perte, à 100€, parce que le trafic aérien s'arrête, les compagnies aériennes vont couler pour certaines et probablement annuler des commandes ou les reporter à plus tard -> Avenir, au moins à 1 an, plutôt plombé. Comme ce sont les anticipations de profits qui font monter un titre, les anticipations de pertes, ou de profits moindres, font fuir les investisseurs, et donc baisser le cours.... 52€ ce soir.


Et deuxième question dans la même veine : A quoi cela sert pour une entreprise que ces cours augmentent ? D'accord, sa "valeur" augmente, mais c'est très abstrait, je ne vois pas ce que ça lui apporte concrètement ...
L'entreprise s'en moque, sauf à éventuellement être opéable. Auquel cas un cours qui plonge pourrait attiser quelques convoitises de prédateurs.
Par contre, l'entreprise a besoin des actionnaires pour participer aux augmentations de capital lorsqu'elle a besoin de se développer et doit lever des fonds.
Air Liquide, que je connais bien, a absorbé une grosse entreprise US, AirGas, il y a quelques années.
Une partie de l'achat, 12Mds€ en tout si je me souviens bien, a été financée par emprunt, et une partie par augmentation de capital auprès des actionnaires.
Et sans leur fidélité, l'opération n'aurait pas pu se faire par le seul emprunt.
 
Bonsoir,
Réponse rapide (il est tard) :
Parce que la bourse anticipe les bénéfices futurs en fonction du contexte du moment.
J'ai vendu Airbus à perte, à 100€, parce que le trafic aérien s'arrête, les compagnies aériennes vont couler pour certaines et probablement annuler des commandes ou les reporter à plus tard -> Avenir, au moins à 1 an, plutôt plombé. Comme ce sont les anticipations de profits qui font monter un titre, les anticipations de pertes, ou de profits moindres, font fuir les investisseurs, et donc baisser le cours.... 52€ ce soir.



L'entreprise s'en moque, sauf à éventuellement être opéable. Auquel cas un cours qui plonge pourrait attiser quelques convoitises de prédateurs.
Par contre, l'entreprise a besoin des actionnaires pour participer aux augmentations de capital lorsqu'elle a besoin de se développer et doit lever des fonds.
Air Liquide, que je connais bien, a absorbé une grosse entreprise US, AirGas, il y a quelques années.
Une partie de l'achat, 12Mds€ en tout si je me souviens bien, a été financée par emprunt, et une partie par augmentation de capital auprès des actionnaires.
Et sans leur fidélité, l'opération n'aurait pas pu se faire par le seul emprunt.
Merci bien pour votre réponse, c'est plus clair !
 

Blister

Contributeur régulier
Bonjour à tous,
Bien qu'étudiant en finance de marché, il y a encore certains concepts théoriques qui m'échappe.
Bonsoir,

En tant qu'étudiant de finance de marché, j'ai du mal à comprendre que vous veniez chercher des réponses à vos questions sur un forum financier grand public de vulgarisation.

Vous êtes en formation pour être un professionnel de la matière et c'est donc sur des ouvrages de référence (dont certains sont en anglais mais cela ne vous étonnera pas) que vous devez baser vos recherches.

Vos professeurs vont indiqueront les ouvrages les plus adaptés mais vous ne pouvez pas vous contenter des réponses qui vous seraient données sur ce forum.

A mon sens, c'est un peu comme si un étudiant en médecine venait poser une question médicale sur Doctissimo.

A la lecture de votre question, vous confondez la "valeur" de l'entreprise et sa capitalisation boursière.

Il me semble que vous devez approfondir vos connaissances en matière de finance de marché mais également en matière de finance d'entreprise.

Je ne sais pas quelle formation vous suivez, ni dans quel établissement, mais vous ne serez un bon professionnel qu'en intégrant, dès la base, les concepts de ces 2 matières de la façon la plus rigoureuse qui soit.
 

moietmoi

Top contributeur
Bien qu'étudiant en finance de marché, il y a encore certains concepts théoriques qui m'échappe.
Bonjour, tu pourrais remplacer étudiant par expert, cela ne changerait rien;
La bourse et la valorisation des actions n'est qu'un gigantesque jeu de dupes, il n'y a pas de règles économiques ou de la finance qui puissent expliquer la valorisation ou dévalorisation des actions d'une entreprise;
On explique après coup le pourquoi, mais jamais, un expert en savoir est gagnant;
Les gagnant sont
-soit ceux qui peuvent, par leur puissance faire évaluer les cours, la puissance étant ici multifactorielle: pouvoir, finance, médiatique...
-soit ceux qui savent exploiter ,par des robots, par du trading à très haute fréquence, les micro variations du marché;
les autres sont les perdants… avec des fois des coup de chances..
bien sûr cela n'exclut pas que certains savent mieux exploiter que d'autres les différents indices;
 

john2

Contributeur régulier
Pas facile en ce moment ... Je gagne de l'argent ! mais je ne sais pas pourquoi ça remonte autant, pour moi on est encore en début de pandémie, la Chine s'attend même à une deuxième vague virale, referme des entreprises, les US se prennent le virus en plein poire ...
J'ai renforcé toutes mes lignes et grandement amélioré mes PRU mais pas assez pour profiter à fond de cette embellie ... Qui va durer ? Incertitude totale pour ma part. ... Je reste donc très prudent, trop peut être.
 
Bonsoir,

En tant qu'étudiant de finance de marché, j'ai du mal à comprendre que vous veniez chercher des réponses à vos questions sur un forum financier grand public de vulgarisation.

Vous êtes en formation pour être un professionnel de la matière et c'est donc sur des ouvrages de référence (dont certains sont en anglais mais cela ne vous étonnera pas) que vous devez baser vos recherches.

Vos professeurs vont indiqueront les ouvrages les plus adaptés mais vous ne pouvez pas vous contenter des réponses qui vous seraient données sur ce forum.

A mon sens, c'est un peu comme si un étudiant en médecine venait poser une question médicale sur Doctissimo.

A la lecture de votre question, vous confondez la "valeur" de l'entreprise et sa capitalisation boursière.

Il me semble que vous devez approfondir vos connaissances en matière de finance de marché mais également en matière de finance d'entreprise.

Je ne sais pas quelle formation vous suivez, ni dans quel établissement, mais vous ne serez un bon professionnel qu'en intégrant, dès la base, les concepts de ces 2 matières de la façon la plus rigoureuse qui soit.
Bonjour,

Je n'ai pas mentionné que j'étais étudiant en finance pour "me la raconter", mais simplement pour me présenter. Je vois que je suis attaqué là-dessus donc je me permets cette précision. Effectivement, je réalise qu'un forum d'économie théorique serrait plus adapté, je suis preneur si vous en connaissez... Je travaille sur beaucoup de livres de finance différents, techniques sur les produits financiers, peu étoffées sur la culture économique. Je considère que c'est l'une de mes lacunes et cherche à apprendre à ce sujet justement, conscient que les théories économiques sont foisonnantes et qu'on ne devient jamais un expert d'économie, à moins de s'y consacrer à plein temps.
 
Bonjour, tu pourrais remplacer étudiant par expert, cela ne changerait rien;
La bourse et la valorisation des actions n'est qu'un gigantesque jeu de dupes, il n'y a pas de règles économiques ou de la finance qui puissent expliquer la valorisation ou dévalorisation des actions d'une entreprise;
On explique après coup le pourquoi, mais jamais, un expert en savoir est gagnant;
Les gagnant sont
-soit ceux qui peuvent, par leur puissance faire évaluer les cours, la puissance étant ici multifactorielle: pouvoir, finance, médiatique...
-soit ceux qui savent exploiter ,par des robots, par du trading à très haute fréquence, les micro variations du marché;
les autres sont les perdants… avec des fois des coup de chances..
bien sûr cela n'exclut pas que certains savent mieux exploiter que d'autres les différents indices;
J'ai sensiblement la même lecture de la finance mondiale. Cela dit, je pense qu'une très bonne compréhension du fonctionnement de l'économie et des produits financiers peut s'avérer fructueuse. En démontre les "quelques" personnes qui ont vu venir la crise des subprimes, non pas par chance mais par une fine analyse des produits de titrisation, du contexte, des différents acteurs (état, agence de notation etc). Dans ces quelques cas, il me semble que le gain devenait presque déterministe.
 

moietmoi

Top contributeur
je pense qu'une très bonne compréhension du fonctionnement de l'économie et des produits financiers peut s'avérer fructueuse
Comme dans toute chose, les études et la compréhension ne sont qu'un avantage, et loin de moi l'idée de repousser ta volonté d'apprendre, au contraire;

En démontre les "quelques" personnes qui ont vu venir la crise des subprimes, non pas par chance mais par une fine analyse des produits de titrisation, du contexte, des différents acteurs (état, agence de notation etc).
Peux tu me donner une référence? pas de ceux qui ont dit que le crédit aboutit a une crise, pas de ceux qui disaient que, vu qu'il y a un enchainement d'apparitions de virus et que les voyages étant plus fréquents, il faut s'attendre à des pandémie;pas de ceux qui disent que les produits pourris amèneront à la faillite..non cela tout le monde le dit..
Mais peux tu me citer un nom qui avait vu l'enchainement, entre autre, indiquant que l'état laisserait choir pour l'exemple lehman brothers? chute qui a été le déclencheur....(auparavant l'état US avait sauvé les caisses d'épargnes)

et concernant les produits pourris et la titrisation j'aime à citer celui qui a vu le premier la crise arriver:"À mesure que se développe le capital productif d’intérêt et le système de crédit, tout capital semble se dédoubler, et par endroit tripler même, grâce aux diverses façons dont un même capital, ou simplement une même créance, apparaît dans des mains différentes, sous des formes différentes. Même une accumulation de dettes arrive à passer pour accumulation de capital
avec un coefficient multiplicateur on comprend pourquoi la sg ou d'autres banques ne savaient plus distinguer la part de dettes pourries dans la titrisation...
je pense que tes études t'auront fait retrouver l'auteur...
 
Haut