Questions lmnp / lmp

Bonjour à tous,

Après de nombreuses recherches et lectures, je n'arrive pas a trouver d'informations assez "sûres" et reste dans le flou concernant plusieurs questions... J'espère que vous pourrez m'aider à y voir plus clair :)


J'ai 4 appartements en location meublée depuis quelques années. Je suis inscrite au greffe en tant que loueur meublé (non professionnel pour le moment) et j'ai donc déjà un numéro de siret. J'ai choisi la fiscalité au réel et je tiens donc une comptabilité.

Pour l'année 2021 (et contrairement aux années précédentes), le loyer demandé aux locataires comprend une partie charge correspondant à l'électricité et au forfait internet.
J'ai tout enregistré en recette. Cependant, dois-je faire une écriture comptable afin "d'annuler" le montant des charges locatives, puisque celles-ci viennent en remboursement d'avance faites aux locataires, et qui sera régularisé sur factures ?
J'ai lu beaucoup de chose à ce sujet, notamment que les recettes devaient comprend le loyer + les charges...

Si ces charges ne sont pas "retirées" des recettes, alors je passerai loueur professionnel cette année pour 500€....

- Etant déjà inscrite au greffe, il y a-t-il d'autres démarches à effectuer ?

- Les cerfa à remplir sont-ils toujours les mêmes ? La seules différences sera les cases pour apparaitre en professionnel ?

- Les déficits étant imputables aux revenus professionnels, cela implique donc que je n'ai plus besoin, fiscalement parlant, de mettre mon résultat à zéro ?
J'ai cependant lu que les amortissements ne peuvent pas servir à créer du déficit. Si je comprend bien, cela peut seulement me servir à avoir un résultat à zéro, puis, si mon résultat est négatif (sans les dotations) à réduire ce montant de mes revenus professionnels ?


Petite question bonus ^^, ai-je un réel avantage à adhérer à un CGA, puisque mon résultat sera toujours négatif sur quelques années et que je n'ai pas de frais comptable ?


Je vous remercie par avance pour votre aide précieuse 🙏
 

moietmoi

Top contributeur
il faut se méfie de ces videos
première erreur:
pour un meublé: on amène que son linge: faux! il y a une liste de meubles imposés par décret:
2 ème erreur en bic 3 régimes : micro , réel, et professionnel: faux le pro ne s'oppose pas du tout au bic;
cela commence vraiment mal.....
bref méfions nous de tous ces bonimenteurs; bon, il peut y avoir quelques informations tout de même....mais malheureusement , parmi le vrai il y a du faux..

.
 

Aristide

Top contributeur
?????

La Marco Immobilier
1,66 k abonnés
#immobilier #SCI #sociétécivileimmobilière #société
Société civile immobilière
Lancement d'un programme de formation complet sur la Société Civile Immobilière (SCI).
 

moietmoi

Top contributeur
dans le slide lmnp bic, il est fait référence aux revenus fonciers à concurrence de 10700 euros..bref, un mélange complet....passez votre chemin...
 

moietmoi

Top contributeur
revenons au forum
le loyer demandé aux locataires comprend une partie charge correspondant à l'électricité et au forfait internet.
bien sûr, beaucoup de loueurs font pareil, mais il faut remarquer que cela n'est pas exactement légal de le formuler comme cela;
il faut que la bail comprenne le fait que le locataire est libre de choisir le fournisseur (edf , internet), et dans ce cas mentionner le loyer sans ces frais; il est interdit de se "faire" de l'argent sur ces abonnements;


Si ces charges ne sont pas "retirées" des recettes, alors je passerai loueur professionnel cette année pour 500€..
qu'elles soient retirées ou non, ce qui compte pour les fameux 23 000 euros ou la comparaison avec les revenus salariés et assimilés, ce sont les RECETTES, donc tout ce qui est touché!!!

Etant déjà inscrite au greffe, il y a-t-il d'autres démarches à effectuer ?
attention si tu as des déficits, .... la compta n'est pas la même,, mais pour ta question: joker... l'urssaf n'a pas préparée encore le bon formulaire..... pour les impots on déclare sur d'autres cases, tout est prévu;
l'urssaf a envoyé des rappels, mais sans formulaire....

Les déficits étant imputables aux revenus professionnels, cela implique donc que je n'ai plus besoin, fiscalement parlant, de mettre mon résultat à zéro ?
avant de parler du passage lmnp/lmp pour les déficits du lmp; seul les déficits non dûs aux amortissement sont imputables des revenus généraux ;

par ailleurs les déficits que tu avais en lmnp, ne sont pas imputable en lmp; tu ne pourrais les imputer que si tu redeviens lmnp fiscal dans les 10 ans; mais les amortissements eux continuent;


J'ai cependant lu que les amortissements ne peuvent pas servir à créer du déficit
c'est la particularité du lmp/lmnp;
contrairement aux autres bic;
 
Merci beaucoup pour votre réponse.

Cela me permet d'y voir plus clair !

Je vais donc me pencher maintenant sur l'histoire de l'Urssaf...

Encore merci :)
 
Haut