Questions diverses sur prêt immobilier

Bonjour,

Pour l'acquisition de notre résidence principale nous avons eu les 2 propositions suivantes (La Banque Postale) :

- prêt : 298.5K | apport 128.5K | 15 ans | Tx d'int. 0.65% | TAEG 1.1% | Coût crédit : 32K
ou
- prêt : 380K | apport 48K | 20 ans | Tx d'int. 0.88% | TAEG 1.25% | Coût crédit : 57.5K

Nous disposons de 400K d'épargne, j'en suis arrivé à la conclusion (sans doute erronée) que pour trancher cela dépendrait de la rémunération des 80K empruntés en moins dans le cas de l'emprunt sur 20 ans, l'épargne qui ne serait pas apportée devant a minima compenser le surcoût du crédit (57.5-32 = 25.5K), soit une rémunération à 1.4% pendant 20 ans (80K*1.014^20)-80K=25.5K

Il y a surement d'autres points à prendre en compte auxquels je ne pense pas...

Autres questions :
- le conseiller m'a remis une "Simulation de projet immobilier", est-ce que ce document est recevable pour justifier de la recherche d'un prêt immobilier (je pense notamment à la clause suspensive d'obtention du prêt immobilier) ou faut-il un document du type "Offre ferme"?
- est-il normal qu'il n'y est pas dans la simulation les conditions détaillées du prêt , ex : les pénalités en cas de remboursement anticipés, etc?
- question un peu pareil pour l'AID, j'ai lu le post d'Aristide sur le sujet avec attention mais je n'ai rien sur les délais d'attente, de franchise, de plafond, etc. Les seuls infos : Quotité = 100% + Couverture : DC / PTIA / PTIA acc / ITT + les coûts pour ma compagne et moi-même
- concernant la garantie, idem ne figure que "Frais de garantie", même s'il s'agit d'une caution dont apparemment on nous reverserait la moitié en fin de prêt, est-ce que tout cela est compris dans le TAEG? Est-il possible de faire jouer la concurrence pour la garantie comme c'est le cas pour l'assurance invalidité-décès?

Merci pour votre aide (très précieuse)...
 

moietmoi

Top contributeur
- le conseiller m'a remis une "Simulation de projet immobilier", est-ce que ce document est recevable pour justifier de la recherche d'un prêt immobilier (je pense notamment à la clause suspensive d'obtention du prêt immobilier) ou faut-il un document du type "Offre ferme"?
une telle simulation, est juste un document non contractuel, qui n'engage personne;
concernant la clause supensive, c'est un refus de prêt,dans les termes du compromis qui peut vous permettre de sortir del'achat; sinon, c'est effectivement une offre , document contractuel qui est le document de référence
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,
Bonjour,

Pour l'acquisition de notre résidence principale nous avons eu les 2 propositions suivantes (La Banque Postale) :

- prêt : 298.5K | apport 128.5K | 15 ans | Tx d'int. 0.65% | TAEG 1.1% | Coût crédit : 32K
ou
- prêt : 380K | apport 48K | 20 ans | Tx d'int. 0.88% | TAEG 1.25% | Coût crédit : 57.5K

Nous disposons de 400K d'épargne, j'en suis arrivé à la conclusion (sans doute erronée) que pour trancher cela dépendrait de la rémunération des 80K empruntés en moins dans le cas de l'emprunt sur 20 ans, l'épargne qui ne serait pas apportée devant a minima compenser le surcoût du crédit (57.5-32 = 25.5K), soit une rémunération à 1.4% pendant 20 ans (80K*1.014^20)-80K=25.5K

Il y a surement d'autres points à prendre en compte auxquels je ne pense pas...
Pour comparer de façon fiable et pertinente ces propositions avec des caractéristiques différentes ( dont durées+ apports ) en tenant compte du manque à gagner en intérêts tant sur l'apport personnel que sur les échéances payées (= Notion de "coût du crédit corrigé" et/ou "Valeur patrimoine total acquis au terme de la durée la plus longue", il faudrait connaître :

=> Le détail de chacun des deux plans de financement :

+ "Besoins = Emplois = Dépenses" avec tous les frais annexes (= Coût achat bien physique + Coût travaux éventuels + Frais négociation + Frais acte notarié + Frais Courtage éventuels + Frais de dossier + Frais de garantie + Parts sociales éventuelles".

=> La totalité des échéances assurances comprises (obligatoires et facultatives) pour chacun des prêts des plans de financement.

A toutes fins utiles:
Choisir le meilleur plan de financement immobilier………..oubliez le TAEG
https://blog.moneyvox.fr/aristide/1...an-de-financement-immobilier-oubliez-le-taeg/

Applicatif joint : Meilleure_Offre
- le conseiller m'a remis une "Simulation de projet immobilier", est-ce que ce document est recevable pour justifier de la recherche d'un prêt immobilier (je pense notamment à la clause suspensive d'obtention du prêt immobilier) ou faut-il un document du type "Offre ferme"?
Cette simulation encore appelée "Proposition de financement" n'engage pas du tout la banque et ne justifie pas la recherche d'un prêt immobilier.
En cas d'acceptation, seule "l'offre de prêt" respectant la réglementation tant sur la forme que sur le fond engage la banque.
En cas de refus c'est une lettre de vous le notifiant qui est nécessaire.
- est-il normal qu'il n'y est pas dans la simulation les conditions détaillées du prêt , ex : les pénalités en cas de remboursement anticipés, etc?
Oui; il s'agit d'un simple simulation
Les autres détails, caractéristiques et modalités diverses sont dans "l'offre de prêt".
- question un peu pareil pour l'AID, j'ai lu le post d'Aristide sur le sujet avec attention mais je n'ai rien sur les délais d'attente, de franchise, de plafond, etc. Les seuls infos : Quotité = 100% + Couverture : DC / PTIA / PTIA acc / ITT + les coûts pour ma compagne et moi-même
Ces conditions seront dans les "conditions de l'assurance" fournies par l'assureur ou/et dans "l'offre de prêt".
- concernant la garantie, idem ne figure que "Frais de garantie", même s'il s'agit d'une caution dont apparemment on nous reverserait la moitié en fin de prêt,
A ma connaissance seul Crédit Logement restitue une partie du seul dépôt de garantie (= donc rien sur la commission de caution) et le pourcentage de ristourne varie en fonction du résultat d'exploitation de chaque génération trimestrielle des dossiers cautionnés; la moyenne étant de l'ordre de 70%
est-ce que tout cela est compris dans le TAEG?
Oui.
Mais ainsi que je le dis, l'écris et le répète depuis une dizaine d'années comparer des offres de prêts sur la base du TAEG alors que:
+ Les durées sont différentes
+ L'apport personnel est différent (Apport = prêt que l'emprunteur se consent à lui même au taux de son épargne).

=> C'est de la foutaise
Est-il possible de faire jouer la concurrence pour la garantie comme c'est le cas pour l'assurance invalidité-décès?
Certaines ont leur propre société de caution filiale et unique; dans ce cas elle est imposée.
D'autres ont deux sociétés partenaires, leur filiale et Crédit Logement par exemple.

Outre la caution une garantie réelle immobilière (privilège prêteur deniers "PPD/IPPD" et/ou hypothèque) peut aussi être envisagée (Souvent plus chère que la caution)

Dans la pratique l'emprunteur n'a guère le choix..

Cdt
 
Dernière modification:
A toutes fins utiles:

Bonjour Aristide,

Avant tout de chose, merci d’avoir pris le temps de me répondre, et plus globalement merci pour tout ce que tu fais sur ce forum.

Je vais commencer par la problématique « Simulation de projet immobilier » / « Offre de prêt » qui englobe plusieurs de mes questions. De ce que j’ai compris de mon rdv avec mon conseiller c’est que pour avoir une offre de prêt il fallait accepter la simulation, ce qui me paraît être un non-sens car en gros il faut que j’accepte les conditions avant d’en avoir connaissance. Je trouve ça un peu bizarre, aurais-tu des conseils à me donner sur ce point ?

Concernant la comparaison, entre l’offre sur 15 ans ou sur 20 ans. Je viens de lire certains des articles que tu as fait sur la critique du TEG/TAEG. En étant honnête, je comprends l’idée globale en étant loin d’en saisir tous les tenants et aboutissants, ce qui est un peu frustrant ! C’est là que la matrice Excel que tu m’a communiquée arrive à point nommé ! Le fichier un intuitif donc j’ai pu remplir la 1ère partie assez facilement :

1627987978903.png

Néanmoins pour la 2ème partie, si j’ai bien compris il s’agit de renseigner l’échéancier complet, et là problème, je n’ai aucun détail dans la simulation, ex pour l’offre sur 15 ans :

- Mensualités hors assurance : 1 740,97
- Tx d’intérêt 0.65% - TAEG 1.11% - Coût crédit : 31 099.65
- TAEA emprunteur 1 : 0.29 (cotisation mensuelle moyenne : 35.58 avec maxi 69.95 et mini 0.41) – coût assurance : 6405.29
- TAEA emprunteur 2 : 0.26 (cotisation mensuelle moyenne : 31.77 avec maxi 62.19 et mini 0.36) – coût assurance : 5719.06

Je suppose (mais j’aimerais que tu confirmes stp) qu’avec ces informations je ne peux pas remplir correctement cette partie, et qu’il faudrait que le conseiller me donne l’échéancier complet (chose qu’il ne peut me fournir que si j’accepte la simulation d’après ces dires), là-encore donc je ne vois pas trop comment m’en sortir.

1627987998007.png
Mensualité remplie avec l'échéance hors assurance + moyenne de l'assurance décès.......

Merci par avance pour ton aide.
 

Aristide

Top contributeur
Je vais commencer par la problématique « Simulation de projet immobilier » / « Offre de prêt » qui englobe plusieurs de mes questions. De ce que j’ai compris de mon rdv avec mon conseiller c’est que pour avoir une offre de prêt il fallait accepter la simulation, ce qui me paraît être un non-sens car en gros il faut que j’accepte les conditions avant d’en avoir connaissance. Je trouve ça un peu bizarre, aurais-tu des conseils à me donner sur ce point ?
Il faut bien que le conseiller ait votre accord sur les caractéristiques du crédits afin de valider le dossier dans le système d'information et éditer l'offre correspondante.

Cette simulation = proposition de financement ressort d'une négociation; c'est à vous de négocier toutes les caractéristiques du crédit avant de donner votre accord..........mais qui peut n'être que provisoire si, par exemple vous obtenez de meilleures propositions de banques concurrentes.
Concernant la comparaison, entre l’offre sur 15 ans ou sur 20 ans. Je viens de lire certains des articles que tu as fait sur la critique du TEG/TAEG. En étant honnête, je comprends l’idée globale en étant loin d’en saisir tous les tenants et aboutissants, ce qui est un peu frustrant !
L'idée est simple:

+ Le "coût du crédit simple" représente ce qui est réellement payé en "intérêts + primes assurances obligatoires et facultatives + frais dossier + frais garanties + parts sociales + autres frais liés au crédit"

+ Mais l'apport personnel, puisé dans l'épargne, immobilisé dans le bien acquis prive l'acquéreur/emprunteur des intérêts sur cet apport ce qui, bien que n'étant pas un débours réel comme ci-dessus, reste néanmoins un "moindre produit financier". C'est un crédit que l'emprunteur se consent à lui même au taux de son épargne et lors d'une comparaison de plans de financement, cette "moindre rémunération" a forcément une incidence si lesdits apports diffèrent; ce qui est votre cas.

+ Même raisonnement avec les échéances payées que vous ne pouvez pas/plus rentabiliser sur un compte d'épargne.

+ Partant de là deux critères de comparaisons qui orientent strictement vers le même choix sont calculés::

1) - Le "Coût du Crédit corrigé" qui est la somme du "coût du crédit simple" + manque à gagner en intérêts au taux de l'épargne sur l'apport immobilisé + Manque à gagner en intérêts au même taux sur les échéances payées.

2) - Valeur du patrimoine total acquis au terme de la durée la plus longue des plans de financement = Valeur patrimoine physique supposé sans plus valus ni moins value + Valeur du patrimoine financier.

Car, en effet si vous avez d'une part une mensualité m15" pendant 15 ans et, d'autre part, une autre "m20" pendant 20 ans
+ La différence "m15" - "m20" pourra être rentabilisée pendant 15 ans, et ensuite, la totalité de "m15" pourra être placée jusqu'au terme des 20 ans
+ Même raisonnement pour la différence d'apport personnel.

=> Et, dans mes tableaux de calculs, dans la zone dite "Contrôle de cohérence" vous pouvez constater que le total "Coût du crédit corrigé" + "Valeur du patrimoine total" = valeur constante quel que soit le plan de financement.
= Normal car quand le coût du crédit corrigé augmente la valeur du patrimoine diminue et inversement.

C’est là que la matrice Excel que tu m’a communiquée arrive à point nommé ! Le fichier un intuitif donc j’ai pu remplir la 1ère partie assez facilement :
Ce semble correctement rempli
Néanmoins pour la 2ème partie, si j’ai bien compris il s’agit de renseigner l’échéancier complet, et là problème, je n’ai aucun détail dans la simulation, ex pour l’offre sur 15 ans :

- Mensualités hors assurance : 1 740,97
- Tx d’intérêt 0.65% - TAEG 1.11% - Coût crédit : 31 099.65
- TAEA emprunteur 1 : 0.29 (cotisation mensuelle moyenne : 35.58 avec maxi 69.95 et mini 0.41) – coût assurance : 6405.29
- TAEA emprunteur 2 : 0.26 (cotisation mensuelle moyenne : 31.77 avec maxi 62.19 et mini 0.36) – coût assurance : 5719.06

Je suppose (mais j’aimerais que tu confirmes stp) qu’avec ces informations je ne peux pas remplir correctement cette partie, et qu’il faudrait que le conseiller me donne l’échéancier complet (chose qu’il ne peut me fournir que si j’accepte la simulation d’après ces dires), là-encore donc je ne vois pas trop comment m’en sortir.
Oui; il faut connaître toutes les échéances assurances obligatoires et facultatives comprises.
Mais s'il s'agit de mensualités constantes les échéances sont faciles à calculer.
Maintenant il faudrait aussi pouvoir calculer les primes d'assurances mais il manque beaucoup d'informations :
=> Quelle assiette ?
+ Capital initial
+ Capital restant dû (CRD)

=> Si CRD
+ Technique "out" = échéances assurances comprises dégressives
+ Technique "in" = échéances assurances comprises constantes

=> Quelle que soit l'assiette et la technique
+ Quel(s) taux de primes emprunteur ?
+ Quel(s) taux de primes co-emprunteur ?

Sans la totalité des échéances assurances comprises une comparaison fiable et pertinent n'est pas possible.
=> Elle le deviendra après réception des offres en mettant à profit le délai minimum de 11 jours de réflexion avec un maximum de 30 jours.

Mensualité remplie avec l'échéance hors assurance + moyenne de l'assurance décès.......
Une moyenne ne serait pertinente que si les primes sont basées sur le capital initial et si le taux des primes est fixe sur toute la durée.

Cdt
 
Il faut bien que le conseiller ait votre accord sur les caractéristiques du crédits afin de valider le dossier dans le système d'information et éditer l'offre correspondante.

Cette simulation = proposition de financement ressort d'une négociation; c'est à vous de négocier toutes les caractéristiques du crédit avant de donner votre accord..........mais qui peut n'être que provisoire si, par exemple vous obtenez de meilleures propositions de banques concurrentes.

L'idée est simple:

+ Le "coût du crédit simple" représente ce qui est réellement payé en "intérêts + primes assurances obligatoires et facultatives + frais dossier + frais garanties + parts sociales + autres frais liés au crédit"

+ Mais l'apport personnel, puisé dans l'épargne, immobilisé dans le bien acquis prive l'acquéreur/emprunteur des intérêts sur cet apport ce qui, bien que n'étant pas un débours réel comme ci-dessus, reste néanmoins un "moindre produit financier". C'est un crédit que l'emprunteur se consent à lui même au taux de son épargne et lors d'une comparaison de plans de financement, cette "moindre rémunération" a forcément une incidence si lesdits apports diffèrent; ce qui est votre cas.

+ Même raisonnement avec les échéances payées que vous ne pouvez pas/plus rentabiliser sur un compte d'épargne.

+ Partant de là deux critères de comparaisons qui orientent strictement vers le même choix sont calculés::

1) - Le "Coût du Crédit corrigé" qui est la somme du "coût du crédit simple" + manque à gagner en intérêts au taux de l'épargne sur l'apport immobilisé + Manque à gagner en intérêts au même taux sur les échéances payées.

2) - Valeur du patrimoine total acquis au terme de la durée la plus longue des plans de financement = Valeur patrimoine physique supposé sans plus valus ni moins value + Valeur du patrimoine financier.

Car, en effet si vous avez d'une part une mensualité m15" pendant 15 ans et, d'autre part, une autre "m20" pendant 20 ans
+ La différence "m15" - "m20" pourra être rentabilisée pendant 15 ans, et ensuite, la totalité de "m15" pourra être placée jusqu'au terme des 20 ans
+ Même raisonnement pour la différence d'apport personnel.

=> Et, dans mes tableaux de calculs, dans la zone dite "Contrôle de cohérence" vous pouvez constater que le total "Coût du crédit corrigé" + "Valeur du patrimoine total" = valeur constante quel que soit le plan de financement.
= Normal car quand le coût du crédit corrigé augmente la valeur du patrimoine diminue et inversement.


Ce semble correctement rempli

Oui; il faut connaître toutes les échéances assurances obligatoires et facultatives comprises.
Mais s'il s'agit de mensualités constantes les échéances sont faciles à calculer.
Maintenant il faudrait aussi pouvoir calculer les primes d'assurances mais il manque beaucoup d'informations :
=> Quelle assiette ?
+ Capital initial
+ Capital restant dû (CRD)

=> Si CRD
+ Technique "out" = échéances assurances comprises dégressives
+ Technique "in" = échéances assurances comprises constantes

=> Quelle que soit l'assiette et la technique
+ Quel(s) taux de primes emprunteur ?
+ Quel(s) taux de primes co-emprunteur ?

Sans la totalité des échéances assurances comprises une comparaison fiable et pertinent n'est pas possible.
=> Elle le deviendra après réception des offres en mettant à profit le délai minimum de 11 jours de réflexion avec un maximum de 30 jours.


Une moyenne ne serait pertinente que si les primes sont basées sur le capital initial et si le taux des primes est fixe sur toute la durée.

Cdt

Bonjour Aristide,

Merci pour ta réponse, je comprend mieux avec ces explications :)

Pour le moment nous faisons jouer la concurrence entre les banques et nous nous servirons de ton fichier en temps utile (pour la comparaison entre la meilleure offre sur 15 ans et 20 ans).

En tout cas, peut-être que notre cas personnel illustre bien le problème du TAEG car voici nos 2 meilleurs offres pour le moment sur 20 ans :

1628440632720.png

Même TAEG annoncé et 4462€ d'écart sur le coût total du prêt coût du crédit simple !
On a pas approfondi car les 2 banques doivent revenir vers nous avec une nouvelle offre mais c'est pour dire!!!
 

Aristide

Top contributeur
Bonsoir,

Le coût du crédit simple est le plus mauvais critère de comparaisons parmi ceux qui existent.

A toutes fins utiles:

Le Blog « Comparer Offres de prêts : TEG, coût crédit....ou autres »

Etude ANIL 1999 - Le coût total du crédit : une notion dénuée de signification

Etude réalisée avec le concours de l'Observatoire des Pratiques du Conseil National de l'Habitat


https://www.anil.org/documentation-...du-credit-une-notion-denuee-de-signification/

Première partie
https://blog.cbanque.com/aristide/6...out-credit-ou-autres-parametres-1-ere-partie/

Seconde partie
https://blog.cbanque.com/aristide/5...t-credit-ou-autres-parametres-seconde-partie/

Troisième partie
https://blog.cbanque.com/aristide/4...out-credit-ou-autres-parametres-3-eme-partie/

Quatrième partie
https://blog.cbanque.com/aristide/1...g-cout-credit-ou-autres-parametres-4e-partie/
Cdt
 
Bonsoir,

Le coût du crédit simple est le plus mauvais critère de comparaisons parmi ceux qui existent.

A toutes fins utiles:


Cdt

Bonjour Aristide,

Nous avons fini notre tour des banques, il nous reste désormais à choisir entre 2 offres, l’une sur 15 ans, l’autre sur 20 ans (obtenues dans la même banque) :


1629138020302.png


La simulation avec un taux de rémunération de l’épargne à 0.5% donne un net avantage à un endettement sur 15 ans -banque A- (à noter que j’ai dû ajouter 20K€ au coût du logement et 20K€ à l’apport personnel dans le tableur car la banque refuse de financer le mobilier) :

1629138027428.png

Néanmoins j’ai souhaité gommer le coût de l’assurance emprunteur que nous allons nécessairement renégocier auprès d’un autre établissement en procédant de la manière suivante :

  1. Simulations sur 15 et 20 ans via le comparateur d’assurance emprunteur mis en place par l’UFC Que Choisir ==> https://www.quechoisirensemble.fr/comparateur-assurance-emprunteur/
  2. Puis, en se basant sur les mensualités du prêt hors assurance qui sont fixes, ajout du coût de l’assurance emprunteur (ex : banque A, mensualité HA : 1622.74+111.1 = 1733.85 € + coût mensuel fixe assurance emprunteur renégociée : 32 € soit 1765.85€)
  3. Maj du tableur en conséquence

Dès lors j’obtiens la simulation suivante :

1629138033672.png


Mes questions :

  • Est-ce que le fait prendre en compte dès à présent le coût corrigé de l’assurance emprunteur est pertinent ?
  • Est-ce que désormais pour faire mon choix, je dois m’interroger sur notre capacité à rémunérer notre épargne au-delà du taux pivot de rémunération qui ressort à 1.33% ? Ce qui reviendrait à analyser la rémunération actuelle de notre épargne mais également à faire un pronostic sur l’évolution du taux de l’épargne dans le future selon notre sensibilité au risque.
Par avance merci !
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,
(à noter que j’ai dû ajouter 20K€ au coût du logement et 20K€ à l’apport personnel dans le tableur car la banque refuse de financer le mobilier) :
Absolument normal
  1. Simulations sur 15 et 20 ans via le comparateur d’assurance emprunteur mis en place par l’UFC Que Choisir ==> https://www.quechoisirensemble.fr/comparateur-assurance-emprunteur/
D'une part ce simulateur vous affiche une prétendue économie en euros (coût crédit simple) sur le total des primes d'assurances payées mais sans savoir comment votre banque les calcule puisqu'elle ne demande :

+ Ni la technique utilisée (sans être exhaustif j'ai analysé 20 techniques = voir ci-dessous)
+ Ni le taux des primes concernées.

Or votre banque est une banque mutualiste où chaque caisse régionale a ses propres techniques et ses propres taux de primes.

=> L'on ne voit donc pas quelle est la pertinence/fiabilité de telles simulations ?
Assurance Décès-Invalidité - Comparaisons de vingt techniques différentes de calcul des primes
https://www.moneyvox.fr/forums/fil/...entes-de-calcul-des-primes.39494/#post-367577

D'autre part c'est un "Coût moyen mensuel des assurances" qui est indiqué ce qui ne reflète pas du tout le coût réel.

Vous connaissez l'adage "le temps, c'est de l'argent"; il est encore plus vrai pour tous calculs financiers.

Il semble en effet facile de comprendre que - financièrement parlant - ce n'est pas du tout la même chose de payer:
+ 180 primes progressives
+ 180 primes dégressives
=> Le total donnant le même coût que 180 primes constantes.

=> En tout cas, financièrement parlant, c'est un non sens par rapport au concept de "Coût du crédit corrigé".

Ceci étant si vous pouvez comparer diverses propositions d'assurances qui utilisent strictement la même technique de calcul, des simulations basées sur le Coût mensuel moyen des primes" seront toujours aussi inexactes en valeurs absolues mais, en valeurs relatives, les comparaisons resteront pertinentes.
Puis, en se basant sur les mensualités du prêt hors assurance qui sont fixes, ajout du coût de l’assurance emprunteur (ex : banque A, mensualité HA : 1622.74+111.1 = 1733.85 € + coût mensuel fixe assurance emprunteur renégociée : 32 € soit 1765.85€)

Est-ce que le fait prendre en compte dès à présent le coût corrigé de l’assurance emprunteur est pertinent ?
Tout est expliqué ci-dessus
Est-ce que désormais pour faire mon choix, je dois m’interroger sur notre capacité à rémunérer notre épargne au-delà du taux pivot de rémunération qui ressort à 1.33% ? Ce qui reviendrait à analyser la rémunération actuelle de notre épargne mais également à faire un pronostic sur l’évolution du taux de l’épargne dans le future selon notre sensibilité au risque
Si le taux pivot de rémunération de l'épargne est calculé à 1,33% cela signifie qu'à ce taux les offres "A" et "B" sont financièrement équivalentes.

Et si à 1,33% "A" est la meilleure, à 1,34% - ou plus - de taux réel de rémunération de l'épargne c'est la banque "B" qu'il faudrait alors privilégier.

Si vous connaissez le taux réel de rémunération de votre épargne vous pouvez le renseigner à la place du 0,50% positionné par défaut.

Mais, sur un période de 15/20 ans je suis très dubitatif sur la pertinence d'une anticipation dudit taux ???

Cdt
 
Dernière modification:
Haut