Questions AV et PEA

Guillaume-49

Nouveau membre
Bonjour à tous,

Je lis sur ce forum des choses passionnantes depuis quelques semaines et aujourd'hui j'ai décidé de passer à l'action ! Je tiens avant tout à remercier les contributeurs réguliers de ce forum, buffetophile, paal, et tous les autres qui permettent à beaucoup de monde, comme moi, de bénéficier de précieux conseils pour essayer de développer intelligemment leur patrimoine.

Avant mes questions, je vous présente ma situation pour que vous puissiez mieux me connaître :

Guillaume, 24 ans
Moi et ma conjointe sommes salariés.
Salaires mensuels : 3 200 € à deux
Nous épargnons 50 % de nos revenus, soit 1 600 € par mois.
Nous sommes pour l'instant locataires et voudront acheter notre résidence principale, mais pas avant 4 à 8 ans.
Deux livrets A : 36 000 € au total
Un PEL ouvert en 2014 rémunéré à 2,5 % : 55 000 € (dont 20 000 € reçus d'un héritage, le reste est le fruit de notre épargne)

Nous aimerions arrêter de voir notre pouvoir d'achat s'éroder chaque année sous l'inflation (qui bien supérieure au rendement de nos livrets A...). Pour ça, voila ce qu'on a décidé :
- Ouvrir un PEA, au moins pour prendre date, éventuellement pour y investir dès aujourd'hui.
- Ouvrir 1 ou 2 assurances-vie (pour y mettre ce qu'on a sur le livret A et profiter d'un meilleur rendement), mais sans savoir lesquelles choisir parmi l'offre pléthorique qu'il y a... Il y a des comparateurs d'AV certes, mais tout ça reste assez flou tant il y a d'options et de caractéristiques différentes !

Voici donc mes questions sur l'AV et le PEA (ça fait beaucoup je sais :p ). Je suis sûr que les réponses pourraient aussi intéresser beaucoup de novices comme moi ! Par ailleurs si vous avez des idées de lectures de sujets sur ce forum, ou d'autres articles ailleurs qui pourraient m'intéresser, je suis preneur. Merci à vous !

1 - J'hésite à investir dès maintenant sur un PEA... Mais la bourse est au plus haut, est-ce qu'il ne vaut pas mieux attendre ? Je sais que la réponse sera "personne n'en sait rien".... c'est vrai, mais quel est votre avis personnel sur la question ?

2 - Je pense investir principalement en ETF, pour la diversification et les faibles frais. Est-ce un bon choix ? Est-ce qu'il y a d'autres alternatives offrant un meilleur rendement tout en ayant que peu de connaissances en bourse ?

3 - En lisant le forum et différents articles, je constate que beaucoup ici investissent en titres vifs dans des sociétés du CAC40, comme Air Liquide, Total... Les actions en titres vifs de sociétés étrangères, j'en ait très peu entendu parler. Pour quelle raison ? Il doit pourtant exister des entreprises cotées étrangères encore plus performantes que les françaises. C'est qu'il y a une raison fiscale à investir dans les entreprises françaises plutôt qu'étrangères j'imagine ?

4 - Est-ce qu'il y a des avantages à avoir des actions sur une AV plutôt qu'un PEA ? Quelle est la différence ? Quel est l'intérêt d'investir en unités de compte d'une AV si on a pas notre PEA au plafond ?

5 - Question un peu bizarre vous me pardonnerez : je ne comprends pas pourquoi les AV ont presque toutes une part en fonds euros garanti et une part en unités de compte ? Pourquoi une assurance-vie n'est que rarement sous la forme d'un simple fond 100 % euros, ou bien d'un fond 100 % unités de compte ? Puisque dans une même AV, le fond euro et les UC sont totalement "indépendantes", non ? Quel est donc l'intérêt de les "lier" dans une AV ?

6 - Vaut-il mieux investir dans des SCPI ou SCI au travers d'une assurance-vie ou bien en direct ? Si j'ai bien compris, en AV, on est pas propriétaire des parts de SCPI, mais ça change vraiment quelque chose ?

7 - J'ai entendu parlé de la notion de "portefeuille permanent", c'est-à-dire allouer une partie de ce qu'on investit par exemple en obligations, une partie en actions, une partie en cash, une partie éventuellement en or... Est-ce qu'il y a une "règle" d'allocation, du genre avoir un pourcentage minimum d'obligations dans notre patrimoine pour faire face à une chute de nos actions ? Un pourcentage maximal d'actions par rapport à notre patrimoine ?
 

paal

Top contributeur
Bonjour à tous,
Avant mes questions, je vous présente ma situation pour que vous puissiez mieux me connaître :
Vous nous présentez pas mal de choses sur vous, mais vous êtes muet sur votre situation fiscale (tranche marginale d'imposition (TMI) notamment ...

Voila ce qu'on a décidé :
- Ouvrir un PEA, au moins pour prendre date, éventuellement pour y investir dès aujourd'hui.
- Ouvrir 1 ou 2 assurances-vie (pour y mettre ce qu'on a sur le livret A et profiter d'un meilleur rendement), mais sans savoir lesquelles choisir parmi l'offre pléthorique qu'il y a... Il y a des comparateurs d'AV certes, mais tout ça reste assez flou tant il y a d'options et de caractéristiques différentes !
Il est exact que lorsque l'on débarque de façon assez brutale dans le monde de la finance et des placements, cela peut paraître un peu abrupt, mais il va vous falloir avancer progressivement …..

Voici donc mes questions sur l'AV et le PEA (ça fait beaucoup je sais ).
Je suis sûr que les réponses pourraient aussi intéresser beaucoup de novices comme moi !
Alors je vais y aller de la façon la plus simple possible, sans trop de technique toutefois ….

1 - J'hésite à investir dès maintenant sur un PEA...
Mais la bourse est au plus haut, est-ce qu'il ne vaut pas mieux attendre ?
La bourse est haute, c'est exact, mais elle a aussi connu des plus hauts historiques, mais cela fait maintenant presque 20 années de cela ….

Un titre ou un indice de marché (qui représente un groupe de titres), ce sont des supports dont les cours ondulent, et tout le talent d'un investisseur boursier, c'est de savoir titre parti de ces ondulations ….

Et il faudra vous familiariser avec les représentations graphiques de cours, non pour anticiper l'avenir, mais pour savoir visualiser les tendances et donc ces ondulations …..

Mais ce qui est certain, c'est que la Bourse (à condition de bien s'y conduire …) est le produit qui sur longue période présente la meilleure progression, mais avec des sursauts, et des dépressions plus ou moins longues que l'on nomme des krasch ….

Pour ma part je consulte régulièrement certains indices nationaux ou internationaux :
- des indices restreints comme le Cac40 français, ou bien l'EuroStoxx50 et certains autres indices nationaux
- des indices plus larges, tel le SP500 américain (le premier marché mondial), mais aussi un SBF200

2 - Je pense investir principalement en ETF, pour la diversification et les faibles frais. Est-ce un bon choix ?
Je vais considérer que pour commencer, c'est le bon choix, et prendre un ETF basé sur l'indice Eurostoxx50 me semble une bonne option ; primo, et si vous regardez les entreprises faisant partie de cet indice, vous allez faire des découvertes, et vous allez retrouver sur ce site de nombreuses entreprises qui en font partie

3 - En lisant le forum et différents articles, je constate que beaucoup ici investissent en titres vifs dans des sociétés du CAC40, comme Air Liquide, Total...
Les actions en titres vifs de sociétés étrangères, j'en ai très peu entendu parler.
Pour quelles raisons ?
Il y en a plusieurs :
- la première raison, c'est qu'en France, on ne dispose pas d'une information aussi fouillée sur les titres étrangers que nous en avons sur les titres français ou certains titres européens
- la seconde raison sera le nombre de places de cotations, qui en Europe ne sont pas aussi actives et nombreuses qu'ailleurs
- ensuite, il y a les dispositions fiscales qui font que les titres ne sont pas tous éligibles au PEA (particularité française …), et que si vous allez ouvrir un compte-titres à l'étranger, vous aurez quelques difficultés à obtenir les documents qui vont bien pour satisfaire les besoins de notre administration fiscale ….

Il doit pourtant exister des entreprises cotées étrangères encore plus performantes que les françaises. C'est qu'il y a une raison fiscale à investir dans les entreprises françaises plutôt qu'étrangères j'imagine ?
Sur ce plan nous n'avons pas à nous plaindre, mais il faut que vous sachiez sur quoi repose la performance d'une entreprise, et les ressources sur lesquelles elle doit s'appuyer pour favoriser son développement et fidéliser son actionnariat …..

4 - Est-ce qu'il y a des avantages à avoir des actions sur une AV plutôt qu'un PEA ? Quelle est la différence ? Quel est l'intérêt d'investir en unités de compte d'une AV si on a pas notre PEA au plafond ?
Deux produits qui se ressemblent mais sui présentent d'importantes différences ...
Un PEA, c'est une enveloppe fiscale destinée à procurer à son détenteur, moyennant une certaine durée de conservation, une exonération sur les produits de cession issus de la gestion des actifs éligibles que cette enveloppe contient ….

Une assurance-vie ne vous procure pas cette exemption fiscale, du moins pas de façon aussi directe ; en contrepartie, on peut loger dans une assurance-vie des supports divers, les uns qui présentent un degré de risque plus ou moins important (les UC), ainsi que des supports sécuritaires, dont il est particulièrement question dans la période présente, à savoir les fonds en Euros garantis, mais dont la rémunération vit depuis les dernières années une érosion des rendements qui ne fait que baisser

5 - Question un peu bizarre vous me pardonnerez : je ne comprends pas pourquoi les AV ont presque toutes une part en fonds euros garanti et une part en unités de compte ?
Pourquoi une assurance-vie n'est que rarement sous la forme d'un simple fond 100 % euros, ou bien d'un fond 100 % unités de compte ?
Parce que c'est plus simple ainsi sous l'angle de la gestion ….. On peut quitter un compartiment de support, pour l'échanger contre un autre (comme faisaient nos grands-mères, lorsqu'elles retiraient un gros billet d'un enveloppe, pour le glisser dans un autre ….

Puisque dans une même AV, le fond euro et les UC sont totalement "indépendantes", non ? Quel est donc l'intérêt de les "lier" dans une AV ?
Bon sang mais c'est bien sûr, et puisque nous sommes en France, c'est donc une question de fiscalité ; s'il n'y avait pas cette mixité de supports, les arbitrages entre supports spéculatifs et supports sécuritaires ne pourraient pas avoir lieu sans incidence de fiscalité ; il faudrait vendre un support pour en racheter un autre ….

6 - Vaut-il mieux investir dans des SCPI ou SCI au travers d'une assurance-vie ou bien en direct ?
Si j'ai bien compris, en AV, on est pas propriétaire des parts de SCPI, mais ça change vraiment quelque chose ?
J'ai timidement aperçu que vous avxez touché la perspicacité de Buffeto, et c'est son terrain de jeu privilégié ...
 
Dernière modification:

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
- Ouvrir un PEA, au moins pour prendre date, éventuellement pour y investir dès aujourd'hui.
oui bien sur il faut prendre date puisque la fiscalité est optimale après 5ans de détention

- Ouvrir 1 ou 2 assurances-vie
là encore oui bien sur puisque la fiscalité est optimale après 8ans de détention

c'est vrai, mais quel est votre avis personnel sur la question ?
en effet ...investir au plus haut pour commencer ne me semble pas la meilleure idée possible ...en bourse surtotu si on joue le long terme le timing d'entrée est important

Les actions en titres vifs de sociétés étrangères, j'en ait très peu entendu parler. Pour quelle raison ?
parce que nous sommes investis sur un PEA . dans un PEA tu nepeux mettre que des actions françaises ou européennes

4 - Est-ce qu'il y a des avantages à avoir des actions sur une AV plutôt qu'un PEA ? Quelle est la différence ? Quel est l'intérêt d'investir en unités de compte d'une AV si on a pas notre PEA au plafond ?
les UC sont beaucoup moins volatiles que les actions en direct



6 - Vaut-il mieux investir dans des SCPI ou SCI au travers d'une assurance-vie ou bien en direct ?

ahhhhhhhhhh tu n'as pas assez lu le forum encore :ROFLMAO:

pour moi , c'est le financement qui guide le choix .

financement à crédit = SCPI en direct
paiement en cash= SCPI en AV
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
4 - Est-ce qu'il y a des avantages à avoir des actions sur une AV plutôt qu'un PEA ? Quelle est la différence ? Quel est l'intérêt d'investir en unités de compte d'une AV si on a pas notre PEA au plafond
Qq AV permettent la détention de titres vifs:
l'avantage en AV = détenir des actions & titres vifs hors France et UE;
le PEA est recentré sur la France et l'UE
Sinon ce sont 2 enveloppes fiscales avec leur règles propres: l'AV a une vocation + universelle;
c'est pq on peut se passer d'un PEA (c'est mon cas pour l'instant), mais pas de l'AV.


5 - Question un peu bizarre vous me pardonnerez : je ne comprends pas pourquoi les AV ont presque toutes une part en fonds euros garanti et une part en unités de compte ? Pourquoi une assurance-vie n'est que rarement sous la forme d'un simple fond 100 % euros, ou bien d'un fond 100 % unités de compte ? Puisque dans une même AV, le fond euro et les UC sont totalement "indépendantes", non ? Quel est donc l'intérêt de les "lier" dans une AV ?
Toutes les questions sont les bienvenues ici.
La réponse est simple: diversification.
En mixant les 2 selon ton profil, tu peux te créer l'AV qui te ressemble, et qui colle parfaitement à tes objectifs: ex ta RP dans 4 à 8 ans, ta retraite etc ...
Tu feras un réglage (on parle aussi d'allocation, et d'arbitrages) entre les 2 selon:
- les risques et le rendement que tu acceptes
- tes projets
- le moment où tu veux récupérer ton argent
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Je maintiens mon affirmation: qui peut le plus peut le moins.
L'AV est "ubi et orbi", pas le PEA.

Après c'est une histoire d'appétence pour la bourse. On connaît la science de Poam en la matière.
Par exemple: je trouve effectivement un peu dommage d'avoir un PEA assurances avec uniquement accès à des fonds. Pour moi un PEA est fait pour des titres vifs.

Mais ne vous inquiétez pas, je rejoindrai le cortège et détiendrai un PEA d'ici à 3 ans: mon appétence pour les PME/ETI m'y poussera forcément.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
PEA assurance !!! Que nenni.
J'ai une autre vision de la chose.
Pour moi, on constitue son patrimoine (hors immo, bien sûr) dans le PEA... Et on transmet ce patrimoine dans l'AV.
On est simplement en inversion de phase. C'est un choix, rien n'est gravé dans le marbre.
Par contre, je ne suis pas fana du non coté. Du moins, pas en direct. Et ça coûte un max en PEA.
 
Haut