Question sur les placements...

Nimai

Nouveau membre
Bonjour a tous !

a la suite d'un accident il y a maintenant pas mal d'année j'ai touché une grosse somme via les assurances, que mon pere a géré pour moi jusqu'a ma majorité....depuis quelques temps j'ai envie de gerer un peu tout seul mais je n'ai aucune idée de ce qu'est le milieu de la finance....je ne connais rien des placements a part le bete compte epargne....sachant que j'ai environ 20 000€ quelles sont les solutions envisageables ? j'ajoute que je n'ai pas l'intention de toucher a cet argent avant pas mal de temps.... je le garde plus comme une securité qu'autre chose et je n'en ai absoluement pas besoin ! je n'y ai d'ailleurs pas touché depuis 5 ans que j'en connais l'existence....

pourriez vous me donner quelques avis ?

merci de votre aide ! :)
 

Gagarine

Contributeur régulier
Bonjour,
Prévoyez vous l'achat d'une résidence principale ? Dans 1 ans, 5 ans, 10 ans... Cela peut-être important pour envisager de bloquer les fonds ou de les laisser dispo.

Cordialement
 

Nimai

Nouveau membre
non je n'envisage aucun achat de ce genre...en tout cas pas avant une dizaine d'années !
de toutes facons j'ai toujours vecu comme si je n'avais jamais eu cet argent et j'ai toujours du mal a me faire a l'idée que je dispose d'une telle somme....c'est pour ca que je prefere le placer etant donnée que meme bloqué pour une longue periode il ne me fera pas defaut....
 
Le placement le plus naturel est la bourse. Sous forme de PEA, comte titre ou assurance vie. S'il n'y a pas d'idée de garder cet argent pour les héritiers ou le récupérer sous forme de rente, alors il faut exclure l'assurance vie. On peut choisir entre le PEA et le compte titre, mais il n'y a pas tant de différence que cela vu le montant.

Je choisirais donc plutôt le compte titre, mais renseignez vous.
ENsuite, le plus crucial est de choisir l'institut financier et le fonds surlequel on investit. Je vous conseille ING direct. Ils n'ont pas de réseau bancaire à entretenir, ce qui reflète dans leurs tarifs. Voir aussi d'autres banques en lignes.
Vous avez accès à des milliers de fonds. Vous pouvez ensuite choisir, par exemple, à l'aide des données de morningstar.fr, ou investir sur le fonds indiciel ING direct CAC 40: même performance que le CAC40, car gestion passive indicielle. Très facile à suivre en écoutant les médias.
 
Je ne suis pas du tout d'accord avec Vincestuart,

Si vous voulez placez un somme d'argent pendant une longue durée et que vous n'y connaissez rien à la finance, mettez votre argent en assurance vie, vous aurez un bon rendement (suivant le niveau de risque) et vous pourrez l'utiliser plus tard soit en utilisant le capital pour une acquisition, soit en garantie, soit dans un financement.

Pour les placements directs en actions, évitez les PEA et Comptes titres si vous n'y connaissez rien à la bourse.
Pour les placements sous FCP ou Sicav, mieux vaut une assurance vie, car vous pourrez à l'intérieur de celui ci négocier les frais d'entrée, les frais de gestion, de sortie et vous aurez en plus une fiscalité plus intéressante que les comptes titres.

Cordialement

PS : On devrait normalement avoir une année boursière en hausse, mais ça devrait être la dernière avant une correction. Donc placez en bourse si vous pensez vous en occuper (arbitrage fin d'année ou avant), sinon essayez plutôt du capital garantie sur produits structuré (vous aurez de meilleur rendement que les fonds garantie à 4.5%)
 
Je pourrais en effet nuancer ce que je dis.

Pour qui n'y connait rien à la bourse, le plus important est de ne jamais investir directement en action au SRD, par exemple. C'est du boursicotage. Il faut passer par un fonds en action, obligation au autre. Le type de contrat (PEA, Avie, cpt) compte moins.

D'un contrat à l'autre les frais différent, mais ils seront toujours très avantageux, si vous souscrivez à un fonds de la sélection de votre organisme financier comme cela est mon cas. Sur l'assurance vie, je ne paye que les frais de gestion, pas de frais d'entrée, pas de frais de rachat, par exemple.

Concernant les avantages fiscaux, je ne suis pas tout à fait d'accord. L'Avie est très avantageuse pour les droits de succession mais pas pour récupérer le capital par la suite. Après 8 ans, le taux d'imposition sur le revenu est de 7,5%avec un plafond de rachat de 4600 euros par personne. Avant pas de plafond, entre 15 et 35 % minimum. Autant dire que vous paierez certainement l'impôt. Sur le PEA, à partir de la 6 ème année, 0% d'impôt sur le revenu, sans plafond de rachat des parts. sur le cpt, 0% dès la première année avec plafond de 16000 et imposition à 16% audelà dès le premier euro. imposition 0% sans plafond dès la 8ème année (sur des parts de sociétés européennes).
Avec la réforme de la fiscalité sur le cpt, il n'y a plus guère de différence avec le PEA. Le cpt vous donne l'avantage d'investir dans n'importe quel fonds, mais pas forcément aux meilleurs tarifs. On peut retirer en permanence moins de 16 000 euros avec 0%. La totatilé dès la 8ème année, pas l'Avie. On peut verser et retirer sans problème à la différence du PEA, où un rachat à partir de la 5ème année empêche des versements ultérieurs.

Cela fait un peut charabia, mais au bout du compte le cpt se révèle plus souple et intéressant à mon avis, pour une somme de 20000 euros.
 
juste pour préciser.

L'abattement dégressif sur le cpt s'applique aux versements effectués, pas au cpt lui même. Vous versez 20000, il faut attendre 8 ans. pour 0% 4 ans plus tard, vous versez 20000 il faut attendre encore 8 ans pour 0%. Mais le plafond de 15000 (pas 16000 désolé) s'applique en permanence. Sur le PEA, la dégressivité de l'impôt s'applique à l'ensemble du contrat. Vous versez 20000, il faut attendre 5 ans pour 0%, 4 ans plus tard, vous versez 20000, il faut attendre 1 an pour 0%. Mais il n'y a pas de plafond de rachat, vous payez systématiquement dès le 1 euro.
Pour l'Avie, vous payez 0% dès la 9ème, jusqu'au plafond de 4600 euros de rachat.
 
Je suis d'accord au niveau des chiffres, mais pas au niveau de la conclusion. ;)

Dsl :D

La grosse différence entre le compte titres et l'assurance vie (PEA hors jeu).

Sur le compte titre vous ne négocierez rien (achat direct), en sachant que souvent les FCP ont les frais de sorti, qui seront à 0% sous un contrat d'assurance vie.
Si vous souhaitez arbitrez votre compte (comme j'en ai parler ci dessus), un arbitrage vous coûteras très très chère sous un compte titre et pratiquement rien sous une Assurance vie.
Et donc si vous arbitrez sous un Cpt titre, vous devrez payer les prélèvement libératoire (11%) l'année en cours, tandis que pour une assurance vie ce sera au rachat (pendant ce temps les prélèvements libératoire continu a faire des petits).
Pour la fiscalité de l'assurance vie, tout dépend de l'imposition de Monsieur, si il n'a pas de gros revenu, il prendra un imposition IR, donc il n'aura qu'a reporter les plus value sur son imposition, avec abattement 4600 si seul, et 9200 si en couple en sachant qu'il peut si il a besoin d'une grosse somme de sortir une partie par ex en décembre et après en janvier.

En fait je pense qu'on n'est pas d'accord en conclusion parce que vous voyez un placement sur long terme sans arbitrage tout en subissant l’aléa du marché. (À ce moment là je suis d'accord avec le placement sur compte titre)

Je vois pour ma part, une assurance vie gérée par une société de gestion de patrimoine qui conseillera à son client de se repositionner suivant les risques que veut prendre son client et le marché, ce qui permet, je pense, de bien meilleures rentabilités.

Cordialement
 
Pour aussi préciser,

Sur le PEA, vous voulez sortir de l'argent quand vous ne serez plus imposé (0%), vous ne pourrez plus rajouter d'argent dessus.
Sur l'assurance vie, vous le garder et continuer à mettre de l'argent, à en retirer sans être coincé.
Et pour l'abattement c'est aujourd'hui 4600 pour un célibataire et 9200 pour un couple, j'espère pour Monsieur, qu'il sera avec quelqu'un dans 8 ans et j'espère d'autre part que les plafonds auront augmenté ;)
 
Haut