Question de débutant : intérêts composés et ETF

TuccoBkh

Membre
Bonjour,

J'ai une question qui va certainement faire sourire (ou soupirer) certain(e)s mais voilà, je ne pense que je loupe un truc.

J'ai certains ETF indiciels dans mon PEA et dans mes AV et je me pose une question sur le fonctionnement des intérêts composés dans ce cadre. J'ai un horizon d'investissement de 10 ou + on va dire et je ne cherche pas à booster à mort mon épargne en faisant du trading à tout va.

J'achète des ETF tous les mois petit à petit en respectant mon plan d'épargne, mettons 500e/mois sur les différents ETF. Un ETF à réplication physique je comprends qu'il reçoit physiquement les dividendes des sous-jacents qu'il redistribue ou capitalise en fonction des ETF. Au fur et à mesure des années, je comprends que les intérêts composés s'appuient sur ces dividendes uniquement, on est bien d'accord ?

Sur les ETF à réplication synthétique, je ne sais plus trop. Y a-t-il un dividende ? s'il n'y a pas de dividende, alors pas d'effet d'intérêt composé ? le "seul" levier serait la plus-value à la revente ?

Je parle ici des ETF mais fondamentalement, mon questionnement est aussi valable sur les actions, tout simplement. Sur quel aspect des actions/ETF sont générés les intérêts composés (désolé pour la formulation un peu "foireuse" mais bon...cela a le mérite de montrer mon ignorance :)) ?

Merci d'avance pour votre patience :biggrin:
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Un ETF à réplication physique je comprends qu'il reçoit physiquement les dividendes des sous-jacents qu'il redistribue ou capitalise en fonction des ETF. Au fur et à mesure des années, je comprends que les intérêts composés s'appuient sur ces dividendes uniquement, on est bien d'accord ?
Bonsoir;

Je ne suis pas sûr de bien comprendre. Les intérêts composés, je comprends de quoi il en retourne. Mais appliquer des intérêts composés à des ETF... Là, je bloque.
S'agissant d'ETF de capitalisation, les dividendes sont réinvestis dans les actions qui composent le portefeuille, de la même manière que le fait un OPCVM de capitalisation.
A leur tour, ils deviendront producteurs de dividendes quand ceux-ci seront versés.. Et ainsi de suite.

Sur les ETF à réplication synthétique, je ne sais plus trop. Y a-t-il un dividende ? s'il n'y a pas de dividende, alors pas d'effet d'intérêt composé ? le "seul" levier serait la plus-value à la revente ?
Physiques ou synthétiques, c'est exactement la même chose en terme de dividendes : ils sont versés ou capitalisés.

Je parle ici des ETF mais fondamentalement, mon questionnement est aussi valable sur les actions, tout simplement. Sur quel aspect des actions/ETF sont générés les intérêts composés (désolé pour la formulation un peu "foireuse" mais bon...cela a le mérite de montrer mon ignorance
Pour les actions, c'est différent : Toutes distribuent... Parfois rien, mais elles sont supposées en verser.
Tout dépend aussi de la politique d'entreprise. Certaines versent de généreux dividendes, mais ne verront jamais leur cours augmenter significativement. Et d'autres ré-investissent la quasi totalité des bénéfices réalisés afin de croître. Dans ce cas là, c'est très petit dividende, mais forte croissance et donc revalorisation importante du cours de l'action.
 

TuccoBkh

Membre
Bonsoir;

Je ne suis pas sûr de bien comprendre. Les intérêts composés, je comprends de quoi il en retourne. Mais appliquer des intérêts composés à des ETF... Là, je bloque.
S'agissant d'ETF de capitalisation, les dividendes sont réinvestis dans les actions qui composent le portefeuille, de la même manière que le fait un OPCVM de capitalisation.
A leur tour, ils deviendront producteurs de dividendes quand ceux-ci seront versés.. Et ainsi de suite.


Physiques ou synthétiques, c'est exactement la même chose en terme de dividendes : ils sont versés ou capitalisés.


Pour les actions, c'est différent : Toutes distribuent... Parfois rien, mais elles sont supposées en verser.
Tout dépend aussi de la politique d'entreprise. Certaines versent de généreux dividendes, mais ne verront jamais leur cours augmenter significativement. Et d'autres ré-investissent la quasi totalité des bénéfices réalisés afin de croître. Dans ce cas là, c'est très petit dividende, mais forte croissance et donc revalorisation importante du cours de l'action.

Bon @poam5356 ça me rassure, c'était bien ce quil me semblait. Je ne voyais pas conceptuellement comment c'était possible.

La confusion vient de quelques youtubeurs etc évoquant la notion d'intérêts composés en matière de bourse, action, ETF etc... je ne comprenais plus.

En tout cas merci pour cette confirmation !!!!
 
Haut