Quelle(s) solution(s) d'investissement ?

InaMaho

Membre
Bonjour à tous !

Je viens par ici pour recueillir des conseils et avis concernant ma situation.

Mon capital est actuellement réparti sur AVs, LDD et livret A en mode « extra-sécure ».

J’ai ouvert mes AVs à la suite d’un héritage en 2014, j’avais d’ailleurs demandé conseil sur ce forum et c’est ainsi que j’ai choisi Suravenir et Linxea Zen. Tout en fonds euros.

Je regrette un peu de ne pas avoir pris plus de risque à l’époque, vous savez le fameux « ahhh si à cette époque j’avais fait cela ». Parce que sur le coup on se dit « plus tard… pas maintenant, je ne suis pas prête ».
Mais là, je suis décidée à en changer. A revoir ma façon d’investir, progressivement, à m’intéresser davantage. Parce que si ce n'est pas maintenant, ce sera jamais.

Actuellement donc, j’ai environ :
- AV Suravenir : 70k
- AV Linxea Zen : 70k
- LDD : 10k
- Livret A : 10k

J’ai 33 ans, célibataire, sans enfant, pas de RP.
J’ai un mode de vie plutôt particulier car depuis 10 ans j’ai alterné : CDI pendant quelques années - Période de chômage quelques années - Voyage 6 mois à l’étranger sans revenu - Plusieurs CDD - Re-voyage - Re-chômage, RSA ,…. Là je suis sur un CDD remplacement de 6 mois.

C’est un choix, ça me convient bien comme ça et je compte continuer.

Je ne sais pas trop ce que je ferai après mon CDD, peut-être travailler à mi-temps et faire une formation en parallèle….
Je ne suis pas fermée à trouver un CDI qui me plait et y rester quelques temps. Mais j’ai aussi des projets d’auto-entreprise, dans un premier temps en complément d’un travail salarié.

Lorsque je travaille, mon salaire est basique : environ 1500€/mois et c’est amené à rester autour de ça, que ce soit en salarié ou auto-entreprise.

Ça me va très bien, j’ai un mode de vie assez simple et minimaliste. Je peux épargner environ 400€/mois quand j’ai un revenu.

Je tiens à mes voyages. Même quand je bosse, j’aime faire un break d’au moins 2 mois en exil.

Si je rencontrais quelqu’un peut-être que j’aurai un enfant dans les années qui viennent… Peut-être pas. Dans tous les cas, mon mode de vie continuerait de ressembler à l’actuel, voyages, etc, avec sûrement un peu plus d’ancrage à un endroit.

Pour l’instant, je compte agrandir la famille avec des animaux, ça fera des bouches en plus à nourrir et à prendre soin ;)

Pour en revenir au financier, ce que j’aimerais c’est me constituer un apport de revenus supplémentaires, pour éventuellement pallier au manque de revenu lorsque je suis en voyage/au RSA/au démarrage de mon auto-entreprise et surtout faire fructifier mon épargne et avoir un revenu à la retraite ; vous imaginez bien avec ma situation « inconstante » que je ne pourrai pas compter sur la retraite….

Du coup, voilà que je me renseigne, à droite, à gauche,… Ce à quoi je pense c’est : investissement locatif 1) dans des parking, 2) des box, 3) un appart meublé à louer, éventuellement en colocation, 4) dans un local commercial (plusieurs bureaux).
Ou gestion pilotée sur mes AV en investissant sur UC etc

L’avantage d’un local commercial c’est que ça me permettrait d’y exercer mon activité libérale, et louer les autres bureaux.

Si je fais un investissement locatif ce serait à crédit, et évidemment cela sous-entend de faire évoluer ma situation actuelle, càd avoir un CDI et un revenu fixe. Ça n’est pas impossible, je ne suis fermée à rien si tel est mon nouveau projet et qu’il tient la route.
Mais ce n’est pas pour demain quoi.

Dans un premier temps, pour un tout premier pas que je pourrai faire, j’ai pensé à un truc comme Yomoni. Simple, pas prise de tête. Avant de peut-être investir en UC sur AV (j’aimerais que ce ne soit pas trop galère de s’y former et de gérer le truc, si vous avez des pistes pour que je progresse).

Autre point à préciser : je n’ai pas de lieu de vie fixe actuellement mais j’ai passé le plus clair de ma vie sur la Côte méditerranéenne et à choisir ce serait par-là que je souhaiterais m’installer (famille etc).

Je ne vous apprends rien en vous disant que l’immobilier y est très cher, et que si un jour je veux acheter une RP (ça viendra, peut-être dans les 5-10 ans), ça douille niveaux prix.

Pour du locatif, c’est idem, je ne sais pas si ça vaut le coup. Bien sûr, il y a la possibilité de faire ce que tout le monde fait : louer à étudiants de septembre à juin et louer l’été aux touristes.
Je ne sais pas si on peut s’y retrouver.

Je ne suis pas fermée à investir dans une autre zone géographique, c’est juste moins pratique j’imagine de jauger et de gérer un bien à Perpète-lès-Oies (à cœur vaillant rien d’impossible).

Voilà, je crois que j’ai fait le tour de mes réflexions actuelles. Merci de m’avoir lue, c’était long.


Que feriez-vous dans ma situation ?<

J'ai envie de me dire, dans 10 ans, que j'ai fait un choix cool 😉

Votre vécu et votre expérience sont les bienvenus 🙏
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Que feriez-vous dans ma situation ?<
difficile à dire ....chaque cas est particulier et ce que tu nous exposes sont des choix de vie .

personnellement je n'aurais pas pu vivre dans une telle incertitude mais c'est ton choix et je le respecte .

mes conseils ne te seront donc pas d'un grand secours .

la construction patrimoniale est un long cheminement dans le quel le temps est l'allié de l'investisseur mais qui nécessite une certaine " stabilité " .

mais ceci n'est que mon avis
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Que feriez-vous dans ma situation ?<
Tu es effectivement dure à suivre.

Bon, la précarité volontaire et assumée de ta situation te prive de l’invt locatif à crédit:
donc sois tu oublies, soit tu le fais en cash. Après tout tu ne dois pas être trop imposée.

nb: les parkings et box c’est un peu l’Arlésienne je trouve. Pour moi fausse bonne idée; la coloc oui mais autour de la grande bleue, il te faut un cdi et un apport en + d’une ville idéalement un peu étudiante.

Pour des revenus pendant tes « pauses », tu peux faire des rachats partiels programmés juste le temps de tes « creux».

Sinon pour ne + perdre 10 autres années, je t’invites à dynamiser une partie de tes AV en fds € => UC actions : 20 à 30% ?
Voire plus encore 🤔 ?
Une seule chose est sûre: le faire par petites touches de 500 ou 1000€ et sur une durée de 18 mois, pour lisser les fluctuations des marchés.
=> prends le fonds UC action Comgest Monde ou Growth, pour ce faire, et tout ira bien.

Voilà. Tu as parfaitement raison de profiter de la vie et de faire ce que tu veux.
 

InaMaho

Membre
Merci pour vos réponses ! Effectivement, ma situation n'est pas des plus "idéales" mais c'est ainsi qu'elle a été, jusque là en tout cas. Tout évolue ;)


Bon, la précarité volontaire et assumée de ta situation te prive de l’invt locatif à crédit:
donc sois tu oublies, soit tu le fais en cash. Après tout tu ne dois pas être trop imposée.

Oui, en effet, pour l'instant. Après, je peux trouver un CDI et profiter de ce créneau pour faire un emprunt. C'est une idée qui me botte en tout cas !


nb: les parkings et box c’est un peu l’Arlésienne je trouve. Pour moi fausse bonne idée; la coloc oui mais autour de la grande bleue, il te faut un cdi et un apport en + d’une ville idéalement un peu étudiante.

Que veux-tu dire par "c'est un peu l'Arlésienne" ? Cela ne permet-il pas d'avoir de se constituer un capital tout en ayant peu de désavantages par rapport à un investissement locatif dans un logement (entretien notamment, moins de difficulté en cas d'impayés, etc) ?

Pour la coloc en effet, cela semble optimiste pour l'instant.
Quid d'un studio loué à l'année à un étudiant et mis en airbnb l'été ? J'aimerais me renseigner sur cette option pour voir si ça vaut le coup mais je ne sais pas comment obtenir les informations sur la demande, le rendement,... Niveau ville, je pense à Toulon ou Nice, qui sont étudiantes toutes les deux.


Sinon pour ne + perdre 10 autres années, je t’invites à dynamiser une partie de tes AV en fds € => UC actions : 20 à 30% ?
Voire plus encore 🤔 ?
Une seule chose est sûre: le faire par petites touches de 500 ou 1000€ et sur une durée de 18 mois, pour lisser les fluctuations des marchés.
=> prends le fonds UC action Comgest Monde ou Growth, pour ce faire, et tout ira bien.

Merci pour ces conseils. Je ne m'y connais pas encore avec ces histoires de fonds. Cela se gère facilement ?
J'imagine qu'il faut sécuriser les fonds au fur et à mesure... Et savoir comme réagir en fonction de l'évolution du cours du marché.
Cela s'apprend assez bien ?

J'ai pensé aussi également à un robot-advisor comme Yomoni, certes plus de frais mais ce serait une autre solution en plus. A essayer peut-être. Via les robots advisors, la stratégie est la même (investissement progressif sur la durée pour lisser les fluctuations) ?
 

Pikaoups

Contributeur
mis en airbnb l'été

La location touristique type AirBnb, nécessite quand même de la disponibilité (entrée/sortie des locataires chaque semaine, rapide état des lieux, ménage, changement de consommables, petites réparations...), pas forcément compatible avec la vie sans attache que vous décrivez.

Cela ne permet-il pas d'avoir de se constituer un capital tout en ayant peu de désavantages par rapport à un investissement locatif dans un logement (entretien notamment, moins de difficulté en cas d'impayés, etc) ?

Certains ont fait des super affaires sur les parkings il y a 15 ou 20 ans, depuis c'est un "filon" qui est super connu et les bonnes affaires se font plus rares. Dans ma ville (mais chaque ville est différente), le rendement que l'on peut espérer ne dépasse pas les 5% bruts, autant dire que cela ne présent que peu d'intérêt. Pour une même somme cela permet une diversification (ex : 100 000 Euros = 1 appartement = 6 ou 7 parkings), mais plus de biens c'est aussi plus de travail (vérifier les encaissements de 6 ou 7 locataires, relancer les retardataires, gérer les entrées/sorties...). Rien d'impossible, mais une fois encore cela paraît difficilement compatible avec le mode de vie Bohème que vous décrivez.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Cela ne permet-il pas d'avoir de se constituer un capital tout en ayant peu de désavantages par rapport à un investissement locatif dans un logement (entretien notamment, moins de difficulté en cas d'impayés, etc) ?
Si mais ça eût payé comme disait l’autre.

Quid d'un studio loué à l'année à un étudiant et mis en airbnb l'été ?
Je sais que ça se fait mais bonjour la sécurité juridique: c’est illégal. Donc pas vu pas pris. Notamment si ça arrange tout le monde. Le jour où un étudiant veut rester et te menace => finie la p’tite auto ...
Note que d’ailleurs, ça tranche avec la sécurité que tu vantes dans les parkings 😉

La location touristique type AirBnb, nécessite quand même de la disponibilité (entrée/sortie des locataires chaque semaine, rapide état des lieux, ménage, changement de consommables, petites réparations...), pas forcément compatible avec la vie sans attache que vous décrivez.
Certes oui.
Sauf que tous ceux qui font ça (la plupart) s’adjoignent les services très efficaces de gens payés pour le ménage et la conciergerie.
C’est déductible et ça offre la tranquillité quand on a trouvé des gens fiables, qu’il ne faut pas hésiter à payer correctement.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Certains ont fait des super affaires sur les parkings il y a 15 ou 20 ans, depuis c'est un "filon" qui est super connu et les bonnes affaires se font plus rares. Dans ma ville (mais chaque ville est différente), le rendement que l'on peut espérer ne dépasse pas les 5% bruts, autant dire que cela ne présent que peu d'intérêt. Pour une même somme cela permet une diversification (ex : 100 000 Euros = 1 appartement = 6 ou 7 parkings), mais plus de biens c'est aussi plus de travail (vérifier les encaissements de 6 ou 7 locataires, relancer les retardataires, gérer les entrées/sorties...). Rien d'impossible, mais une fois encore cela paraît difficilement compatible avec le mode de vie Bohème que vous décrivez
Je plussoye la 1ière partie.
Conciergerie et sous-traitance pour le reste: ne surtout pas s’em..... à le faire soi-même !

La tranquillité: ça n’a pas de prix.
 

InaMaho

Membre
Oui, c'est vrai que c'est encore mieux de sous-traiter. Je ne savais pas que la majorité s'y prenait ainsi mais maintenant que vous le dites, oui, ça tombe sous le sens...

Et je ne savais pas que cette pratique location étudiant à l'année/location estivale était illégale ! Surtout que ce genre d'annonce abonde sur les sites type leboncoin et c'est très clairement affiché.

Après, ce qui pourrait être pas mal je pense c'est de partir sur un emprunt avec un remboursement basé sur un loyer basique à l'année. Ainsi le loyer supplémentaire dégagé par une location estivale éventuelle serait du surplus (et moins d'embêtement et de pression si un locataire veut rester ; si pas envie de louer en estivalparfois, etc...).

J'en suis à une étape très première de réflexion pour l'instant, vous l'aurez compris. Mais ça commence comme ça 😉 C'est un projet que je me vois bien mettre en œuvre dans les années à venir, sous réserve d'adapter ma situation pour que cela soit possible bien sûr.
 

titif0u

Contributeur régulier
Je sais que ça se fait mais bonjour la sécurité juridique: c’est illégal. Donc pas vu pas pris. Notamment si ça arrange tout le monde. Le jour où un étudiant veut rester et te menace => finie la p’tite auto

Il existe des "baux étudiants" de 9 mois.... sans tacite reconduction. A condition donc de bien caler sa location et de louer en sept, je ne vois pas le soucis.

En tout cas @InaMaho, je trouve ton parcours de vie interessant, original et inspirant. J'ai une grande envie de souplesse, de voyage et d"imprévue également. Et je veux voyager avant de me stabiliser et d'avoir une vie de couple / familiale. Cependant j'ai vu ca à l'envers, j'ai trouvé des boulots un peu stable, et j'investis avant, comme ca même si je me restreins un peu ajd et que c'est frustrant de ne pas partir, je me rattraperais dans un an ou deux.

J'aurais tendance à te conseiller.... pour te constituer des revenus complémentaires: soit investissement locatif à l'année mais simple et stable, donc plutôt un 2/3p en nue (ou meublé) que tu loues au même locataire plusieurs années = bcp moins d’emmerdes. Y'a aussi les SCPI tout simplement.

Pour le rendement tu le cherches avec ton épargne. Tu fais AV + Bourse. Tu peux aussi "mélanger" les stratégies, tu peux prendre des actions à dividendes dans la Bourse et ca peut faire office de renenus complémentaires (instables) tout en profitant du dynamisme de la bourse. Bref, diversifie tes stratégies mais franchement déjà rien qu'avec ton épargne tas de quoi de faire 400 e / mois de revenus complémentaire + placer une partie sur des supports dynamiques.
 

InaMaho

Membre
@titif0u , en effet ce sont des choix, et surtout la vie qui fait que... Ce sera parfait dans ce sens là aussi 👍

En effet, comme tu le dis, plus j'y pense et plus l'idée d'un logement à louer en estival me semble galère.


Y'a aussi les SCPI tout simplement.

J'en ai déjà entendu parler, ça a l'air intéressant en effet, d'autant plus que c'est finançable à crédit.
Niveau sécurité et rendement sur le long terme (environ 20 ans), ça s'équivaut avec l'investissement locatif ?

Comme beaucoup je crois, j'ai tendance naturellement à préférer l'inv locatif ; plus concret, moins fictif. Je me pose des questions quant à la revente des parts également.


mais franchement déjà rien qu'avec ton épargne tas de quoi de faire 400 e / mois de revenus complémentaire + placer une partie sur des supports dynamiques.

Tu veux dire que je peux faire 400e de revenus complémentaires avec rendement AV ?
+ reste en Bourse (c'est ça que tu appelles support dynamique ?)

Ma question c'est où me renseigner pour faire les choses bien, faire les "bons" placement, sachant que je pars de quasi zéro ? Quand je vous lis, c'est presque du chinois pour moi (bon à force de lire le forum, ça commence un peu à rentrer , UN PEU , lol).

Je me sens un peu démunie sur où et comment me renseigner sur quoi faire exactement.
 
Haut