Quand les transmissions s'invitent dans la campagne électorale

paal

Top contributeur
Je viens de regarder mon émission quotidienne (C dans l'Air sur France5) et le sujet du jour tournait autour des successions et autres formes de transmissions que sont les donations et autres assurances-vie, pour gratifier des non parents directs (exclusivité de la relation parents / enfants)

Un peu déçu que parmi les intervenants, ces derniers n'abordent pas de solutions pratiques, mais l'impact aura été assez centrée sur les programmes des candidats à l'élection présidentielle .....

Vaste sujet qui devrait en intéresser quelques uns d'entre nous ...
 

paal

Top contributeur
absolument pas .....
si tu veux mon avis ce sujet sera oublié des que le futur président sera élu ......
C'est l'avis du modérateur en chef, mais cet avis se trouve-t-il aussi partagé que cela ?

Car selon le candidat élu, il est plus que probable qu'il entendra mettre en oeuvre ce pan de programme ....
 

paal

Top contributeur
Sauf si Jean-Luc est le futur président🤣
Attendons tout de même les résultats du premier tour ....

Ce qui n'empêche pas d'étudier les propositions des candidats ; j'ai noté que Valérie souhaitait raccourcir le délai de 15 années, pour le porter à 6 ans, pour accélérer la fréquence des donations (à considérer comme des successions anticipées)

Quand à Jean-Luc, au dessus de 12 Millions, il suggère de tout prendre ; cela risque de créer du chahut chez les nantis, et probablement faire croître les demandes d'avis auprès des cabinets de délocalisation financière, puis de délocalisation tout court, pour celles et ceux qui pourraient retenir ce type de solution.
 

Tornado05

Contributeur régulier
Attendons tout de même les résultats du premier tour ....

Ce qui n'empêche pas d'étudier les propositions des candidats ; j'ai noté que Valérie souhaitait raccourcir le délai de 15 années, pour le porter à 6 ans, pour accélérer la fréquence des donations (à considérer comme des successions anticipées)

Quand à Jean-Luc, au dessus de 12 Millions, il suggère de tout prendre ; cela risque de créer du chahut chez les nantis, et probablement faire croître les demandes d'avis auprès des cabinets de délocalisation financière, puis de délocalisation tout court, pour celles et ceux qui pourraient retenir ce type de solution.
Raccourcir les délais ok mais si c’est pour raccourcir le montant comme ça a déjà été fait… il faut voir si les montants seront identiques ou pas car pour le moment j’ai juste entendu parler de raccourcissement du délai.
 

paal

Top contributeur
Raccourcir les délais ok mais si c’est pour raccourcir le montant comme ça a déjà été fait… il faut voir si les montants seront identiques ou pas car pour le moment j’ai juste entendu parler de raccourcissement du délai.
Oui, bonne remarque, mais si le montant se trouve raccourci à due proportion, cela pourrait équivaloir à un quasi statut co ; peut-être même solution qui ne vivrait que durant un quinquennat ....
 

moietmoi

Top contributeur
puis de délocalisation tout court, pour celles et ceux qui pourraient retenir ce type de solution.
oui, enfin le nombre d'héritiers qui héritent de plus de 12 millions, il ne doit y en avoir beaucoup sur le forum..
Alors que sa proposition de parrainage social, qui permet de bénéficier des droits de succession parents/enfants envers n'importe qui ( aujourd'hui 60%) moyennant un devoir d'assistance équivalent à parent/enfant en cas de besoin me semble intéressante à creuser.
Oui ce sujet serait intéressant, comme beaucoup d'autres. La crise sanitaire laissera t elle la place aux idées ?
 
Haut