Projets robien...

cjourdain

Nouveau membre
Bonjour,
Je viens de rejoindre ce forum, et force est de constater que beaucoup de personnes semblent réticentes à mettre en place des projets de type robien... EN fait, je travail pour un cabinet indépendant de defiscalisation ( pas de pub ce n'est pas la peine!!!), et je rencontre bien souvent des personnes comme vous... Je tiens juste à préciser quelques éléments : bien souvent, les projets présenté en loi robien font partis de résidence dont 70% sera mise en vente directement... donc 30% des appartemments sont des projets robien: dans ce cas comment pensez-vous que les appartemments puissent etre sur-estimés, mal construits ou autres? la démarche de construction reste la meme, seul la finalité change!
Pour ce qui est, d'une baisse de l'immobilier, cessons les "on dit" pour nous interreser à de vrai conclusion : oui l'immobilier est dans une période d'expansion.... mais il y a dix ans c'était deja le cas....la seul qui change aujourd'hui??? les taux d'interets: ceux-ci sont devenus beaucoup plus stables du fait de l'augmentation de la zone considérée, et de plus la BCE n'a qu'une seule mission : lutter contre l'inflation et ne va surement pas remonter ces taux pour favoriser la consommation de tel ou tel pays....

Voila j'attend vos réactions!
 

Fred

(ancien taulier)
bien souvent, les projets présenté en loi robien font partis de résidence dont 70% sera mise en vente directement
oui, mais pas toujours. Il y a des immeubles constitués à 100% de robien...et on parle même, dans certains cas, de difficultés de mise en location (habitudes locatives locales non respectées ; loyer élevé ; offre surabondante). Donc il faut acheter un logement et non pas une réduction d'impôts.

et de plus la BCE n'a qu'une seule mission : lutter contre l'inflation et ne va surement pas remonter ces taux pour favoriser la consommation de tel ou tel pays....
C'est un pronostic... mais il faut rester prudent. Le problème ne se pose pas si le logement est conservé sur une longue période. Par contre, prévoir de vendre dans neuf ans, c'est parier que les taux seront toujours aussi bas (et les prix aussi haut) c'est oublier notre passé récent : leur niveau d'il y a cinq ans...

Fred
 
Haut