Prêter à une sélection de petites et moyennes entreprises françaises...

mvhrb888

Contributeur régulier
Quelques infos sur le projet de St Tropez chez Clubfunding :
Montant recherché : 2,5 M€
Taux : 10,0%
Durée : 24 mois
Marge nette = 21% du chiffre d’affaire TTC
Groupe City-Mall fondé en 2010
Apport d’une partie des fonds propres sur une opération de marchand de biens.
Il s’agit de l’achat d’un immeuble et de sa revente en deux lots : un lot d’habitation et un lot commercial.
Fait remarquable, le montant minimum d’investissement est de 2000 €, alors que le minimum habituel chez Clubfunding est 500 € (normal vu le montant recherché?)
Si j’ai bien compris, le taux de pré-commercialisation est de 0 %
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Je leur ai fait la remarque dès réception du pdf :
minimum d'investissement : 2000€ alors qu'il y avait 500€ sur le site.
Du coup, il sont mis le minimum à 1000€ sur le site.... Comprendra qui pourra!
Marge : 21% -> +2
Préco : 0 (si j'ai bien compris) -> -5
Age boite : 2010 -> -2
Département : 83 -> +1
Ville : St-Tropez -> +1
Durée : 24 mois -> -0,5
Taux : 10% -> 0
Capital social : 1 000,00 € -> -3
Ratio d'endettement : 41M€/14M€ = 2,92 -> -0,5
--------------------------------------------------------
Total -7
Je passe!!

Pas vu le coup de pas de coupon mensuel!
 

mvhrb888

Contributeur régulier
Ouah ! Ça s'est enrichi prodigieusement !
Poam et Tomas, est-ce que le critère des coupons mensuels vs in fine vous paraît important ?
Les coupons mensuels ça fait un peu plus sérieux, non ?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Je ne connais que ClubFunding qui verse des coupons.
Perso, je ne vois pas ce qu'il y aurait de plus sérieux dans un cas plus que dans l'autre.
 

Tomas466

Contributeur régulier
Ça relance le débat du "ce qui est pris n'est plus à prendre"...

Au-delà des projets, de leur localisation et de leurs qualités, le principal problème de toutes ces plateformes de crowdfunding est qu'elle n'alignent pas forcément leurs intérêts avec ceux des investisseurs. Si la plateforme se rémunère lorsque la collecte est finalisée (ce qui semble être le cas pour celles que je pratique), et non pas lorsque le projet aboutit et que les investissements sont correctement remboursés, alors elle ne supporte aucun vrai risque. Il lui suffit d'aligner les projets les uns derrière les autres, et donc les collectes, en étant plus ou moins sérieuse dans la sélection, et elle développe son chiffre d'affaires sans risque majeur. Les éventuelles pertes ne sont pas pour elle, malgré tout le soin qu'elle aura pris à mener correctement le dispositif contractuel.

Il n'y a guère que Lymo qui, en tant que promoteur, est clairement dans la même barque que ses investisseurs : si le projet ne rencontre pas le succès escompté, les deux parties sont pénalisées. L'approche est rare.

Le versement d'un coupon mensuel peut donc (très légèrement) atténuer le risque en étant au moins certain de percevoir les intérêts au mois le mois. Ça reste très maigre dans la mesure où, par définition, le coupon mensuel d'un investissement reste peu élevé (7,50 euros bruts dans le cas d'une participation de 1000 euros à 9% annuels)... mais c'est déjà ça de pris !
 

Tomas466

Contributeur régulier
Je complète mon précédent message en citant les dirigeants de ClubFunding s'exprimant dans leur rapport semestriel du S1 2018 :
(...) Sur les projets ayant une maturité supérieure à 24 mois, notre rémunération est maintenant cantonnée dans un « compte séquestre ClubFunding » jusqu’au débouclage de l’opération financée. Et ClubFunding est la première et l’unique plateforme a porter cette initiative. (...)
C'est une disposition qui va dans le sens d'un plus grand alignement des intérêts de la plateforme avec ceux des investisseurs, et il faut s'en féliciter. Mais on peut se demander pourquoi avoir retenu un critère de maturité et pourquoi l'avoir fixé arbitrairement à 24 mois. Par exemple, les 4 projets présentés sur la page principale sont tous d'une durée inférieure ou égale à 24 mois, y compris le dernier à 2,5 M€, ils ne sont donc pas concernés ! D'après les statistiques accessibles, et sur une centaine de projets financés depuis la création de la plateforme, seuls 11 auraient été impactés par cette disposition si elle avait été décidée à l'origine. On sent bien qu'on est au cœur d'un sujet sensible, qui nécessite un engagement plus marqué de la part de la plateforme en direction de ses prêteurs, en particulier pour les rassurer... mais la disposition retenue me semble pour l'instant davantage relever de la communication qu'être une réelle prise de risque. Rien d'étonnant puisque ce sont les (uniques) recettes de la plateforme qui sont directement en jeu, à savoir 5% à 7% du montant collecté de chaque projet. A-t-elle seulement été appliquée une fois ?

Pour info, le projet à Saint-Tropez a reçu un peu plus de la moitié de la somme souhaitée (54%, soit 1,35 M€ précisément) en 15 minutes. On est à 60% en 45 minutes.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Waouh, incroyable : 60% placés en 45' à l'instant : c'est de la folie douce.
Les concurrents vont faire grise mine. A 900 millions, le dernier projet de Wiseed est resté 1 mois en ligne, et je ne suis pas sûr que la somme totale soit partie.
 

Tomas466

Contributeur régulier
White Pearl d'Homunity doit être aux environs de 1,5 M€ (base de 380 investisseurs prêtant 4000 euros en moyenne par projet selon les stats du site) et c'est ouvert depuis une semaine...
 
Haut