Pret immobilier et démission future

Rozece

Membre
Lol... chaque région ses manies linguistiques :cool:
Bonjour,
Votre retour d'expérience m'intéresse fortement car je suis dans une situation similaire.
Depuis la signature de notre contrat de prêt, ma concubine va se mettre en disponibilité (elle a toujours son statut de fonctionnaire publique mais sans revenus) pour un projet personnel. Idem il n'y a pas de sujet de faisabilité de remboursement de nos mensualités car j'ai un bon salaire mais concrètement le taux d'endettement de 33% serait dépassé.
Je vais préaviser ma banque de ce changement de situation mais est ce que la banque peut remettre en cause le contrat et concrètement nous obliger à vendre le bien?
Qu'avez vous fait finalement ? Merci
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Je vais préaviser ma banque de ce changement de situation
C'est une dénarche honnête qui doit être saluée.
mais est ce que la banque peut remettre en cause le contrat et concrètement nous obliger à vendre le bien?
Une banque, ni qui que ce soit, ne peut obliger quelqu'un à conserver pour toujours son emploi actuel.

Mais il s'agit là de savoir s'il y a eu ou non préméditation et, donc, manœuvre/réticence dolosive au moment de l'instruction du dossier de crédit.....ce qui, notons le, ne semblerait pas cohérent avec la démarche que vous envisagez ci-dessus.

Donc si votre contrat de prêt a été signé il y a longtemps et, à fortiori, sans cette manœuvre/réticence dolosive vous n'avez rien à craindre à priori; en particulier si vous honorez ponctuellement vos échéances.

Bien entendu il en serait autrement si vous étiez défaillants et ladite éventuelle manœuvre/réticence dolosive serait un facteur très aggravant de votre situation.

Cdt
 
Haut