Pourquoi les SCPI de bureaux n'ont pas baissé ?

skouk

Membre
Quand on voit le marché des bureaux à Paris et la défense,
je ne comprends pas que les SCPI de Bureaux n'aient pas baissé leur valeur.

Exemple : https://www.defense-92.fr/immobilie...-de-la-defense-ne-sen-tire-pas-trop-mal-70120
Les loyers baissent : "loyers (et des mesures d’accompagnement) sera décisif pour se différencier de la concurrence "...
Et le taux de vacances augmente : "le taux de vacance du quartier d’affaires pourrait tangenter les 18 % à 20 % d’ici la fin de l’année 2021 "
Comment cela peut-être possible ?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Et le taux de vacances augmente : "le taux de vacance du quartier d’affaires pourrait tangenter les 18 % à 20 % d’ici la fin de l’année 2021 "
Comment cela peut-être possible ?
Bonjour,
L'article que vous mettez en lien est plutôt positif, et même très positif, pour l'immobilier de bureaux, au moins à la Défense, objet de l'article.
Et vous, vous n'avez retenu que la toute dernière phrase sur le taux de vacance qui pourrait atteindre les 20% à la fin de l'année!
Un taux élevé qui trouve son explication, non pas dans la crise covid, mais dans la livraison de nouvelles tours.
Ce sont 6 ou 7 tours qui arrivent sur le marché en même temps, à un moment qui n'est sans doute pas le meilleur moment pour le faire.
Evidemment, les promoteurs ne pouvaient pas le prévoir quand les constructions ont commencé!
Unibail-Rodamco, une foncière spécialisée dans les centres commerciaux, qui devait emménager dans l'une de ces nouvelles tours, la tour Trinity, ne le fait pas, ou a reporté son déménagement.
Malgré tout, je lis dans l'article qu'il y a aussi une arrivée à La Défense de nouvelles entreprises, comme Worldline ou Fujitsu.
Je trouve que les SCPI s'en sortent plus que bien, et que, comme pour les marchés boursiers, la catastrophe annoncée par beaucoup n'a pas eu lieu.
Certes, elles ont des réserves, le RAN, qui est là pour absorber les problèmes ponctuels. Il y a aussi la durée des baux commerciaux qui est longue. Ce qui lisse un problème comme celui créé par le covid.
Au final, je pense que les SCPI vont sortir grandies de cet épisode covid... S'il ne dure pas 10 ans!!
 
Dernière modification:

Serge B

Contributeur
Il y a de multiples raisons Poam de penser ainsi….Au delà des effets de manche mediatiques, le recours au télétravail sera très insuffisant pour provoquer un recul important des surfaces occupées, ne serait ce que parce il faudra toujours garder un espace même plus réduit au télétravailleur, que les espaces de réunion vont augmenter, et que mûrissent en ce moment des évolutions réglementaires sur les surfaces par travailleur.
Ajoutons à cela les effets non encore mesurés du « Décret tertiaire » sur l’évolution des consos énergétiques qui va entraîner (peut être) un abandon ou une Re qualification des surfaces les plus anciennes.

Mais rien n’est éternel )
 

skouk

Membre
En y regardant de plus près, sur le reste de l'Ile de France et Paris intramuros, vous avez raison l'impact semble beaucoup moins important.
Taux de vacances de 7,3%
et loyers qui se sont stabilisés "On note, de nouveau, peu de changements sur les valeurs locatives d’un trimestre à l’autre".
Si cela reste comme cela, c'est possible que la baisse des investissements (moins de nouvelles tours, campus, reports de projets,...) compense progressivement à terme la baisse de la demande liée aux nouveaux usages.

J'avais envie d'investir en SCPI pour augmenter mes rendements mais pour rester prudent je vais quand même attendre 2 ou 3 ans que cela se stabilise sur la partie bureaux.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
J'avais envie d'investir en SCPI pour augmenter mes rendements mais pour rester prudent je vais quand même attendre 2 ou 3 ans que cela se stabilise sur la partie bureaux.
sinon il existe des SCPI spécialisées dans les murs de cliniques , de crèches , d'EHPAD . il y a aussi des SCPI étrangères ou des SCPI d'habitation .
 

skouk

Membre
yes, j'en ai acheté un peu. SCPI santé + 1 SCPI européenne créé en 2020 (moins d'immeubles donc à priori pourra acheter un % élevé en bas de cycle).
Les bureaux FR, j'attendrai 2023-2024 (sûrement à crédit)
 
Dernière modification:

Dwayne72

Contributeur
yes, j'en ai acheté un peu. SCPI santé + 1 SCPI européenne créé en 2020 (moins d'immeubles donc à priori pourra acheter un % élevé en bas de cycle).
Les bureaux FR, j'attendrai 2023-2024 (sûrement à crédit)
L'immobilier n'est pas en bas de cycle.
 

skouk

Membre
oui, on était totalement en haut de cycle de l'immobilier de bureau en 2019.
Et potentiellement en retournement (ou pas) dans les prochaines années.

En achetant des parts d'une SCPI de bureau récente européenne (en très petit volume pour l'instant) :
- si le marché immobilier de bureau corrige (-15% ?) : j'espère que les acquisitions futures de la SCPI se feront à bon compte.
- sinon, cela ne change rien versus l'achat de SCPI plus ancienne.
 

Dwayne72

Contributeur
oui, on était totalement en haut de cycle de l'immobilier de bureau en 2019.
Et potentiellement en retournement (ou pas) dans les prochaines années.

En achetant des parts d'une SCPI de bureau récente européenne (en très petit volume pour l'instant) :
- si le marché immobilier de bureau corrige (-15% ?) : j'espère que les acquisitions futures de la SCPI se feront à bon compte.
- sinon, cela ne change rien versus l'achat de SCPI plus ancienne.
Raisonnement dangereux. Les vieilles scpi ont des immeubles achetés peu chers et pas entièrement réévalués. La preuve lors des cessions où elles font de fortes plus values.
 
Haut