Poam : Le point sur mes portefeuilles boursiers.

Theblueline

Contributeur régulier
Dans le secteur automobile : que pensez-vous de Valéo à MT ? j'ai un PRU à 37 et je me tâte pour renforcer au taux actuel dans un objectif MT voire LT de 38 €.
Euhhhhh 1€ de différence entre votre PRU et votre objectif à LT ?

Soit j'ai pas compris soit y a une petite erreur non ?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour Poam,
Bonjour Chrissie,
Content de vous lire de temps en temps!

Vous pensez donc que "les soldes" vont continuer dans les semaines qui arrivent ?
Je ne sais pas.. Personne ne peut le dire, d'ailleurs!
Il y a un faisceau d'indices concordants qui doivent inciter à maintenir des liquidités pour profiter d'éventuelles soldes.
Ce qui ne veut pas dire qu'elles vont arriver.


j'ai quelques lignes LT que je voudrais continuer à renforcer (par exemple Air Liquide et Sartorius ainsi que L'Oréal et LMVH)
Sartorius et l'Oréal : L'une et l'autre devraient continuer à performer. Les résultats de Sartorius sont pour cette semaine. J'ai dans l'idée qu'ils vont encore surprendre!

LVMH est un peu coincé avec les Chinois entre une dictature qui entend redistribuer les richesses du pays entre les classes sociales, et une économie qui fait un atterrissage dans la douleur.
Il y a un gap (13 avril 2021) à combler à 596,8€.
Tout excès baissier à, ou sous, 600€ sera une belle occasion d'acheter ou de renforcer sur le titre.

Air Liquide ne fait rien, ou pas grand chose, depuis 18 mois.
Le titre est monté bien au delà de son niveau habituel de valorisation dont le PER moyen sur la quinzaine d'années passées se situe à 21x (presque 26x actuellement).
Ce n'est pas vraiment dans les habitude de la boite dont la progression du titre suit comme son ombre la croissance très régulière de la société.
Hypothèse personnelle : Les flux de capitaux en mal de rentabilité sont venus sur un titre très sécuritaire comme l'est Air Liquide. Ce qui a poussé les cours à la hausse.
Depuis, et au fil des rotations sectorielles, les flux repartent vers des supports plus rémunérateurs.
Ce qui entraine une consolidation du titre.
La bonne nouvelle c'est que le PER 2022 est attendu à 23,5x et celui de 2023 à 21,7x.
On va bientôt revenir aux fondamentaux et les cours vont pouvoir de nouveau suivre la croissance de la boite.


et j'attends des bons niveaux pour le faire. Evidemment c'est toujours difficile de savoir quels sont les "bon niveaux"
Y'a pas de bon niveau! Quand arrêterez-vous de vouloir toujours attendre le 1/10ème d'€ de baisse supplémentaire pour capter le point le plus bas?
Tout dépend de quoi on parle!
Des titres spéculatifs, sur lesquels des rumeurs planent : Oui, on peut essayer de chercher à trouver un bon niveau.
C'est compliqué et chronophage parce qu'il faut suivre à jour le jour l'actu des titres.
Sur des valeurs de croissance comme celles que vous citez... Le cours de bourse reflète l'activité de la boite.
Si on croit en cette activité, on achète.
Il reste l'impondérable, comme la pandémie par exemple et le krach de 2020. C'est là qu'il faut avoir quelques munitions pour renforcer les belles valeurs alors que le cours est massacré.

Investir dans les "montées", ce n'est pas trop mon truc, je préfère investir sur les supports MT, disons. Mais bon, il faut une part de chance...
Pourtant, le trend following est bien peut-être bien la stratégie la plus profitable de toutes.

Dans votre tableau (portefeuille), la colonne "cours" : est-ce le cours au moment où vous publiez le tableau ou votre PRU ?
Cours, c'est le dernier cours du titre.
Tout ce qui s'affiche dans le tableau est automatiquement mis à jour.
Un PRU, je devrais le calculer et l'actualiser si nécessaire avant publication.
Les anciennes lignes doivent avoir les meilleurs PRU, alors que les lignes récentes peuvent être perdantes. C'est tout à fait normal, et ça n'apporte rien au lecteur. Donc? Je m'évite ce supplément de travail.
Pour votre culture générale, et pour mes plus grosses lignes, quelques PRU :
Air Liquide à 60€ (142€ ce jour)
Hermès à 805€ (1284€)
Sartorius à 214€ (471€)
Alfen à 29€ (102€)
Interroll à 3200CHF (4470CHF)
LVMH à 450€ (651€)

Et que veut dire (dernière colonne) "capi (mds)"? je suppose que c'est capitalisation en "mds" mais que veut dire "mds" ?
Capi = capitalisation boursière du titre avec sa valeur en Mds, ou, comme l'a écrit @CharlyBgood : la capi en milliards exprimée dans la monnaie locale (€, $, NOK, CHF, etc).
La donnée m'est utile, tout comme le petit graphique mensuel de chaque titre qui me permet de voir la parcours de chaque titre d'un seul coup d'oeil.


Pensez-vous que commencer à investir dans Crédit Agricole au cours actuel est une bonne entrée ?
Je voudrais investir sur une bancaire mais je ne sais pas laquelle... et comme CA est ma banque, ça m'influence Lol
Je pense que l'on peut toujours investir sur les bancaires.
SG semble avoir le meilleur potentiel. Pour les 2 autres, BNP et CA : pas d'avis particulier sur l'une ou l'autre (j'ai les 2 en portefeuille).
Dans le secteur automobile : que pensez-vous de Valéo à MT ? j'ai un PRU à 37 et je me tâte pour renforcer au taux actuel dans un objectif MT voire LT de 38 €. Si le secteur et les cycliques remontent l'année prochaine, par exemple, ça pourrait le faire... votre ressenti ?
Mon ressenti est que le secteur est plutôt plombé à cause des pénuries et que les hedge funds augmentent assez régulièrement leurs positions sur Valeo (ainsi que sur Renault, McPhy, Neoen pour n'en citer que quelques-uns).
Il me reste une petite ligne sur Valeo (PRU 30€). je la laisse prendre racine en attendant des temps meilleurs pour le secteur.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour Poam,
Bonjour Chrissie,
Content de vous lire!

Vous pensez donc que "les soldes" vont continuer dans les semaines qui arrivent ?
Je ne sais pas.. Personne ne peut le dire, d'ailleurs!
Il y a un faisceau d'indices concordants qui doivent inciter à maintenir des liquidités pour profiter d'éventuelles soldes.
Ce qui ne veut pas dire qu'elles vont arriver.


j'ai quelques lignes LT que je voudrais continuer à renforcer (par exemple Air Liquide et Sartorius ainsi que L'Oréal et LMVH)
Sartorius et l'Oréal : L'une et l'autre devraient continuer à performer. Les résultats de Sartorius sont pour cette semaine. J'ai dans l'idée qu'ils vont encore surprendre!

LVMH est un peu coincé avec les Chinois entre une dictature qui entend redistribuer les richesses du pays entre les classes sociales, et une économie qui fait un atterrissage dans la douleur.
Il y a un gap (13 avril 2021) à combler à 596,8€.
Tout excès baissier à, ou sous, 600€ sera une belle occasion d'acheter ou de renforcer sur le titre.

Air Liquide ne fait rien, ou pas grand chose, depuis 18 mois.
Le titre est monté bien au delà de son niveau habituel de valorisation dont le PER moyen sur la quinzaine d'années passées se situe à 21x (presque 26x actuellement).
Ce n'est pas vraiment dans les habitude de la boite dont la progression du titre suit comme son ombre la croissance très régulière de la société.
Hypothèse personnelle : Les flux de capitaux en mal de rentabilité sont venus sur un titre très sécuritaire comme l'est Air Liquide. Ce qui a poussé les cours à la hausse.
Depuis, et au fil des rotations sectorielles, les flux repartent vers des supports plus rémunérateurs.
Ce qui entraine une consolidation du titre.
La bonne nouvelle c'est que le PER 2022 est attendu à 23,5x et celui de 2023 à 21,7x.
On va bientôt revenir aux fondamentaux et les cours vont pouvoir de nouveau suivre la croissance de la boite.


et j'attends des bons niveaux pour le faire. Evidemment c'est toujours difficile de savoir quels sont les "bon niveaux"
Y'a pas de bon niveau! Quand arrêterez-vous de vouloir toujours attendre le 1/10ème d'€ de baisse supplémentaire pour capter le point le plus bas?
Tout dépend de quoi on parle!
Des titres spéculatifs, sur lesquels des rumeurs planent : Oui, on peut essayer de chercher à trouver un bon niveau.
C'est compliqué et chronophage parce qu'il faut suivre à jour le jour l'actu des titres.
Sur des valeurs de croissance comme celles que vous citez... Le cours de bourse reflète l'activité de la boite.
Si on croit en cette activité, on achète.
Il reste l'impondérable, comme la pandémie par exemple et le krach de 2020. C'est là qu'il faut avoir quelques munitions pour renforcer les belles valeurs alors que le cours est massacré.

Investir dans les "montées", ce n'est pas trop mon truc, je préfère investir sur les supports MT, disons. Mais bon, il faut une part de chance...
Pourtant, le trend following est bien peut-être bien la stratégie la plus profitable de toutes.

Dans votre tableau (portefeuille), la colonne "cours" : est-ce le cours au moment où vous publiez le tableau ou votre PRU ?
Cours, c'est le dernier cours du titre.
Tout ce qui s'affiche dans le tableau est automatiquement mis à jour.
Un PRU, je devrais le calculer et l'actualiser si nécessaire avant publication.
Les anciennes lignes doivent avoir les meilleurs PRU, alors que les lignes récentes peuvent être perdantes. C'est tout à fait normal, et ça n'apporte rien au lecteur. Donc? Je m'évite ce supplément de travail.
Pour votre culture générale, et pour mes plus grosses lignes, quelques PRU :
Air Liquide à 60€ (142€ ce jour)
Hermès à 805€ (1284€)
Sartorius à 214€ (471€)
Alfen à 29€ (102€)
Interroll à 3200CHF (4470CHF)
LVMH à 450€ (651€)

Et que veut dire (dernière colonne) "capi (mds)"? je suppose que c'est capitalisation en "mds" mais que veut dire "mds" ?
Capi = capitalisation boursière du titre avec sa valeur en milliards, comme l'a écrit @CharlyBgood.
Une capi exprimée dans la monnaie locale (€, $, NOK, CHF, etc).
La donnée m'est utile, tout comme le petit graphique mensuel de chaque titre qui me permet de voir le parcours récent de chaque titre d'un seul coup d'oeil.


Pensez-vous que commencer à investir dans Crédit Agricole au cours actuel est une bonne entrée ?
Je voudrais investir sur une bancaire mais je ne sais pas laquelle... et comme CA est ma banque, ça m'influence Lol
Je pense que l'on peut toujours investir sur les bancaires.
SG semble avoir le meilleur potentiel. Pour les 2 autres, BNP et CA : pas d'avis particulier sur l'une ou l'autre (j'ai les 2 en portefeuille).
Dans le secteur automobile : que pensez-vous de Valéo à MT ? j'ai un PRU à 37 et je me tâte pour renforcer au taux actuel dans un objectif MT voire LT de 38 €. Si le secteur et les cycliques remontent l'année prochaine, par exemple, ça pourrait le faire... votre ressenti ?
Mon ressenti est que le secteur est plutôt plombé à cause des pénuries et que les hedge funds augmentent assez régulièrement leurs positions sur Valeo (ainsi que sur Renault, McPhy, Neoen pour n'en citer que quelques-uns).
Ce qui n'est pas vraiment engageant!
Il me reste une petite ligne sur Valeo (PRU 30€). je la laisse prendre racine en attendant des temps meilleurs pour le secteur.
 
Dernière modification:

rémois

Contributeur régulier
Euhhhhh 1€ de différence entre votre PRU et votre objectif à LT ?

Soit j'ai pas compris soit y a une petite erreur non ?

Euh, plutôt la 1ère hypothèse.:p

Chrissie a "un PRU à 37 et je me tâte pour renforcer au taux actuel dans un objectif MT voire LT de 38 €"...
si elle se renforce ces jours-ci au cours "actuel" de 24 €, ça ne va pas faire 1€ de différence avec son objectif à long terme (38€).
Par ce renforcement, elle a bien sûr pour but de faire baisser son PRU qui passerait ainsi de 37 à 31€ (en cas de 50/50 par exemple).
Et le gain espéré, si son objectif LT est atteint, serait de 7 euros par action (+20% environ), non?;)
 
Dernière modification:

Krypto

Contributeur
Bonjour Poam ,
Je Tiens a vous remercier pour votre travail , pour tout vos post , mais aussi pour vos idées de valeur .
Quel bon choix ! Encore Shop Apotheke s'envole malgré la recente baisse personne n'y croyait + 12 % en 1 semaine ....
Bravo et Continuez a nous donner envie d'investir ....
Bonne Journée .
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour Poam ,
Je Tiens a vous remercier pour votre travail , pour tout vos post , mais aussi pour vos idées de valeur .
Bonjour Krypto,
Merci pour ce commentaire plutôt agréable à lire.

Quel bon choix ! Encore Shop Apotheke s'envole malgré la recente baisse personne n'y croyait + 12 % en 1 semaine ....
Bravo et Continuez a nous donner envie d'investir ....
La marche en avant de Shop Apotheke a été stoppée par divers éléments tombés tous en même temps :
Le changement d'outil logistique pour faire face à la hausse de l'activité. Le manque de personnel pour suivre la montée en charge, et l'ordonnance électronique qui a connu des retards de mise en route.
Les nouveaux locaux, plus grands et plus fonctionnels sont maintenant opérationnels, le recrutement de personnel semble résolu et l'ordonnance électronique vient de démarrer officiellement dans la région de Berlin-Brandebourg. La généralisation à l'échelle nationale est prévue pour décembre, et l'ordonnance électronique deviendra obligatoire en Allemagne à partir du 1er janvier 2022.
La forte baisse des cours étant causée par des problèmes conjoncturels (et peut-être aussi à cause d'un peu de spéculation qui avait porté le titre trop haut), il est logique que le titre retrouve des couleurs suite à disparition des problèmes. Voir ici la dernière com de la société.
Il faut maintenant que les prochains trimestriels montrent que le croissance est de retour.
 
Dernière modification:

Krypto

Contributeur
Bonjour Krypto,
Merci pour ce commentaire plutôt agréable à lire.


La marche en avant de Shop Apotheke a été stoppée par divers éléments tombés tous en même temps :
Le changement d'outil logistique pour faire face à la hausse de l'activité. Le manque de personnel pour suivre la montée en charge, et l'ordonnance électronique qui a connu des retards de mise en route.
Les nouveaux locaux, plus grands et plus fonctionnels sont maintenant opérationnels, le recrutement de personnel semble résolu et l'ordonnance électronique vient de démarrer officiellement dans la région de Berlin-Brandebourg. La généralisation à l'échelle nationale est prévue pour décembre, et l'ordonnance électronique deviendra obligatoire en Allemagne à partir du 1er janvier 2022.
La forte baisse des cours étant causée par des problèmes conjoncturels (et peut-être aussi à cause d'un peu de spéculation qui avait porté le titre trop haut), il est logique que le titre retrouve des couleurs suite à disparition des problèmes.
Il faut maintenant que les prochains trimestriels montrent que le croissance est de ret

...... MAJ octobre 2021, suite et fin


Evolution sur 3 mois (en %):



Afficher la pièce jointe 11186

- Industrie et luxe sont en légère baisse sur 3 mois.
- La tech est en baisse sensible.
- La santé est stable, en baisse sur le mois précédent par le seul jeu de la baisse marquée de certaines valeurs du secteur.
- Le secteur financier est en hausse sensible, du fait d'achat d'actions et de la hausse des valeurs du secteur.
- Les liquidités progressent et atteignent un niveau confortable.

Tout ceci est conforme à mes attentes.



Répartition par classes d'actifs :

Afficher la pièce jointe 11187



On fait quoi maintenant?
Le poste liquidités liquides (immédiatement disponibles) s'élève maintenant à 23K€.
Il va me permettre de profiter de la volatilité des marchés.
Les belles valeurs de croissance, sur lesquelles j'ai beaucoup perdu en 1 mois, vont bientôt arriver sur des niveaux qui vont les rendre intéressantes à acheter.

Quelques exemples d'objectifs de cours d'achat :
-> Esker à 245€
-> Sartorius à 420€
-> Steico à 98,40€
-> LVMH sur le comblement du gap des 596,8€ du 13 avril.
-> Hermès à 1180€
-> Carl Zeiss Meditec à 150€
-> Eurofins sur comblement du gap du 05 août, à 103,10€ en 1er support, avec 98,70€ en second support.
-> Teleperformance à 325€
-> ASML sur un support à 596€, puis 561€

Ces entreprises ont une excellente visibilité sur leur carnet de commande, ne sont pas endettées, et sont souvent leader de leur secteur d'activité.
Les liquidités vont aussi être utilisées pour continuer de renforcer les bancaires, de revenir sur l'automobile et continuer à renforcer le secteur du tourisme (Aena, ADP, Amadeus IT, Sixt).




---------------------------
Focus sur Vitrolife (Suède) :
Vitrolife AB est une société suédoise spécialisée dans les services de procréation assistée.
Le portefeuille de produits de la Société comprend une solution pour le rinçage des matériaux de contact, un recombinant de l'albumine humaine, une solution pour le prélèvement et le rinçage des ovocytes.
Elle fournit également une gamme de solutions procédurales pour la préparation des spermatozoïdes, la vitrification, le transfert d'embryons et le prélèvement d'ovocytes, telles que le contrôle de la température, le contrôle de l'état, la sécurité des gamètes en laboratoire et le soutien aux embryons.

La Société est active en Australie, en Chine, en France, en Italie, au Japon, aux États-Unis et au Royaume-Uni, entre autres, et exerce ses activités par l'intermédiaire de plusieurs filiales, telles que Vitrolife Ltd, Vitrolife Pty Ltd, et A.T.S. Srl.

Principaux déterminants de la croissance
L’augmentation de la prévalence du taux d’infertilité, les progrès technologiques dans les technologies de procréation assistée, la croissance du revenu disponible et la prise de conscience concernant le traitement de l’infertilité stimulent la croissance du marché mondial des technologies de procréation assistée.
A l’ère post COVID, le marché devrait connaître une croissance exponentielle, principalement en raison du taux de réussite des technologies de procréation assistée et l’augmentation du tourisme de fertilité
Selon le dernier rapport de Stratview Research, intitulé « Marché de la fécondation in vitro (FIV), le marché de la fertilisation in vitro devrait passer de 705,6 M$ en 2020 à 1263,7 M$ d’ici 2026. Ce qui repérsente une hausse moyenne annuelle de plus de 10% au cours de la période de prévision.

Analyse régionale
On estime que le marché de la technologie de procréation assistée en Asie-Pacifique détient une part importante dans l’industrie mondiale et affiche un TCAC de 11,6% au cours de la période de prévision. La croissance significative de la région peut être attribuée au soutien croissant de divers gouvernements pour la fécondation in vitro et à l’augmentation des dépenses consacrées aux développements technologiques dans plusieurs pays.
En outre, l’accent croissant mis sur l’amélioration des infrastructures de santé en Inde, en Australie, en Corée du Sud et au Japon est un autre facteur qui devrait stimuler la croissance du marché régional d’ici 2027.

Au S1 2021, le PDG Thomas Axelsson a estimé que le marché a retrouvé son niveau d'avant pandémie.
Si certaines régions, toujours touchées par des restrictions en raison de la transmission locale du virus, d'autres connaissent une activité supérieure à celle d'avant pandémie : Japon, Australie et États-Unis.
Vitrolife a augmenté ses ventes, profitant de la hausse du marché, et en raison d'une offre de produits plus large.

L'événement le plus important pour Vitrolife en 2021 est l'acquisition d'Igenomix pour 1,25Md€ (environ SEK 12,7 milliards).
Igenomix est un leader mondial dans le domaine des tests génétiques de reproduction et a son siège social en Espagne.
Igenomix exploite 26 laboratoires dans le monde et offre un large portefeuille de tests génétiques validés cliniquement et de services couvrant un large éventail de diagnostics génétiques en médecine reproductive et personnalisée.
La clôture de la transaction est soumise aux approbations réglementaires et devrait avoir lieu au cours du quatrième trimestre 2021.

L'opération constitue un étape importante pour Vitrolife et le début d'une nouvelle histoire.
La société estime qu'à long terme, les perspectives du marché sont en grande partie inchangées. Vitrolife anticipe un marché en constante expansion, qui, en termes monétaires, devrait croître de 5 à 10 pour cent par an dans un avenir prévisible.


Graphique en UT Hebdo :

Afficher la pièce jointe 11188
Bonjour Poam avec le recul de l'augmentation des taux , penses tu conserver ta strategie sur les bancaires ou penses tu alleger ?
 
Haut