Plus-values 2021 suivies de moins-values 2022

jp19

Contributeur régulier
Bonjour,
Je crains de ne connaître la réponse, mais dans le doute... ;-)

J'ai effectué des plus-values sur 2021, dont j'ai perdu la moitié dès les premiers mois de 2022, pour ne pas dire dès les premières semaines de 2022. J'aurais voulu le faire exprès que je n'aurais pas fait pire !

En gros, entre ce que j'ai perdu début 2022 et les 30% de PFU que je vais payer, j'efface mes gains. Et donc, quelque part, je me retrouve à payer des impôts sur une somme que je n'ai, au final, pas gagnée.

En plus, pour payer ces 30% de PFU, je vais devoir vendre au plus mauvais moment.

Bref je vis un sentiment de profonde injustice : autant ca ne me dérange pas de payer des impôts quand je gagne de l'argent, autant dans le cas présent, j'ai la sincère sensation de me faire flouer.

Peut-on, sous une forme ou une autre, légalement évidemment, intégrer dans ma déclaration des revenus de 2021, mes moins-values de début 2022 ? Un peu comme, en comptabilité, on pourrait provisionner une perte...

Merci par avance pour vos réponses,
Et bon week-end à tous !

JP
 

jp19

Contributeur régulier
Je pense pas mais ça servira bien dans les 10 ans à venir 😅
Pas sûr que j'arrive à faire aussi bien que 2021, même en 10 ans.
J'avoue que ce début 2022 m'a bien calmé sur l'effet de levier (je le savais pourtant que c'était dangereux, je l'avais lu des dizaines de fois, tête de mule que je suis)
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Peut-on, sous une forme ou une autre, légalement évidemment, intégrer dans ma déclaration des revenus de 2021, mes moins-values de début 2022 ?
Bonjour,

Euh non. Les revenus à déclarer sont ceux gagné entre le 1er janvier et le 31 décembre.
Et donc, quelque part, je me retrouve à payer des impôts sur une somme que je n'ai, au final, pas gagnée.
Je ne comprends pas :unsure:. Tu ne payes des impôts uniquement sur tes gains de l'année. Si pas de gain, pas d'impôts.

De plus le PFU est appliqué au choix lors de la déclaration pour les plus value mobilière. Les dividendes eux sont imposés à la source au PFU sauf dispense.
 

Triaslau

Contributeur régulier
Pas sûr que j'arrive à faire aussi bien que 2021, même en 10 ans.
J'avoue que ce début 2022 m'a bien calmé sur l'effet de levier (je le savais pourtant que c'était dangereux, je l'avais lu des dizaines de fois, tête de mule que je suis)
Ta investit dans quoi pour avoir du levier? Des dérivés ?
 

jp19

Contributeur régulier
Je ne comprends pas :unsure:. Tu ne payes des impôts uniquement sur tes gains de l'année. Si pas de gain, pas d'impôts.
Je prends des chiffres juste à titre d'exemple, pour imager :
- en 2021, j'ai débuté l'année avec 4.000 €, j'ai fait 1.000 € de plus values, j'ai terminé l'année avec 5.000 €
- entre le 01/01/2022 et aujourd'hui, j'ai fait 500 € de moins-values, mon compte est à 4.500 €

Selon ce que je craignais (et qui semble se confirmer), je dois déclarer les 1.000 € de plus-values de 2021, donc payer 300 € de PFU, alors qu'en vérité, à ce jour tout du moins, je n'ai gagné que 500 €. Et que si je ne réinvestis plus jamais rien, je n'aurai en tout et pour tout que 500 € de gains réels.

Je vais donc payer les impôts sur 1.000 €, car c'est calculé d'année pleine en année pleine sans pouvoir déroger, alors qu'en réalité je n'ai gagné au final que 500 €, tu vois ce que je veux dire ?

Ta investit dans quoi pour avoir du levier? Des dérivés ?
Des CFD indices (US30, US100, US500, JAPAN225) via des brokers qui permettent des leviers quasi illimités

tu ne PEUX pas avoir de MV 2022 fiscales ou comptables pour une simple raison ...
l'année 2022 n'est pas terminée :ROFLMAO:
C'est précisément ce qui m'ennuie profondément dans mon cas (car j'ai peu de chances de faire, même en 10 ans, autant que les pertes de ce début d'année 2022), mais ca confirme ce que je pensais avoir compris.

Par contre, j'essaye d'être optimiste et de voir le côté positif des choses :
- admettons qu'en 2023 et 2024, je ne fasse ni MV ni PV
- mes MV 2022 seront reportables 10 ans
- actuellement, les PV sont taxées à 30%
- si par exemple en 2025 les PV sont taxées à 40% (en lieu et place des 30% actuels), je pourrai utiliser mon crédit de 500 € de MV ? Et donc, indirectement, bénéficier du taux du PFU que j'aurai payé pour 2022 ?
 

jp19

Contributeur régulier
et si on attendait déjà fin 2022 pour faire le point ?
Oui bien sûr, de toute façon je n'ai guère le choix ^^

J'essayais juste de comprendre dans l'ensemble, tout en essayant de me remonter un peu le moral... Mais quoi qu'il en soit, merci à vous tous pour vos réponses :)
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Je vais donc payer les impôts sur 1.000 €, car c'est calculé d'année pleine en année pleine sans pouvoir déroger, alors qu'en réalité je n'ai gagné au final que 500 €, tu vois ce que je veux dire ?
Oui je vois bien mais c'est ainsi. Tu payes tes impôts sur les gains de l'année. C'est un peu l'inconvénient du compte titres. C'est une habitude à prendre de gérer ses PV/MV virtuel en cours pour optimiser l'impôt.
Selon ce que je craignais (et qui semble se confirmer), je dois déclarer les 1.000 € de plus-values de 2021, donc payer 300 € de PFU, alors qu'en vérité, à ce jour tout du moins, je n'ai gagné que 500 €.
C'est ça tu vas payer des impôts et prélèvements sociaux sur ces 1000€ gagné en 2021 quelque soit le devenir de cette somme en 2022. Par contre tu as toujours l'option au barème peut être plus intéressante suivant ta TMI.
 
Haut