Plafond livret "A"

lopali

Modérat'or
Staff MoneyVox
Bonjour,

Je ne vois pas où est "l'arnaque" dont vous parlez : le taux du Livret A est a priori basé sur une formule de calcul tenant compte des taux courts et de l'inflation, et qui s'applique 2 fois dans l'année (en février et en août)...
En février dernier, ce n'a pas été le cas. Les résultats de cette formule ne "leur" a pas convenu. Le taux du LA aurait dû être augmenté à 2,75%, mais a été maintenu à 2,25%. Son rendement a donc été négatif.

A qui a profité cette décision ? Certainement pas à l'épargnant. C'est peut-être pour cela que Jeekes est devenu méfiant et parle "d'arnaque" ?


...Mais ce ne serait pas le fruit d'une décision politique.
Malheureusement si, c'est le gouvernement qui décide...
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Si je me souviens bien, ainsi que les textes le prévoient, cette décision avait été prise sur avis de la Banque de France qui prévoyait une baisse de l'inflation.

Cdt
 

pruls

Contributeur régulier
A qui a profité cette décision ? Certainement pas à l'épargnant. C'est peut-être pour cela que Jeekes est devenu méfiant et parle "d'arnaque" ?
Le livret A alimente la CDC qui finance notamment le logement social via des prêts à taux variables. Lorsque le taux du livret A augmente, les mensualités augmentent, et inversement.

La non augmentation a profité aux bailleurs sociaux, donc indirectement à leurs locataires qui sont très rarement riches.

Ce ne sont pas toujours les vilains riches qui se gavent.
 

lopali

Modérat'or
Staff MoneyVox
Si je me souviens bien, ainsi que les textes le prévoient, cette décision avait été prise sur avis de la Banque de France qui prévoyait une baisse de l'inflation.
Peut-être, mais c'était juste pour dire qu'ils peuvent choisir un peu ce qui les arrange : la formule ou les textes.

Ils auraient par exemple pu augmenter le taux en février et le réajuster en avril comme cela a déjà été fait en 2009 si les prévisions de baisse de l'inflation se confirmaient.


La non augmentation a profité aux bailleurs sociaux, donc indirectement à leurs locataires qui sont très rarement riches.
Locataires qui ont eu leur épargne avec un rendement négatif sur ce produit lors de cette période.

Bailleurs et locataires sont sur un Livret A. Locataires tombent à l'eau, qui reste-t-il ? ;)


En même temps moi je n'ai rien sur mon LA... Donc je n'ai rien à défendre... :cool:
 
U

user28029

A l'exception près que cette règle a été plusieurs fois bafouée pour éviter de faire monter le taux ;).

Il me semble que ce n'est arrivé qu'une fois, en février dernier : la formule donnait 2,75%, il a été choisi de maintenir le taux à 2,25%.

En février 2013, on devrait être dans le cas contraire : la formule devrait donner un taux de 1,75% ou 2%. Sans arbitrage politique, le taux devrait donc baisser. Si décision politique il y a, ce sera pour cette fois maintenir le taux à son niveau actuel.
 

ZRR_pigeon

Top contributeur
de toutes facons, on en met pas de l'argent sur un livret A pour du rendement, on le met car c'est un mal necessaire en cas de pepin.
il faut juste ne pas surestimer ses besoins en cas de pepin...
 

lopali

Modérat'or
Staff MoneyVox
Ben.....il me semble que c'est février ou août ?
En règle générale oui.

Mais c'est aussi possible en mai et en novembre si la variation de l’inflation ou des marchés monétaires est très importante.

Ils ont sorti cette nouvelle règle quand il a été urgent de le baisser en 2009 (-2,75% en 6 mois).

"Le Gouverneur de la Banque de France peut désormais proposer une révision intermédiaire des taux, le 15 avril et le 15 octobre (pour une application le 1er mai et le 1er novembre) s'il la juge nécessaire par l'évolution des conditions économiques (fluctuation importante de l'inflation ou des marchés monétaires). Avec cette mesure, le taux des livrets réglementés peut être modifié tous les 3 mois. Le Ministre de l'économie garde toutefois la possibilité de ne pas suivre cette recommandation." Source
 
Haut